En Allemagne, des villageois ont voulu «assoiffer les nazis»

By  |  3 Comments

A Ostritz, dans l’est du pays, les autorités ont interdit la consommation d’alcool lors d’une fête d’extrême droite, alors que les habitants se sont organisés pour épuiser la bière du supermarché local.
Des belles journées d’été, bercées de musique et accompagnées de bières bien fraîches. Voilà ce qu’avaient envisagé les quelque 600 néonazis allemands qui avaient fait le déplacement à Ostritz ce week-end. Situé dans l’est de l’Allemagne, proche de la frontière polonaise, ce village de 2 400 habitants accueillait le festival de rock «Schild und Schwert» (avec les initiales SS, bouclier et épée). Mais un ordre du tribunal administratif de Dresde a gâché la fête néonazie en interdisant la vente d’alcool sur le site du festival. Le tribunal a justifié sa décision par la «nature évidemment agressive et violente de l’événement» et par le fait que «la consommation d’alcool augmenterait sans aucun doute le risque d’affrontements violents».

Résultat : les quelque 1 400 policiers déployés pour le festival ont procédé à la saisie de 4 200 litres de bière le vendredi, et 200 de plus le samedi. Même les villageois sont entrés dans la danse en s’organisant pour acheter l’intégralité des 120 caisses de bière dans le supermarché local. Georg Salditt, un militant local, a expliqué au quotidien Bild: «On a tout prévu une semaine en avance, on voulait assoiffer les nazis. Puisqu’il y avait une interdiction, on s’est dit qu’on allait aussi vider les rayons du supermarché.»
Après avoir dévalisé le supermarché, les habitants ont aussi artistiquement déposé au milieu d’une rue 2 262 paires de chaussures symbolisant chaque migrant noyé dans la Méditerranée en 2018. Enfin, des panneaux publicitaires de la ville ont été recouverts par une affiche indiquant qu’Ostritz «trouve que les Nazis ne sentent pas bon», accompagné d’un bel émoji marron.

Depuis quelques années, ce village est devenu un lieu d’affrontements tendus entre des groupes d’extrême droite et leurs opposants. L’année dernière, 3 000 personnes avaient manifesté contre 1 200 néonazis venus pour le même festival. «Il est important pour nous de faire passer le message qu’à Ostritz il y a des gens qui ne tolèrent pas ça, des gens qui disent « on a d’autres valeurs ici ». Nous voulons montrer qu’il est possible de transformer la couverture médiatique d’un concert d’extrême droite», indique une villageoise interviewée sur la chaîne de télévision ZDF. Lors des élections fédérales de 2017, le village avait voté à 30% pour le parti d’extrême droite AFD.
Assoiffés, les fêtards ont aussi dû se coucher tôt. La maire du village, Marion Prange, a fait savoir «qu’à partir de 22 heures, la musique devait baisser». La soirée a décidément été ratée.
source :
https://www.liberation.fr/planete/2019/06/25/en-allemagne-des-villageois-ont-voulu-assoiffer-les-nazis_1735880

happywheels

3 Commentaires

  1. Roni

    25 juin 2019 at 21 h 24 min

    Les migrants sont pas mieux ils sont la pour islamiser l europe

  2. Franccomtois

    28 juin 2019 at 13 h 40 min

    Coyez-moi lá oú nous vivons en Allemagne nous ne manquons pas de ce type de charogne,jamais ils ne s´en prendront á la racaille muzz oú iront mettre á sac une mosquée pour libérer le pays de la peste verte(pas les écolos hihihihi!!!)mais s´en prendront volontiers á une personne seule d´origine étrangere,même type de fonctionnement que les racailles extra-européenne.Dans l´usine oú je bosse il y a un petit groupe de ce genre d´abrutit,ils ont tout intêret á ne pas bouger car nous sommes entre étranger(quelques allemands sympas quand même) et sommes solidaire que ce soit dans le travail comme dans le reste.
    J´ai appris depuis peu qu´un groupe C18 se serait formé en Saxe oú nous vivons,l´Europe est gangréné par les verts de gris adolfien et les verts coranique unis,il n´y a pas que la température qui monte,la connerie et la bassesse humaine aussi.

    Pour contrer toute cette crasse une belle Video:
    -Yiddish Song.Melokhe-Melukhe/Works Wealth / Песня о ремесленниках.
    https://youtu.be/fF6RVAviHY4

  3. In Memoriam

    28 juin 2019 at 16 h 29 min

    Je voudrais croire plus à une réaction anti-nazie qu’à une volonté de rester peinards , éloignés des risques de violence pouvant les toucher !
    Mais on ne peut être sûr de rien !

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *