L’aveu de Bonnet prouve la connivence de l’Etat avec le terrorisme palestinien

By  |  8 Comments

L’aveu de l’ancien chef de la DST, Yves Bonnet, révélé par Le Parisien, est, certes, révoltant et scandaleux, mais il ne peut nous surprendre en analysant la conduite des autorités françaises depuis l’affaire Abou Daoud en passant par la longue liste sinistre des attentats perpétrés en France de 1982 jusqu’à nos jours.
37 ans après, l’ancien patron de la Direction de la surveillance du territoire (DST) ose dire sans rougir que le « deal verbal » avec Sabri Khalil al-Banna dit Abou Nidal « a marché » puisque, selon lui, « il n’y a plus eu d’attentats à partir de fin 83, en 84 et jusqu’à fin 1985 ».
Yves Bonnet a aussi perdu la mémoire… Rappelons lui, entre autres, l’attentat contre la banque Léumi, boulevard des Capucines, et celui contre Mark & Spencer, boulevard Haussmann…
L’ancien chef de la DST justifie la connivence avec les terroristes palestiniens en précisant que les attentats en Italie ou ailleurs ne le regardaient pas tant qu’il n’y avait rien sur le sol français. Belle solidarité européenne !

Et alors, si Abou Nidal et ses complices avaient commis des dizaines d’attaques terroristes et notamment contre notre ambassadeur à Londres, Shlomo Argov… Un attentat dans un café du centre-ville de Madrid en tuant 18 innocents et blessant 82 autres… Puis le détournement d’un navire italien, Achille Lauro abattant un passager juif américain paraplégique, puis le jetant à la mer avec son fauteuil roulant… Puis des attentats contre les comptoirs d’El Al dans les aéroports de Rome et de Vienne. 18 morts, 140 blessés… Puis un taxi piégé qui explose au port du Pirée en Grèce faisant neuf morts et plus de 100 blessés… sans oublier le Boeing 747 de la Pan Am qui explose au-dessus de Lockerbie, en Écosse…
Dans l’esprit de Bonnet, l’essentiel est que ces attentats ne soient pas commis sur le sol français… Quelle lâcheté ! Ce manque de courage qui porte à l’hypocrisie.
Le pacte secret conclu lors du premier septennat de François Mitterrand avec Abou Nidal, celui qui fut le plus sanguinaire des terroristes qu’a connu l’Europe et le Moyen-Orient, a été suivi par Jacques Chirac avec le Hezbollah et les Iraniens après une nouvelle vague d’attentats à Paris, et à Beyrouth, le 23 octobre 1983, contre le Drakkar. 58 militaires français y avaient trouvé la mort.
Ces accords conclus avec des organisations terroristes prouvent l’incompétence et le désarroi à combattre le fléau. Une ligne de conduite suivie et appliquée par certains hauts-responsables politiques français.
Cette « collaboration » avec des terroristes notoires tels Abou Daoud, Georges Habache, ou Georges Ibrahim Abdallah, n’a pas arrêté les attentats contre la France depuis cette époque jusqu’à nos jours.

Les patrons de la DST, tel Yves Bonnet, ne peuvent prendre des décisions sans avoir l’aval du Président de la République. Les services secrets français sont connus depuis la guerre d’Algérie comme étant parmi les meilleurs du monde pour la qualité du Renseignement et leur efficacité, mais ils doivent appliquer à la lettre la politique gouvernementale tracée par le chef de l’Etat.
Aujourd’hui, 37 ans après l’attaque terroriste contre le restaurant Goldenberg, qui a fait six morts et 22 blessés, le président Macron devrait nommer un juge d’instruction pour faire toute la lumière concernant l’aveu du patron de la DST.
Il est révoltant et scandaleux que des terroristes palestiniens pouvaient circuler librement en France avec la « permission » de la police et des services secrets.
Comment pouvoir garantir ainsi la sécurité de la communauté juive hier et d’autant plus aujourd’hui ?
Comment pouvoir faire confiance aux promesses des terroristes de ne pas perpétrer des attentats ? Que pourra dire demain le président Macron après un nouvel attentat ?
Freddy Eytan
Source :
http://jcpa-lecape.org/laveu-de-bonnet-prouve-la-connivence-de-letat-avec-le-terrorisme-palestinien/

happywheels

8 Commentaires

  1. Karol

    13 août 2019 at 10 h 54 min

    Qui pourrait penser que l’Etat Français pourrait agir autrement ?
    Actuellement de nombreuses villes et régions subventionnent les Palestiniens.
    La France fait de même: des dizaines de millions d’€ qui atterissent dans les caisses terroristes. La France propose une aide de 15 Milliards d’euros à l’Iran pour qu’elle puisse faire face au boycott des Usa.
    Alors quoi de changé ?
    De Gaulle avait parlé d’Israel en disant: Peuple sûr de lui et dominateur. Rien de neuf aujourd’hui.

  2. capucine

    13 août 2019 at 14 h 19 min

    la France depuis toujours collabo antisémite antijuive et anti-israël, c’est encore pire que je pouvais me l’imaginé … rien n’a changé pour les juifs de France les agressions , les assassinats les profanations de cimetières etc…c’est une honte !!!

  3. Yaacov

    13 août 2019 at 15 h 40 min

    Mitterand a déshonoré la France en offrant des places de ministres à des antisemites notoires

    Bonnet joue la carte du juif et l argent !!!
    Ainsi il efface la stratégie diplomatique de la France face aux risques d attentat pour montrer son vrai visage et sa connivence avec les terroristes

  4. josué bencanaan

    13 août 2019 at 17 h 11 min

    La France 70 ans de collaboration avec les terroristes palestiniens

    • capucine

      13 août 2019 at 19 h 41 min

      Sans oublié que la France a aussi collaborer avec les nazis..

  5. vrcngtrx

    13 août 2019 at 21 h 16 min

    (digression)
    « la connivence de l’État avec le terrorisme »
    DST >> DGSI
    http://islamisation.fr/2019/08/13/des-agents-de-la-dgsi-depites-par-le-laxisme-judiciaire-contre-les-djihadistes/

  6. Bertrand Escaffre

    13 août 2019 at 22 h 59 min

    Cette idée de refuser sélectivement le terrorisme rappelle les causes qui ont poussé l’Etat à exiger la cessation des activités du Gal sur le termitoire hexagonal.

    Vous noterez sur la photo l’inclinaison de buste de Yetser Arafat, geste qui le fait automatiquement sortir de l’islam. Vous noterez aussi ses deux mains enserrant la main du Président, geste qui dénote une volonté d’entourloupe.

    Enfin un faisceau d’éléments remontant actuellement à la surface plus vite que prévu démontre que la France FINANCE LE JIHADISME ANTI-ISRAELIEN DEPUIS DES DÉCENNIES. De plus elle l’importe et projette par ce moyen une chair à canon bon marché sur nombre de théâtres opérationnels (Syrie entre autres) – d’où sa sacro-sainte protection diplomatique et légale pour ses ressortissants même les plus dangereux.
    La croyance que la France dépanne de bonne foi les arabes voisins d’Israel et qu’un détournement intempestif se fait sans son consentement est INFONDÉE. Les Services sont au courant et ce détournement apparent est en réalité parfaitement orchestré.
    Il convient de rappeler que le Quai d’Orfraie n’attend que de se venger du Mandat Britannique: les rancœurs inter-étatiques ont la peau dure.

  7. Franccomtois

    14 août 2019 at 12 h 55 min

    Vu le passé pas glorieux de mittrand,pas difficile á comprendre se genre d´ignominie,bousquet(s´il était vivant,sinon c´est le squelette qui a du se trémousser) a du avoir une petite giclette dans la culotte.
    La justice(si il en reste)doit faire son travail et traduire toutes les pourritures qui ont trempé dans cette ignoble affaire.

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *