Ils voulaient s’en prendre à des musulmans et des juifs: un groupe d’ultra droite démantelé

By  |  5 Comments

Par Cécile Ollivier
INFO BFMTV – Une enquête de plusieurs mois a permis l’interpellation de 5 personnes qui projetaient des attaques contre plusieurs cibles, notamment la convention annuelle du CRIF. Parmi les suspects figurent un gendarme volontaire adjoint et un mineur de 15 ans.
Un projet encore imprécis mais déjà des cibles évoquées. Cinq personnes ont été interpellées et mises en examen dans le cadre d’une enquête qui dure depuis plusieurs mois portant sur des projets d’attaques contre des musulmans et des juifs, a appris BFMTV. Selon nos informations, ces arrestations ont eu lieu entre le mois de septembre 2018 et la fin du mois de mai 2019.
Ces cinq suspects, adhérents des thèses de l’ultra droite, avaient nommé leur groupe « L’Oiseau Noir ». Ils communiquaient via un forum, où ils discutaient de l’opportunité de commettre un attentat. « Un projet aux contours imprécis », selon une source judiciaire. Toujours selon nos informations, ils avaient évoqué plusieurs cibles, dont des musulmans, ou encore la convention annuelle du CRIF. Un rendez-vous qui était déjà la cible d’une autre attaque, celle-ci projetée par un néonazi d’une trentaine d’années.
L’enquête avait débuté avec l’arrestation le 7 septembre 2018 d’un homme dans le cadre d’une enquête diligentée par le parquet de Grenoble. Le suspect est un gendarme volontaire adjoint dont le contrat arrivait à expiration. A son domicile, les enquêteurs retrouvent des munitions de kalachnikov, des produits explosifs, un pistolet de marque Glock et un fusil. A l’issue de sa garde à vue, il a été placé sous contrôle judiciaire pour détention d’armes et produits explosifs.
Cette mise en examen n’a toutefois pas marqué le point final de cette enquête alors que le parquet de Grenoble avait ouvert à l’époque une information judiciaire. Les investigations étaient alors confiées aux services de gendarmerie. D’une simple détention d’arme, le travail des enquêteurs a permis de matérialiser un projet d’attentat terroriste. Deux autres personnes ont rapidement été interpellées en octobre 2018.
Le parquet de Grenoble s’est alors dessaisi au profit du parquet antiterroriste de Paris. Une information judiciaire pour association de malfaiteurs terroriste criminelle était alors ouverte le 15 janvier 2019. Le statut du premier interpellé, le gendarme volontaire adjoint, était alors révisé et il était placé en détention provisoire. L’enquête a également conduit à l’interpellation de deux autres personnes à la fin du mois de mai, dont un mineur de 15 ans. Il a été mis en examen pour association de malfaiteurs terroriste criminelle le 23 mai, et placé sous contrôle judiciaire.
Source :
https://www.bfmtv.com/police-justice/ils-voulaient-s-en-prendre-a-des-musulmans-et-des-juifs-un-groupe-d-ultra-droite-demantele-1709990.html

happywheels

5 Commentaires

  1. Franccomtois

    11 juin 2019 at 14 h 45 min

    Quel bande de tarés.Á interner sans oublier de les faire bosser pour qu´ils nous coûtent quasiment rien.Tout simplement des psychopathes.

  2. josué bencanaan

    11 juin 2019 at 15 h 45 min

    Groupuscule néo nazi insignifiant, projets non définif, enfumage ?? attaquer surement des mosquées, quand aux restes cela reste a prouver, n’oublions pas les véritables ennemi des juifs, l’islam qui eux sont dangereux, ce gouvernement est tellement véreux, avec un castaner ami des musulmans a qui doit-on faire confiance ??

    • Serge Haddad

      12 juin 2019 at 7 h 35 min

      Prouver le reste? Précise ta pensée stp

      • josué bencanaan

        12 juin 2019 at 10 h 30 min

        je parle d’attaque de synagogue, aucune confiance en ce gouvernement pro palestinien et pro islamique, faire passé les musulmans comme étant les première victime du racisme, au besoins pourquoi pas parlé d’attaque » de synagogue histoire d’équilibré les choses.
        Je connais et j’ai connus beaucoup de types de ce genre, la haine contre l’islam et plus violente que la haine contre les juifs.
        Mais comme je dis toujours restons vigilant.

  3. Turkish

    12 juin 2019 at 3 h 40 min

    Qui peut encore croire au sornete de BFMwc? Je ne donne aucun credit à ces conneries, sa sent la manip à plein nez, vu le nombre de muzz,si ils etait décidé et organisé, les bombes sauterait jour et nuit en France, et aucun juifs ne serait en sécurité arrêté de vous faire peur

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *