Le chancelier autrichien Sebastian KURZ est arrivé en Israël

By  |  18 Comments

Le chancelier autrichien Sebastian Kurz, plus jeune dirigeant de l’Union européenne – 31 ans – est arrivé en Israël pour une visite officielle. Il est accompagné du ministre de l’Education, de la Science te de la Recherche Heinz Fassmann ainsi que d’une délégation de trente hommes d’affaires. Il sera notamment reçu par le Premier ministre Binyamin Netanyahou et s’exprimera également lundi lors du congrès de l’organisation juive américaine American-Jewish Committee (AJC).
Dans une interview qu’il avait accordée à la chaîne Aroutz 1-Kan quelques jours avant sa venue, il avait souligné que le gouvernement autrichien actuel qu’il a nommé est le plus pro-israélien qui n’ait jamais existé en Autriche.
Lors de ses entretiens avec Binyamin Netanyahou, Sebastian Kurz entend également plaider la normalisation d’Israël avec le parti d’extrême-droite FPÖ (Parti de la Liberté) dirigé par Heinz-Christian Strache et qui fait partie la coalition gouvernementale. Depuis qu’il a pris le parti en main, en 2005, Strache a entamé un aggiornamento du FPÖ au passé pronazi et antisémite, dont l’ancien dirigeant Jörg Haider était l’un des symboles. Il a déjà effectué plusieurs séjours en Israël, s’est rendu à Yad Vashem et multiplie les déclarations très favorables à l’Etat juif.
Sur un plan officieux, Heinz-Christian Strache est en contact avec des personnalités du Likoud, mais le gouvernement considère toujours officiellement ce parti et son chef comme infréquentables. C’est cela que voudrait changer le nouveau chancelier en tentant de convaincre Binyamin Netanyahou qu’une nouvelle page peut être tournée non seulement entre Israël et l’Autriche mais également entre l’Etat juif et le FPÖ, estimant que les intérêts communs, notamment le combat contre l’Islam politique, devraient peu à peu dépasser le lourd poids de l’Histoire.
Source :
http://www.lphinfo.com/le-chancelier-autrichien-est-arrive-en-israel/


Le chancelier autrichien Sebastian Kurz est arrivé dimanche en Israël, marquant ainsi son premier voyage dans l’Etat hébreu depuis qu’il a formé une coalition avec le parti d’extrême-droite FPÖ.
Selon son agenda diplomatique, le dirigeant autrichien doit rencontrer le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou, et intervenir lundi au forum de l’American Jewish Committee (AJC).
M. Kurz a débuté son déplacement par une visite dimanche en début de matinée du mémorial national de la Shoah, Yad Vashem, à Jérusalem, accompagné du président du musée, Avner Shalev.
Le chancelier s’est ensuite rendu au Mémorial des enfants ainsi qu’aux archives du musée, la plus grande banque de données relative à la Shoah. Sur place, le dirigeant autrichien a signé un « accord de principe » garantissant à Yad Vashem l’accès aux Archives d’Etat autrichiennes et celles du Mémorial de Mauthausen, et la permission d’en copier des documents en lien avec la Shoah.

La visite de M. Kurz à Jérusalem s’est poursuivie par un passage surprise au Mur des Lamentations. Bien qu’il s’y soit rendu dans le cadre privé, c’est la première fois qu’un dirigeant européen se rend dans ce site, lieu de prière le plus saint du judaïsme.
Le mois dernier, Sebastian Kurz s’était rendu aux cérémonies organisées à Mauthausen pour commémorer la libération du camp de concentration mis en place par le régime d’Hitler; les ministres du parti d’extrême droite autrichien FPÖ y étaient persona non grata.
Des cérémonies se déroulent chaque année sur le site de cet ancien camp nazi du nord de l’Autriche où cent mille prisonniers ont trouvé la mort.
« L’Autriche a la responsabilité historique de ne jamais oublier les horribles crimes de l’Holocauste et s’engage pour la sécurité d’Israël et de ses citoyens », avait déclaré le chancelier sur Twitter, annonçant par ailleurs sa venue en juin dans l’Etat hébreu.
« Nous soutenons activement la vie juive dans notre pays et luttons contre toute forme d’antisémitisme. Ce n’est que si les Juifs peuvent vivre sans restriction dans la paix, la liberté et la sécurité, que [le leitmotiv] ‘ne jamais oublier’ peut également se transformer en ‘plus jamais cela’ », avait-il ajouté.
L’Autriche est gouvernée depuis fin 2017 par une coalition formée de la droite conservatrice ÖVP et du parti FPÖ, une formation née après la Seconde guerre mondiale et qui compte d’anciens nazis parmi ses fondateurs. Ce rapprochement avait suscité l’inquiétude des grandes organisations juives dans le monde, ainsi que la méfiance du gouvernement israélien.
Le gouvernement de Benyamin Netanyahou avait alors fait savoir qu’il continuerait à collaborer avec les responsables des trois ministères dirigés par les leaders d’extrême droite autrichiens mais qu’il ne dialoguera pas directement avec ces derniers.
Source :
https://www.i24news.tv/fr/actu/israel/diplomatie-defense/176808-180610-le-chancelier-autrichien-en-visite-en-israel

happywheels

18 Commentaires

  1. Claude

    10 juin 2018 at 19 h 25 min

    Il m’a l’air bien ce jeune homme, il semble sincère et je n’ai pas entendu qu’il allait saluer l’autre vieux schnock terroriste de Ramallah, ni fleurir la tombe du terroriste Arafat !!ce qui le rend très sympathique à mes yeux.

    Cela change des visiteurs français et c’est bien agréable !

    De plus il va de l’avant dans son pays en fermant de nombreuses mosquées, et virant une floppée d’immams prêcheurs de haine !

     » « L’Autriche a la responsabilité historique de ne jamais oublier les horribles crimes de l’Holocauste et s’engage pour la sécurité d’Israël et de ses citoyens  » il le dit , le reconnait sincèrement sans tergiversations et promet de tout faire pour lutter contre l’antisémitisme afin que les juifs vivent en paix dans son pays .

    Une grande bouffée d’air pur pour l’Autriche !

  2. Gilles-Michel De Hann

    10 juin 2018 at 19 h 29 min

    Le président turc Recep Tayyip Erdogan a vivement critiqué samedi la décision de l’Autriche de fermer des mosquées dans le cadre d’une offensive contre l’«islam politique». Ces mesures entraînent le monde vers une «guerre entre les Croisés et le Croissant», selon lui.

    Parmi les mesures annoncées vendredi par le gouvernement conservateur du chancelier autrichien Sebastian Kurz, figurent la fermeture prochaine de sept mosquées et la possible expulsion de dizaines d’imams financés par la Turquie.

    «Ils disent qu’ils vont bouter hors d’Autriche nos hommes de religion. Croyez-vous que nous ne réagirons pas si vous faites une telle chose? Cela signifie que nous allons devoir faire quelque chose», a réagi Recep Tayyip Erdogan lors d’un discours prononcé dans la soirée à Istanbul. Vendredi, le porte-parole du président turc avait déjà dénoncé l’annonce faite par l’Autriche comme une mesure résultant, selon lui, de «la vague populiste, islamophobe, raciste et discriminatoire» dans ce pays.

    Meetings interdits

    Environ 360’000 personnes d’origine turque vivent en Autriche, dont 117’000 ont la nationalité turque. Les relations entre Ankara et Vienne sont particulièrement tendues depuis la tentative de putsch contre M. Erdogan en juillet 2016 qui a été suivie d’une répression de grande ampleur.

    Les propos du président turc surviennent par ailleurs avant les élections anticipées cruciales du 24 juin. Le gouvernement autrichien a explicitement interdit aux responsables turcs d’organiser des meetings en Autriche en vue de ce double scrutin présidentiel et législatif. (ats/nxp)

  3. Haimpb67

    10 juin 2018 at 20 h 29 min

    Je m excuse mais comme la venue de merckel , un autrichien à yad vachem ça me les brise !!!
    Purement philosophique .
    Pour moi ,un autrichien ou un allemand , on lui crache de base à la gueule
    ( J accepte un total propos perso sans argument , pas besoin pour un juif ,c est une évidence ) .
    J espère qu en dehors des caméras bibi lui mette une grosse patate dans son bureau ) 😀

    • Hatikvah

      12 juin 2018 at 11 h 28 min

      Cher Haim, nous sommes en 2018 et nous avons besoin de ceux des allemands et des autrichiens qui sont sincèrement pro-israéliens.
      Cela dit: aucune confiance en Merkel mais Kurz a l’air très bien..

  4. daniel.danielle

    10 juin 2018 at 21 h 09 min

    Bien !!! Que Bibi s accorde avec toutes les droites anti européennes du monde !!!!

    • Haimpb67

      11 juin 2018 at 21 h 12 min

      Bibi et Israël fera le nécessaire et ils se préparent à une guerre avec l Iran par le biais du Hamas et ça va péter plus tôt que prévu , car l Europe lèche l Iran et les beurs .

  5. Bertrand Escaffre

    10 juin 2018 at 21 h 44 min

    totalement hypocrite
    c’est agag dormant
    il caresse la main qu’il ne peut pas mordre

  6. Claude

    11 juin 2018 at 12 h 53 min

    Chacun est libre de ses opinions, bien évidemment, mais le monde change et en ce moment, je crois que l’ENNEMI , le vrai, celui qui, peu à peu, veut prendre le monde et établir sa religion sanguinaire sur l’ensemble de la planète, nous faisant goûter, presque chaque jour, au désastre de ce qui nous attend si nous ne réagissons pas.

    Pour ma part, je m’incline devant ces pays qui ont le courage, la force de chasser ce qui nous pourri la vie chaque jour un peu plus, je leur fais confiance, et je pense que peu à peu beaucoup de pays commencent à comprendre qu’il est temps de stopper le MAL qui s’implante .

    Cet homme est jeune, il a l’air d’être sincère, ce qui s’est passé dans son pays et dans bien d’autres, d’ailleurs y compris la France, est une horreur , mais j’aime qu’on le reconnaisse , ce qu’il fait .

    l’état d’Israël ne peut se replier sur lui même, et il accepte la main tendue de cet autrichien qui n’est pas pire que Merkel, au contraire .

    Dans ce cas pourquoi recevoir Merkel ? pourquoi également faire ami , ami, avec la France, qui non seulement a beaucoup de choses à se reprocher pendant les années noires, mais actuellement , allez, parlons franc , disons que ce gouvernement n’en loupe pas une pour condamner Israël, avec beaucoup d’injustice et laisse flotter dans ses rues , avec les autorisations en plus, les drapeaux du Hezbollah et défiler la racaille qui hurle des horreurs contre Israël et les juifs ! et ça ce n’est pas en 40, mais en 2018.

    Alors si l’on veut être sectaire soyons le jusqu’au bout !!

    • Haimpb67

      11 juin 2018 at 21 h 08 min

      Cher Claude je te l accorde ,la France n a pas été irréprochable durant 39/45 mais par exemple le peuple corse est le seul peuple reconnu comme  » juste » en israel et la France a été le pays où le plus de juif ont été sauvés !
      Pas de méprise je ne suis pas un défenseur des antisémites français qui représentent en 2018 au moins 98.7 %😀 tout ça pour dire que je ne pourrai jamais accepter ces nazis allemands ,autrichiens et ces sous merde de polonais !

      En tant que juif je trouve que certains sont entrain de sucer l extrême droite francaise  » ces enculés notoires » et ça me choque . Ce n’ est pas parce qu ils parlent des nazilamistes que se sont mes potes . Étant sionistes je peux être extrême dans ma défense des juifs et d Israël mais j oublie jamais que l extrême droite européenne sont des raclures que j ai combattu depuis 51 ans et je continuerai à leur cracher à la gueule . Je n’ ai pas excorte la sortie de lepen la pute lors de la manif pour Mme knoll je l aurai plutôt frappé !!!

      Faites gaffes les bene Israël on a 3 axes d attaque , les beurs , les Mélenchon, l extrême droite .

      Par contre toujours solidaires .

  7. Claude

    12 juin 2018 at 8 h 53 min

    Netanyahu Welcomes Austrian Chancellor as ‘True Friend of Israel’

    Netanyahu est intelligent, il sait à qui il doit donner sa confiance . et en ce moment, il n’y a guère d’hommes sincères et courageux pour lui tendre la main .

    Pourquoi le « monarque » de l’Elysée n’en fait il pas autant !!
    et est il toujours le premier à tirer dans les pattes d’Israël !

    Pourquoi insulter tout un peuple , les polonais, oui bien sûr, mais chez eux aussi il y a eu des hommes courageux qui ont sauvé des juifs au péril de leur vie !

    Je ne veux pas dénigrer la France, car c’est mon pays et je l’aime, mais dire que c’est en France qu’il y a eu le plus de juifs sauvés, c’est peut être un peu s’avancer !

    C’est aussi en France, qu’il y a eu des tas et des tas de lettres anonymes ,dénonçant les juifs, des concierges, des voisins etc …
    C’est aussi en France, le régime de Vichy , qui a décidé de se débarrasser des enfants pour arriver au quota exigé, Laval propose de livrer les juifs « apatrides » et leurs enfants en zone libre, ainsi que les enfants des juifs apatrides en zone occupée.

    La question des enfants en bas âge n’intéressait pas les nazis. Dannecker, qui n’avait pas demandé la livraison des enfants, en réfère à Eichmann qui s’empresse d’accepter !

    Ne mélangez pas tout, il y a à présent ceux qui remplacent les nazis , qui disent eux mêmes qu’Hitler n’a pas fini le travail !et qu’ils vont s’en charger !

    C’est le nouveau fléau du siècle et c’est contre ces ordures qu’il faut lutter .

  8. Haimpb67

    12 juin 2018 at 11 h 20 min

    Claude je respecte tes arguments mais la belle famille de ma femme a été exterminee. Que l Allemagne , la Pologne,l.autriche . Meurent !!!!
    Quand à la France je te rejoins , politique pro arabe d où le besoin de savoir lutter.
    Par contre j espère que bibi et Israël a qq à gagner .

    Et par contre je respecte les Corses , aucun juif n a été dénoncé durant la guerre et aucun mort ! Ça .c est fort .
    Il y a eu des Justes que j oublie pas mais les autres français qu ils crèvent si ça te rassure

  9. Claude

    12 juin 2018 at 12 h 18 min

    Je sais Haimpb67, je comprends bien sûr

    C’est terrible , c’était l’horreur, et parmi nous, y a t’il 1 seule famille qui n’ait pas eu à souffrir ! chaque famille a pleuré la perte d’au moins une personne ! et d’autres beaucoup plus.

    Bien sûr que nous n’oublierons jamais, comment un peuple qui était pourtant civilisé, aimant la musique , les arts a pu se déchainer sous l’emprise d’un seul homme, et devenir pire que des fauves.

    Je me demande encore comment tout un peuple a pu l’accepter et ne pas se révolter .

    La Pologne a également beaucoup souffert , il ne faut pas l’oublier !

    Mais tout ce qui s’est passé ce sont bien les nazis, les allemands qui l’ont fait !

    L’essentiel aujourd’hui c’est que tous nos efforts doivent se concentrer pour empêcher qu’un autre fléau ne suive le même chemin et tous ceux qui nous tendront la main, qui nous y aideront doivent être les bienvenus.

    • Haimpb67

      12 juin 2018 at 22 h 46 min

      Ok Claude je respecte..et je suis d accord que le danger immédiat n est plus la Prusse 😁et bien les nazislamiste . J ai aime cet échange . Par contre je te confirme quand proportion , source officielle du mémorial de la shoah et yad vachem que les juifs ont été en pourcentage les plus sauvés en France qu ailleurs ( comme ça tu aimeras ton pays et mon pays d où mon intransigeance vis à vis de la France . Maintenant soit sur d une chose , toujours solidaire de la communauté et mon judaïsme et mon.sionisme est largement de très loin devant l attachement à la France . ( Bizarre cette dichotomie) ? 😊

    • vrcngtrx

      13 juin 2018 at 10 h 03 min

    • vrcngtrx

      13 juin 2018 at 14 h 21 min

      « La Pologne a également beaucoup souffert / tout ce qui s’est passé ce sont bien les nazis, les allemands qui l’ont fait »
      pas uniquement (de 38:40 à 43:30)

      • vrcngtrx

        13 juin 2018 at 14 h 36 min

        et de 30:26 à 37:46

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *