LE BOUCHER BACHAR AL-ASSAD EST UN MARI ATTENTIONNÉ

By  |  4 Comments

Selon un journal proche du Kremlin, le dictateur syrien aurait donné une toile de l’artiste britannique David Hockney à sa compagne, Asma al-Assad. Le tableau a été acquis à Londres dans le cadre d’une vente aux enchères de la maison Sotheby’s.
Quand il ne fait pas la guerre, Bachar Al-Assad sait être très généreux par amour. Le président syrien viendrait de le prouver dans un rarissime moment de grâce depuis près de dix ans consacrés à bombarder son pays et son peuple. Profitant de la trêve des combats qui lui est imposée à Idlib à la suite d’un accord entre son allié russe et son ennemi turc dans le nord de la Syrie, il aurait offert à sa femme, Asma al-Assad, un tableau de David Hockney pour près de 27 millions d’euros. Le peintre britannique, maître du pop art, est devenu l’un des plus chers au monde ces dernières années.
Curieusement, c’est un journal russe, Gosnovosti, qui a révélé la semaine dernière l’achat de l’œuvre d’art par son grand allié de Damas. Plusieurs médias proches du Kremlin ont d’ailleurs lancé récemment une virulente campagne contre la corruption du régime de Bachar al-Assad. On y reviendra. Pour l’heure et selon les informations russes qui citent un prétendu compte Twitter syrien introuvable, l’acquisition a été faite aux enchères de la célèbre maison Sotheby’s à Londres par un acheteur inconnu. En effet, la vente le 11 février dernier de l’une des toiles emblématiques de Hockney, The Splash, tableau carré de 1,80 mètre de côté, peint en 1966, «représentant une piscine avec plongeoir et des éclaboussures, saisissant le moment juste après que le plongeur a pénétré l’eau», avait été rapportée alors par les tous les chroniqueurs artistiques. «Adjugé à 23,1 millions de livres sterling, (27,4 millions d’euros), ce n’est pas un record, mais tout de même», commente un critique à propos de la hausse confirmée de la cote de l’artiste.

Le «scandale» a été largement relayé ces derniers jours par les médias arabes, surtout les sites et réseaux sociaux des opposants syriens. «Le criminel Bachar al-Assad offre à sa femme une œuvre artistique pour 30 millions de dollars», titre Al-Furat en rappelant que «le citoyen syrien n’a droit aujourd’hui qu’à une ration de deux galettes de pain par jour et que le coronavirus ravage les zones contrôlées par le régime». Certains Syriens s’indignent des «23 millions de livres» qui auraient été déboursées, en croyant qu’il s’agit de la monnaie syrienne, qui vaut 600 fois moins que la livre britannique. Or le tableau a coûté, selon le taux de change officiel, et loin d’être réel, plus de 14 milliards de livres syriennes. Une somme tout à fait imaginaire pour la majorité des Syriens.

La toile de Hockney serait destinée, toujours selon les médias russes, «à orner le mur de l’une des chambres de l’un des palais habité par Asma al-Assad». Pièce maîtresse de la communication qui avait fait le succès du couple présidentiel syrien dans les magazines people du monde entier avant le conflit, la première dame avait déjà prouvé son goût pour les belles choses. En 2011, au début du bain de sang syrien, elle commandait par Internet des meubles design pour sa maison de vacances au bord de la Méditerranée près de Lattakieh et des escarpins Louboutin, dont elle est fan. Asma va pouvoir bientôt plonger ses yeux dans la piscine californienne peinte pas David Hockney. Car elle le vaut bien.

SOURCE :
https://www.liberation.fr/planete/2020/04/25/cadeau-a-27-millions-d-euros-pour-asma-al-assad-scandale-en-syrie-apres-des-accusations-russes_1786315

happywheels

4 Commentaires

  1. capucine

    29 avril 2020 at 19 h 17 min

    Et alors ? On s’en fiche de ce qu’ il offre à sa femme 😆

  2. Moshe_007

    29 avril 2020 at 21 h 04 min

    Il semble qu’il ait réussi à la faire revenir, du moins pour les photos, elle a cassé avec le bashar depuis fin 2012 et se tape un mec, un libanais et ne quite pas Londres depuis 2011 elle et ses enfants !

    A plusieurs reprises le basahr sort des vielles photos dont certaines faites en Syrie depuis 2015 pour donner le change, sauf que les endroits au moment où les photos auraient dus être prises, étaient détruits aux dates supposées !

  3. Hérode

    3 mai 2020 at 16 h 07 min

    Bachar est la marionnette obligée de la real politik moyen orientale .
    Homme de culture, détaché de l’islam rigoriste, intelligent
    En d’autres temps il aurait fait un allié d’israël
    La conjoncture en a voulu autrement

  4. Hérode

    3 mai 2020 at 16 h 09 min

    Attention un dénommé iéhoudi sévit sur le site JSS et ailleurs , méfiez vous c’est une taupe du hezbollah qui se fait passer pour un ancien Tune amateur de boutargue

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *