François Hollande au bord du Crif de nerfs

By  |  6 Comments

de Serge Federbusch

Les emmerdements volent en escadrille et le politiquement correct revient en boomerang, aurait pu observer, les yeux levés au ciel, le regretté Michel Audiard. Voilà ce que notre François de souche présidentielle a dû se dire après une formule supposée malheureuse qui a mis la pauvre Filippetti dans tous ses états.

Quelle poisse que ce dîner du Crif ! D’habitude, ce ne sont pas les socialistes et encore moins leur président que la police de la pensée traque impitoyablement. Mais un dérapage est vite arrivé.
Tout ça pour ça… Cukierman, président du Crif, note que de jeunes musulmans sont aujourd’hui à l’origine des pires actes anti-juifs en France et dans le monde, vérité d’évidence que les bien pensants ont aussitôt masquée en se focalisant sur les dégradations dans le cimetière de Sarre-Union. Boubaker est alors monté sur ses grands dromadaires en boudant l’invitation de Cukierman. Hollande, plus à son aise en juge de proximité qu’en président de la République, a fini par les réconcilier à l’Elysée.

Cukierman a fait repentance. Il ne voulait pas stigmatiser ou amalgamer, les deux verbes les plus détestés de la nomenklatura française. Il sera pardonné. L’important est que Marine Le Pen reste dans son ghetto. Nos chasseurs de mauvaises pensées en oublieraient presque que le Front national vient de dépasser les 30 % d’intention de votes aux cantonales, élections qui ne lui sont pourtant pas favorables du fait de son absence d’implantation dans de nombreuses zones rurales.

Cette comédie en pantalon de zouaves ne fait que renforcer l’image de déconnection qu’une petite caste nombriliste suscite dans reste de la population. Ce groupuscule, ultra-minoritaire en nombre mais ultra-dominant en influence médiatique, épie la moindre sueur et la plus petite intonation pour vérifier qu’aucun de ses membres n’est atteint du mal populiste, islamophobe, raciste ou antisémite. On se croirait dans la série des années 1960 « Les envahisseurs », avec leur petit doigt levé.
Bah, tout cela aura permis de parler une semaine de plus d’autre chose que des chômeurs, dont les effectifs ont augmenté de 600 000 heureux élus depuis qu’Hollande est président, d’incapacité de l’Etat à se réformer et de hausse des déficits.

lire l’article d’ATLANTICO en ENTIER en cliquant sur le lien ci-après
http://www.atlantico.fr/rdv/chroniques-pot-aux-roses/francois-hollande-au-bord-crif-nerfs-serge-federbusch-2021005.html/page/0/1

happywheels

6 Commentaires

  1. capucine

    25 février 2015 at 14 h 39 min

    après que Roger Cukierman ait dit des vérités qui ont blessé
    Boubakeur , Hollande à fait en sorte pour qu’il s’excuse ! en faite nous devrions presque nous excuser d’être les victimes des violences et des attentats à répétition depuis l’affaire mérah , nemmouche , kouachi et Coulibaly !

    • MOULLET

      25 février 2015 at 18 h 54 min

      Si je comprends bien le représentant du CRIF est revenu sur ses propos ? Dans ce cas cet homme doit être révoqué de ses fonctions, car il n’est pas concevable que nos compatriotes de confession juive puissent accepter dans ce cas une telle bassesse ! Les merah, les kouatchi, les collibally, les fofanas, les nemmouche et tous les autres dont on n’a pas les noms, et qui sont en pleine démence sur la toile et ailleurs n’ont pas leur place en France ! Je suis de famille catholique et je suis complètement écoeuré de ce qui se passe en France ! L’immigration doit être décidée par voie référendaire, l’immigration que nous vivons actuellement est imposée au peuple de France ! Allah est grand parait-il alors qu’Allah leur vienne en aide !

      • Delphine 27340

        25 février 2015 at 21 h 22 min

        Tout à fait d’accord avec vous.

  2. Treuillot

    25 février 2015 at 21 h 06 min

    Le représentant du CRIF a dit des vérités d’évidence , mais nous sommes dans un pays où règnent Big Brother et la novlangue, jamais j’aurais pensé que le livre d’Orwell serait d’actualité en 2015 .
    Mon pays me peine , il ne sait pas nommer les choses et donc ne risque pas de régler les problèmes .

  3. Olivier

    7 mars 2015 at 1 h 11 min

    La présence de millions de musulmans antisémites est un problème en France.
    Ces jeunes ne permettent pas aux autres d’exprimer leurs forces et donc, ils sont un boulet pour la nation.
    Notre président, qui est un guignol, place sur un même niveau, voire privilégie la lutte contre la prétendue islamophobie, à l’antisémitisme réel et dangereux , improductif, stérile et destructeur de la part de nos banlieusards à l’égard des chrétiens et des juifs, vrais tenants du pays, légitimes propriétaires.

    Ce gouvernement, qui est une blague, mérite de tomber. Aux prochaines élections, sanctionnez durement le parti Socialiste et surtout le Front National, rendez le pays à Nicolas Sarkozy et à l’ UMP.

  4. Olivier

    7 mars 2015 at 1 h 13 min

    Avec les arabes; du moins ces Arabes-là , la Takkya est en marche permanente, il faut sans cesse s’excuser, sans cesse se repentir, ces gens là sont le Diable, leur religion est satanique.

    Allô Alain Soral ? Toujours aussi heureux, depuis les attentats ? C’est la faute des Juifs c’est ça ?

    Quel pays de connards nous sommes devenus, incapables de régler les problèmes et de mettre des jogging baskets en prison, quel pays de ploucs…. Quant à Boubakeur et ses fidèles, ils ont la moitié de la Terre pour migrer, alors qu’ils foutent la paix aux autres !!!!

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *