ISRAEL- Attentat près de Dolev: sept blessés dont un grièvement

By  |  2 Comments

Après plus de 4 heures de poursuite et des échanges de coups de feu fournis, le terroriste qui a tiré ce matin (vendredi) sur un minibus près de Dolev dans le Binyamin, a été éliminé par un hélicoptère de combat.
Sept personnes ont été blessées dans cet attentat: une grièvement, deux gravement, un moyennement et trois plus légèrement. Ils ont été évacués dans les hôpitaux Beilinson à Petah Tikva et Sheba de Tel Hashomer.

Un terroriste arabe avait ouvert le feu sur un minibus près de l’implantation de Dolev ce matin. Pourchassé, il s’est engagé dans une fusillade avec des soldats avant d’être tué
Un terroriste arabe a ouvert le feu sur un véhicule israélien en Cisjordanie tôt vendredi matin, entraînant un échange de tirs de plusieurs heures qui s’est soldé par la mort du tireur lors d’une attaque par hélicoptère, selon l’armée et les médias.
Selon les informations des médias et de l’hôpital, sept personnes au moins auraient été blessées dans les affrontements avec le tireur, une d’entre elles grièvement.
Tsahal a annoncé que l’incident avait eu lieu tôt ce matin, lorsque le terroriste avait ouvert le feu sur un minibus près de l’implantation de Dolev, sans faire de blessés. Les soldats s’étaient lancés à sa poursuite, essuyant à plusieurs reprises des tirs dans la matinée.
L’armée israélienne explique avoir dépêché un hélicoptère d’attaque et des drones pour retrouver le terroriste, qui a été tué dans cette attaque.


Les médias terroristes arabes ont également diffusé des images de l’hélicoptère d’attaque israélien en train de tirer dans les secteur des affrontements.


Toujours selon les médias israéliens, sept personnes ont été blessées lors de cet incident, dont une dans un état critique et deux dans un état grave.
L’hôpital Beilinson de Petah Tikvah a déclaré avoir pris en charge trois personnes blessées lors d’affrontements avec un tireur palestinien. L’un d’eux serait dans un état grave, a déclaré l’hôpital, et les deux autres respectivement modérément et légèrement blessés.
Pour l’heure, on ignore à quel endroit les autres blessés ont été pris en charge tout comme leur état de santé.
À Jérusalem et en Judée Samarie, les forces de l’ordre sont en état d’alerte depuis le début du ramadan la semaine dernière. Les tensions étaient déjà vives entre Israéliens et Palestiniens à cause de la guerre entre Israël et le Hamas à Gaza, déclenchée par le massacre du 7 octobre, qui a vu les terroristes du Hamas assassiner près de 1 200 personnes, majoritairement civils, et faire 253 otages.
Depuis le 7 octobre, l’armée israélienne a annoncé l’arrestation de quelque 3 500 Palestiniens en Judée Samarie, dont plus de 1 500 sont affiliés au Hamas.
Les arabes affirment que seulement 400 personnes ont été tuées par les forces de l’ordre israéliennes en Cisjordanie depuis le début des hostilités, essentiellement lors d’attaques ou d’affrontements avec les soldats israéliens lors d’interventions nocturnes dans le nord de la Judée Samarie

happywheels

2 Commentaires

  1. joseparis dit :

    Soutien et guérison totale aux blessés, bravo à Tsahal dans sa chasse aux nazislamistes.

  2. Franccomtois dit :

    🙏Bon rétablissement aux blessés.
    Solidarité Europe-Israel!
    ✝✡

Publier un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.