Zurich: Un homme brandissant un couteau attaque une famille juive

By  |  2 Comments

Un homme brandissant un couteau, criant des malédictions antisémites poursuit une famille juive orthodoxe en route pour la synagogue. Suspect libéré après l’interrogatoire.
Par David Rosenberg

Une famille juive orthodoxe a été attaquée par un homme portant un couteau à Zurich, en Suisse, ce week-end, ont rapporté des organes de presse locaux.
Selon un rapport du journal Blick basé à Zurich, l’incident s’est produit samedi soir dans le 3e arrondissement de Zurich, lorsqu’un homme portant un couteau s’est jeté sur une famille juive orthodoxe. Quand ses victimes potentielles ont fui, l’attaquant les a poursuivis, lançant des sorts antisémites alors qu’il les poursuivait.
L’attaquant a ensuite été arrêté et transféré pour interrogatoire, a indiqué la police de Zurich.
Un rapport de LOOK affirmait que l’incident avait commencé dans une cour de récréation, lorsque l’agresseur a commencé à regarder un groupe d’enfants.
Lorsque le père des enfants s’est approché de l’homme et lui a demandé s’il avait besoin d’aide, le «gars a réagi très agressivement et s’est levé devant moi», a dit le père.
« Je ne voulais pas d’ennuis, alors j’ai pris mes enfants et je suis parti. »
L’homme juif et sa famille sont rentrés chez eux, croyant que c’était la fin de l’affaire.
Quand ils sont sortis une demi-heure plus tard, pour aller à la synagogue, l’homme les attendait avec un couteau.
La famille a tenté de s’éloigner rapidement de l’homme qui portait le couteau, mais l’agresseur «a soudainement commencé à courir vers nous», a dit le père.
Un passant, qui est également membre de la communauté juive locale, a par la suite réussi à maîtriser l’agresseur jusqu’à l’arrivée de la police.
L’agresseur a été identifié comme un «homme local», qui selon la police n’est ni un musulman radical ni un membre connu d’un mouvement néo-nazi.
La police a tenu le suspect pendant la nuit, mais l’a libéré dimanche.
Les autorités ont justifié la libération dans une déclaration, affirmant que l’homme était sous l’influence de l’alcool à ce moment-là, et ne sont jamais assez proches de ses victimes pour leur faire du mal.
« Un homme s’est approché d’un groupe de juifs orthodoxes et a fait des remarques antisémites », a déclaré le porte-parole de la police, Marco Cortesi. « Il portait un couteau avec lui, et était évidemment très en état d’ébriété. »
« Mais l’homme ne représentait pas un réel danger pour eux, car il était trop loin de la [famille]. Il n’y a aucun motif clair derrière l’incident, car il n’est ni nazi ni islamiste.  »
Source :
http://www.israelnationalnews.com/News/News.aspx/248644

happywheels

2 Commentaires

  1. jjames

    9 juillet 2018 at 19 h 32 min

    La justice Suisse semble réagir comme la notre :
    TUER UN(E) JUIF CE N’EST PAS UN CRIME, JUSTE UN ACCÈS DE FOLIE PASSAGÈRE

  2. Gilles-Michel De Hann

    9 juillet 2018 at 22 h 11 min

    L’antisémitisme n’est pas l’apanage exclusif des nazis et/ou des islamistes …

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *