LA MOSQUEE DE POITIERS A BENEFICIE DU FINANCEMENT DE L’ORGANISATION « QATAR CHARITY » CLASSEE COMME TERRORISTE

By  |  6 Comments

Dans la vidéo, l’imam de Poitiers depuis 1995 admet en effet avoir bénéficié de fonds étrangers pour poursuivre la construction de la mosquée, interrompue plusieurs années durant en raison d’un manque de financement par les fidèles locaux. « Ce que nous avons construit, c’est grâce à Dieu et avec l’aide de l’organisation “Qatar Charity” », admet-il. L’organisation caritative, « bras humanitaire de l’émirat à l’étranger », « est devenue au fil des ans l’un des relais du soft power de Doha dans le monde », écrivaient les journalistes Christian Chesnot et Georges Malbrunot dans leur livre « Nos très chers émirs », publié en 2016.
En plus de sa mission humanitaire, « l’autre domaine d’activité de Qatar Charity, c’est le prosélytisme religieux, notamment en Afrique… », ajoutaient-ils, précisant que « l’ONG soutient dans le monde entier des projets de mosquées, d’écoles coraniques et d’instituts de mémorisation du Coran. » Y compris en France. Le Qatar, dont le mufti officieux est Youssef al-Qaradawi, prédicateur égyptien antisémite, pro-terroriste et interdit de territoire français depuis 2012, investit le plus souvent dans des mosquées gérées par l’UOIF ou ses satellites, comme celle, gigantesque, de Mulhouse, financée à hauteur de 2 millions d’euros.
Plus inquiétant, Qatar Charity a été accusée par les Etats-Unis, Israel et plusieurs pays du Golfe de soutenir le terrorisme. Selon des documents officiels, produits par la justice américaine, Oussama Ben Laden a utilisé l’organisation pour financer les activités criminelles de sa nébuleuse Al-Qaida dans les années 90. Des groupes djihadistes au sein de l’opposition syrienne ont aussi bénéficié de son soutien. Des djihadistes ont enfin opéré sous couverture de Qatar Charity au Mali, a révélé le Canard enchaîné.
SOURCE /

http://www.medias-presse.info/la-mosquee-de-poitiers-a-ete-nommee-paves-des-martyrs-en-lhonneur-des-musulmans-tombes-sous-les-francs-de-charles-martel-en-732-video/94398/

Qatar Charity est une ONG créée en 1992 pour soutenir le développement des communautés dans le besoin à travers le monde musulman. L’association finance une grande variété d’actions caritatives, dont notamment des missions de secours aux victimes de catastrophes naturelles, ainsi que des programmes d’éducation et de santé publique.
Anciennement connu sous le nom de « Qatar Charitable Society », Qatar Charity est aujourd’hui l’une des plus importantes organisations caritatives du Golfe. Le Cheikh Hamad ben Nasser Al-Thani est l’actuel président de Qatar Charity. L’association est présente dans plus de 25 pays et a installé des bureaux au Royaume-Uni, au Pakistan, et en Indonésie

Qatar Charity a été accusée à plusieurs reprises de soutenir le terrorisme. Les chercheurs Daveed Gartenstein-Ross et Aaron Y. Zelin, du think tank américain Washington Institute for Near East Policy ont nommé Qatar Charity parmi les organisations caritatives qui financent les mouvements islamistes sous couvert d’aide humanitaire
Ainsi, Qatar Charity et d’autres associations caritatives du pays aurairent fourni une aide financière aux groupes djihadistes agissant dans le Sahel tels que le Mouvement national de libération de l’Azawad (MNLA), Ansar Dine, mais aussi Aqmi et le Mujao. Ces accusations ont été confirmées par le Canard Enchaîné et le maire de la ville de Mali, Sadou Diallo, ainsi que Taoufik Bourgou, spécialiste en géopolitique à l’université Lyon 3. Au surplus, le Qatar n’a pas soutenu l’opération anti-terroriste française dans le Sahel dite « Serval ».
Selon le gouvernement américain, Qatar Charity a été cité par Oussama Ben Laden en 1993 comme l’une des associations caritatives finançant les opérations d’Al -Qaïda au niveau international. Jamal Ahmed al – Fadl, ancien membre d’Al-Qaïda et de la Qatar Charitable Society (l’entité prédecesseure de Qatar Charity) a confirmé la relation entre les deux organisations. Dans le cadre d’un témoignage auprès de la justice américaine en février 2001, Al – Fadl a révélé que le président à cette épouque de la Qatar Charitable Society, le Docteur Abdullah Mohamed Yusef, était un membre d’Al-Qaïda et un membre du groupe islamiste soudanais National Islamic Front, qui avait accueilli Oussama ben Laden dans les années 1990. Un document émanant du Ministère de la Justice américain explique en effet que « les fonds destinés aux opérations d’Al-Qaïda étaient listés dans les comptes des organismes de bienfaisance comme des dépenses pour la construction de mosquées ou d’écoles, ou bien pour nourrir les personnes dans le besoin. »
Dans le rapport cité ci-dessus, Gartenstein – Ross et Zelin ont affirmé que le Front Islamique Syrien, un groupe de six organisations djihadistes au sein de l’opposition syrienne, a bénéficié de financements et de dons de matériel de la part de Qatar Charity. En effet, le groupe a diffusé une vidéo montrant des combattants du mouvement en train de distribuer des vivres aux civils syriens provenant de boîtes portant le logo de Qatar Charity.
En février 2015, Yahia Sadam, un responsable de l’aide humanitaire dans le mouvement de libération soudanais Minni Minnawi, a accusé le Qatar d’avoir assisté les troupes gouvernementales soudanaises dans leurs actions violentes et illégales à l’encontre de la population civil, en « blanchissant » les fonds issus de l’industrie pétrolière soudanaises par le biais de Qatar Charity.
En Israël, l’ONG figure sur une liste noire de 163 organismes de bienfaisance entretenant des liens avec le terrorisme.
En France, Qatar Charity a été à plusieurs reprises accusée de financer la promotion d’un islam militant et extrémiste. Un documentaire de la chaîne de télévision Canal Plus a révélé que, contrairement aux affirmations de l’ambassadeur du Qatar en France, Mohamed Al-Kuwari, selon lequel son pays n’aurait jamais financé de mosquée et n’aurait pas de visée prosélyte en France, Qatar Charity a financé sept projets de centres islamiques sur le territoire français. La mosquée de Mulhouse a notamment bénéficié d’un million d’euros du Qatar. L’association des musulmans d’Alsace, à l’origine du projet, se revendique des Frères Musulmans et a reçu le soutien de l’imam al-Qaradawi, prédicateur extrémiste sur la chaîne Al Jazeera auquel Nicolas Sarkozy avait interdit le territoire français en 2012.
Qatar Charity a par ailleurs financé en grande partie le « Lycée Avverroès », un établissement privé musulman à Lille. En février 2015, un professeur de philosophie de l’établissement a révélé dans une tribune, publiée dans le journal Libération, les liens de l’établissement avec l’Union des Organisations Islamiques de France, proche de l’idéologie des Frères Musulmans. Les affirmations du professeur Sofiane Zitouni (selon lesquelles le contenu de ses cours avait dû être modifié pour se conformer à « l’éthique » musulmane du lycée, etc.) ont été confirmées dans une enquête de l’organisation de journalisme d’investigation Mediapart.
SOURCE :
https://fr.wikipedia.org/wiki/Qatar_Charity

happywheels

6 Commentaires

  1. roni

    9 juillet 2018 at 19 h 49 min

    entre le qatar qui finance et achete …
    et l iran qui aide a plier la france de l interieur avec ses marionnettes…

  2. Pierre un Gaulois

    10 juillet 2018 at 10 h 03 min

    Lisez l’article de NOVOPRESS à ce sujet.

  3. b. duchene

    11 juillet 2018 at 18 h 50 min

    Pourquoi financer les terroristes. Surtout que maintenant, ils sont partout

    à travers la planète, et ce n est pas juste pour les autres qui meurent de

    faim, et de soif.

  4. Haimpb67

    11 juillet 2018 at 21 h 41 min

    Il faut réanimer Charles Martel !

  5. Haimpb67

    11 juillet 2018 at 21 h 44 min

    Il paraît que la mosquée va être sponsor du PSG ??? ……non je déconne ☺il faudrait qu on construise une syna type architecture type la ghriba et on la fait financer par ces enfoirés . ……

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *