IRAK :Un drone Harop israélien frappe la base du Hash Shaabi

By  |  9 Comments

Selon des sources de renseignements iraniennes et irakiennes, un drone israélien Harop aurait attaqué la 52e brigade de la milice Hashd Shaabi le vendredi 19 juillet. L’attaque a frappé la milice dans un campement des brigades de Badr près de la ville d’Amerli, dans la province de Salahudin, au nord-est de Baghdad. Les sources identifient les fragments rassemblés sur le site comme appartenant au Harop de l’IAF, un véhicule sans pilote de combat vagabond (errant), lui-même se transformant en une bombe volante, et développé par les industries aérospatiales israéliennes. Ce drone est l’équivalent d’un missile furtif capable d’errer pendant six heures avant de se poser sur une cible. Il a une portée de 1000 km. Le camp de Badr est à environ 900 km d’Israël.
Certains sites Web de l’aviation russe ont également spéculé dimanche autour de l’idée qu’Israël était responsable de l’attaque.
Selon les Gardiens de la révolution iraniens, il n’y a pas eu de victimes, niant les récits locaux de morts parmi les officiers iraniens et du Hezbollah.
Si la revendication iranienne et irakienne est confirmée, cela représenterait trois événements révolutionnaires :
1. Première attaque connue de l’armée de l’air israélienne contre une cible iranienne à l’aide d’un UCAV Harop.
2. Première attaque israélienne au cœur de l’Irak, non loin de sa frontière avec l’Iran.
3. Le ministre israélien Tzachi Hnegbi a déclaré dimanche que l’armée israélienne avait causé la mort de militaires iraniens lors d’opérations secrètes ou discrètes, ce qui pourrait avoir trahi une certaine impatience devant la politique de retenue militaire de l’Administration Trump face à l’Iran, notamment au regard de la menace de Téhéran contre les livraisons de pétrole par le Golfe. Dans certains cercles, la retenue de Washington est considérée comme exposant Israël à une agression iranienne plus hardie.
Israël a fait savoir à plusieurs reprises à Téhéran que ses projets d’utiliser l’Irak comme une rampe de lancement pour des attaques contre Israël ne seraient pas tolérés.
Source :
https://www.jforum.fr/un-drone-harop-israelien-a-attaque-la-base-du-hash-shaabi-a-amerli.html

L’IAI Harop (ou Harpy 2) est un véhicule aérien sans pilote de combat développé par la division MBT d’Israel Aerospace Industries. Plutôt que d’emporter une charge offensive, ce drone est en fait la munition principale. Ce tueur-chasseur est conçu pour évoluer au-dessus du champ de bataille et détruire les cibles en plongeant sur elles. IAI a développé le Harop pour la suppression de défense aérienne ennemie (SEAD).
« >

happywheels

9 Commentaires

  1. Claude

    23 juillet 2019 at 18 h 45 min

    C’est magnifique , une bombe volante et à 900Km environ d’Israël !

    Qu’ils prennent garde, Israël peut frapper partout où c’est indispensable

    Qu’on se le dise .

  2. Paul06

    23 juillet 2019 at 19 h 01 min

    Détruire avant d’être détruit par l’Iran dès mollahs

  3. josué bencanaan

    23 juillet 2019 at 19 h 01 min

    En technologie Israel est le meilleur, ce qui entraine des jalousies ^^

  4. duchene

    23 juillet 2019 at 21 h 45 min

    Le monde sait que Israel, meme si c est un tout petit pays il peut frapper fort………..

  5. benjamin

    24 juillet 2019 at 6 h 33 min

    l iran s est vantè de pouvoir expedier vers israel 50 000 islamikazes !! et voila le kamikaze volant d israel avec au besoin une garniture tres tres particulière !!

  6. Franccomtois

    24 juillet 2019 at 8 h 19 min

    Les Siounistes aurait une nouvelle bommbe d´aprés un commentateur d´Europe-Israel:

    « l’Entité Sioniste » a conclu un pacte avec les Martiens et les Vénusiens pour que ces derniers lachent une Bombe AP(*) (Audio-Porcine) sur l’Esplanade des Mosquées

    (*) Bombe AP ! Bombe qui émet des couinements de porcs à 666 décibels, quant elle se plante dans le sol, avec visualisation de centaines de porcs en 3D courant dans tous les coins.

  7. sylvain asline

    25 juillet 2019 at 22 h 01 min

    Harop sur les beaudets.

  8. Moshé_007

    27 juillet 2019 at 22 h 12 min

    Les différentes industries militaires israéliennes ont développé des armes qui dépassent notre imagination, le Harop en est un exemple et vouloir le limiter à 1’000 km est une erreur.

    Il y a également un arsenal composé de drones spécialisés, comme la chasse aux S-400, ce qui rend fou le président russe.

    Toutes communications aériennes des aéronefs israéliens se font via des nano-satellites également indétectables au vu de leur taille, ce qui fait des appareils volants israéliens de redoutables armes furtives et imprévisibles.

    En fait, tous les drones israéliens peuvent facilement devenir des kamikazes et franchir des milliers de km avant de neutraliser des cibles ennemies, mais Israël produit plusieurs familles de mini-drones aux applications très diverses. Même des F-16 sont équipés pour fonctionner sans pilotes !

  9. Moshé_007

    27 juillet 2019 at 22 h 18 min

    Ne pas oublier que le Harop et le Harpy ont été développés il y a plus de 35 ans !

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *