De Londres à Gand, en passant par Dieuze en Moselle ,la barbarie islamiste se déchaîne

By  |  9 Comments

Un militaire de 19 ans armé d’un couteau a attaqué lundi 3 février la gendarmerie de Dieuze (Moselle) juste après l’appel téléphonique d’un individu qui menaçait de commettre un « carnage » au nom du groupe Etat islamique, et la justice doit dire très prochainement si elle retient ou non la piste terroriste.
Même si le lien entre ces menaces téléphoniques et l’attaque qui a fait deux blessés – l’assaillant et un gendarme qui a ouvert le feu sur lui – n’a pas encore été formellement établi, le parquet de Metz a indiqué lundi soir avoir « bien évidemment pris attache avec le parquet national antiterroriste de Paris » (Pnat).
Celui-ci dira prochainement s’il se « saisit ou pas » de l’enquête, a spécifié le procureur de la République de Metz Christian Mercuri.
Dans l’« appel reçu par le centre opérationnel de la gendarmerie peu avant » l’attaque, l’individu « a déclaré qu’il était militaire, qu’il allait y avoir un carnage à Dieuze et qu’il se revendiquait de l’Etat islamique », a relevé le magistrat devant la presse.
Toutefois, en attendant la décision du Pnat, « nous sommes dans une enquête de droit commun qualifiée de tentative d’homicide sur agent de la force publique », a-t-il poursuivi.
Tout a commencé vers 15 heures avec les menaces téléphoniques reçues par le centre opérationnel. « Prises au sérieux », selon le colonel Nicolas Philippotin, commandant la section de recherches de la gendarmerie de Metz, elles ont été très rapidement transmises à la gendarmerie de Dieuze. Si bien que « quand l’individu a été aperçu, le lien a été fait » et les gendarmes sont immédiatement intervenus, a-t-il expliqué.
Parvenu a pénétré jusque dans les bureaux de la caserne, l’assaillant a alors fait face à un gendarme qui a tiré sur lui « à deux reprises », le blessant à l’abdomen, « une scène d’une certaine violence », a complété le procureur de la République.
Transporté à l’hôpital de Metz, le militaire de 19 ans qui s’était « engagé dans l’armée début décembre », a été opéré, a-t-il précisé.
Quant au gendarme auteur des coups de feu, il a « été légèrement blessé au bras par l’arme blanche et hospitalisé », toujours selon Christian Mercuri.
De nombreux véhicules de la gendarmerie et des pompiers ont alors convergé vers les lieux de cette attaque perpétrée dans cette ancienne ville de garnison qui abrite désormais un centre de formation initiale des militaires du rang.
Désormais, a expliqué le procureur, les investigations « sur la personnalité (de l’assaillant), sa famille, ses relations, ses fréquentations, ses lectures… permettront de voir si, effectivement, on est dans le contexte d’une radicalisation, de terrorisme » ou s’il s’agit d’une affaire « de pur droit commun avec un passage à l’acte lié à la personnalité ».
La direction de l’enquête a été confiée à la police judiciaire, en collaboration avec la section de recherches de la gendarmerie de Metz.
« Je salue le sang-froid, le professionnalisme et la réactivité des forces de gendarmerie qui sont intervenues pour appréhender l’auteur de l’agression commise dans l’enceinte de la caserne de Dieuze. Soutien à l’ensemble des gendarmes et à leurs familles », a tweeté le ministre de l’Intérieur Christophe Castaner.
« Il a été confirmé que l’agresseur est un jeune militaire, en formation initiale depuis 2 mois et actuellement en période probatoire », et qu’il « n’était pas en service au moment des faits », a indiqué la ministre des Armées Florence Parly.
Quant au colonel Philippotin, il a salué « les réactions très professionnelles (de ses hommes) qui ont permis d’éviter » le carnage annoncé.

Source :

https://www.nouvelobs.com/societe/20200204.OBS24340/attaque-d-une-gendarmerie-a-dieuze-un-appel-troublant-accredite-la-piste-terroriste.html

happywheels

9 Commentaires

  1. Claude

    4 février 2020 at 15 h 43 min

    « Et il n’était pas en service au moment des faits » F. Parly ministre… désarmée.

    Et alors, encore heureux . pourquoi parce qu’il n’avait pas son uniforme sur le dos , cela va t-il l’absoudre ?

    Et ce n’est pas tout, dans le Val de Marne un commissariat attaqué, d’abord des pierres ensuite 3 bouteilles d’acide chlorhydrique, explosion , 4 policiers à l’hôpital, tir de grenades de désencerclement, pourquoi n’ont ils pas tiré dans le tas et comme par hasard, les assaillants courent toujours .

    jusqu’à quand la France va t-elle accepter ce genre d’exactions ? ce n’est pas la 1ère fois, et un pays où l’on commence à attaquer les commissariats , les gendarmeries, sans autres réactions , nous avons beaucoup de soucis à nous faire, d’ici que l’on force nos portes, qui nous défendra ? Il est temps d’appeler l’armée pour faire le grand nettoyage et en finir avec les djihadistes et croyez moi, il y a du boulot.

    • Lys

      5 février 2020 at 15 h 05 min

      En effet ma chère amie et notre bien aimé vénéré n’a rien trouve de mieux que de renforcer la présence militaire francaise face à la recrudescence des attaques jihadistes……..Au Sahel ! Cherchez l’erreur :-((

      • liguedefensejuive

        5 février 2020 at 16 h 09 min

        Rassurez vous la Présidence de la Rpublique est très bien sécurisée.La rue du Faubourg Saint Honré est interdite aux véhicules à ce niveau

        • Lys

          5 février 2020 at 17 h 30 min

          Un jour j’étais pas très loin de Élysée, à l’époque c’était Hollande qui était président et une touriste canadienne me demanda ou était la rue du cirque.
          -La rue du cirque, vous avez de la chance il y a un clown qui fait son show tous les jours.
          Elle n’a pas trop saisi ma vanne, le comprenant très vite je lui ai indiqué la rue.
          Si à l’époque le clown faisait rire, l’actuel n’amuse pas du tout, bien au contraire !

          • liguedefensejuive

            5 février 2020 at 20 h 38 min

          • Lys

            5 février 2020 at 21 h 34 min

            Excellent ! Vous êtes très douée. C’est bientôt Pourim et ce costume de clown lui va comme un gant 😉

          • Rony d'Alger

            6 février 2020 at 18 h 35 min

            Le panneau « DIVERSION » est bien trouvé.

  2. capucine

    4 février 2020 at 20 h 21 min

    Que Bruxelles macron Merckel soros et toutes les ONG continuent de faire rentrer en France et Europe des milliers de clandestins 😈 nous subissons les conséquences et les agressions sauvages..mais ça ils s’en tapent ces crétins. .

    • vrcngtrx

      5 février 2020 at 13 h 48 min

      Paradoxalement, peut-être est-ce là l’issue providentielle qui permettra aux peuples autochtones de bouger enfin leur cul, de s’extraire du conformisme ultra-consumériste et de l’abrutissement des masses pour entrer en résistance afin de reconquérir leurs libertés leurs terres et leur souveraineté …

Publier un commentaire

Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *