ISERE :Mohamed Makni, conseiller municipal pro Hamas d’Echirolles, condamné pour apologie du terrorisme

By  |  7 Comments

Le tribunal correctionnel de Grenoble a, ce mardi, estimé que Mohamed Makni, un conseiller municipal d’Echirolles, s’était rendu coupable d’apologie du terrorisme en relayant les propos d’un ancien ministre tunisien qui avait qualifié les attaques du Hamas du 7 octobre d’ « actes de résistance évidents ».
L’élu d’Échirolles Mohamed Makni, est condamné à quatre mois de prison avec sursis par le tribunal de Grenoble pour avoir relayer des messages qualifiant les actions du Hamas le 7 octobre dernier « d’acte de résistance ». Il annonce faire appel.

Le tribunal de Grenoble a condamné ce mardi 26 mars l’élu échirollois Mohamed Makni à 4 mois de prison avec sursis pour apologie de crimes terroristes. Les juges n’ont pas retenu la peine d’amende ni l’année d’inéligibilité requise à l’audience le 20 février dernier. Mohamed Makni comparaissait pour avoir relayer sans prise de distance des messages sur les réseaux sociaux évoquant des « actes de résistance » concernant l’attaque du Hamas sur des civils en Israël le 7 octobre 2023. Son avocate, Me Elsa Marcel, avait plaidé la relaxe, évoquant de son côté la « liberté d’expression » et « un débat public légitime ».

Des termes repris ce mardi après la condamnation, en ajoutant « qu’une peine de prison avec sursis c’est une peine extrêmement lourde pour avoir partagé une tribune sur les réseaux sociaux ». « Bien sûr que je suis innocent et nous irons jusqu’au bout » explique Mohamed Makni. Même s’il n’écope pas d’inéligibilité et même si sa condamnation ne figurera pas au bulletin n°2 de son casier judiciaire – celui qui peut être demandé lors de démarches courantes – l’élu a décidé immédiatement de faire appel. Politiquement Mohamed Makni avait été privé de ses délégations d’adjoint par la mairie d’Échirolles dès après les faits et il a également été exclu du Parti Socialiste.

« C’est un primo-délinquant […] et donc c’est la jurisprudence habituelle » estime de son côté Me Éric Hattab, avocat du CRIF de Grenoble. Le conseil des institutions juives s’était porté partie-civile, en même temps que l’OJE, organisation juive européenne. « Monsieur Makni est condamné, reconnu coupable pour les faits et c’est d’abord ça le plus important, explique l’avocat, c’est le message envoyé par la justice de notre pays : non le Hamas n’est pas un mouvement de résistance, non les actes accomplis par le Hamas ne sont pas des actes de résistance et de ce point de vue là nous sommes satisfaits ». Jusqu’à la prochaine audience en appel.
Source
https://www.francebleu.fr/

happywheels

7 Commentaires

  1. josué bencanaan dit :

    En France l’antisémitisme a de beau jour devant lui; la justice est totalement corrompu et islamo gauchiste !!

  2. It's just the mossad dit :

    Avec sa gueule d’abruti, son béret façon coco et les connard de la cgt derrière…

  3. David dit :

    Il n’y en a pas un seul qui en se regardant dans un miroir se dit  » on est vraiment cons ……les Juifs nous niqueront toujours  » .

  4. joseparis dit :

    Lfi va foncer pour le recruter. Cette condamnation est le sésame pour rentrer à lfi.

  5. Franccomtois dit :

    Les petits Franccomtois sont horrifiés de voir la haine se déverser sur Israel á travers les réseaux (A)sociaux.Je leur ai dit que la masse est completement á la ramasse,des incultes,des frustrés,des sans avenir,nous nous continuerons de soutenir Israel et serons toujours aux côtés de la communauté juive quoiqu´il advienne!
    Les salopards haineux sont maudit!
    🙏✝✡💪

Publier un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.