LE MONDE ENTIER REPOSE SUR LA BOUCHE D’UN CRATÈRE

By  |  0 Comments

Il nous a semblé pendant quelque temps que les petits conflits régionaux qui secouaient le Moyen-Orient n’avaient aucune raison d’atteindre les grandes puissances et que logiquement ces guérillas s’essouffleraient de par elles-mêmes. « Conflits de pouvoir, conflits de régimes, instabilité », sont généralement les symptômes connus par tous les pays, indépendamment de leur taille et puissance. Mais il y a un élément qui corse ces insurrections, l’élément théologique que tous, en Occident ont depuis quelques décennies écarté.
Je me souviens avoir hurlé sur tous les toits que le multiculturalisme et la mondialisation étaient trop prématurés et que leur contrecoup risquait de plonger le monde entier dans l’abime d’une guerre de religion… Nous y sommes en plein.
Ce qui semblait n’être qu’une vague de révolutions déferlant sur les pays arabes en quête de démocratie s’est soudain substitué en spectre théologique des plus alarmants. Il faut pour cela accuser, l’incompréhensible cécité de l’Occident… Cécité suicidaire presque complotée, alors que les signaux de ce qui allait advenir ne cessaient de chuter sur la table.
L’Iran est le principal pivot de cet extraordinaire puzzle qui se définit très clairement. Alors que l’Occident sommeillait, l’Iran semait ses hordes extrémistes dans le monde entier, après les avoir dûment préparées pour leur travail de fourmi. Aujourd’hui elles libèrent les prémices de leur connaissance, de leur intronisation, plus perceptibles et plus cruelles dans la guerre intestine de la Syrie et d’Iraq. L’avance a commencé et sa vocation est de se déverser sur tous les pays environnants.

Et l’image de la structure de cet échafaudage grandiose se dessine sous nos yeux. L’Iran s’y est méticuleusement préparée, équipée, améliorant son arsenal militaire et positionnant ses milices et ses armes sur les points névralgiques, afin de lui permettre d’intervenir au moment opportun. Son ambition nucléaire fait partie de son projet colossal d’invasion, de conquêtes et d’islamisation.
Après la Syrie, vient l’Iraq qui chutera dans son giron dans moins d’un mois selon les spéculations occidentales. Le Liban est en voie de disparaitre, avalé par le Hezbollah, le proxy iranien… Et l’ombre menaçante iranienne progresse vers l ’Arabie Saoudite, le Koweït, la Jordanie et Israël. La région entière risque dans l’espace de quelques semaines de s’embraser.

L’Afrique entière ou presque est devenue un terrain bourbeux parce que l’Iran y a installé ses tentacules… Et la mort vient dans leurs sillages.
L’Europe tergiverse à cause du nombre ahurissant d’islamistes déclarés ou non qu’elle abrite, rendant toute initiative hasardeuse, menaçant de culbuter vers une guerre civile.
L’Occident ne pourra pas se permettre d’assister à cette catastrophe envahissante sans réagir puisque ses intérêts y seront irrémédiablement touchés.

Ainsi, nous assisterons aux interventions iraniennes couvertes ou annoncées par ses proxys et par elle-même partout dans le monde, depuis la Belgique, la France, l’Allemagne et le Royaume Uni avec leurs djihadistes qui les gangrènent, jusqu’aux USA qui commencent à réaliser que l’abandon du rôle de policier mondial est une erreur qui va couter excessivement cher au monde entier – justement à cause de cette utopie du multiculturalisme et de mondialisation.

Mais il est trop tard maintenant pour faire marche arrière et il va falloir simplement reprendre l’arme et le bouclier et défendre ses contreforts pour arrêter l’invasion, pour arrêter la déchéance du monde entier, préméditée par l’Iran.
lire l’article de Thérèze ZRIHEN-DVIR en cliquant sur le lien ci-

http://therese-zrihen-dvir.over-blog.com/2014/06/le-monde-entier-repose-sur-la-bouche-d-un-cratere.html

happywheels

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *