Le préfet de la Corrèze saisit la justice à la suite des parutions violentes concernant Jean Viacroze

By  |  2 Comments

Le préfet de la Corrèze, Frédéric Veau, a saisi ce mardi le procureur de la République suite aux propos tenus, par le site raciste et antisémite Démocratie participative, à l’encontre de Jean Viacroze, le dernier survivant des pendus de Tulle.
A la suite de la parution dans nos colonnes de l’information selon laquelle le site raciste et antisémite Démocratie participative sévit toujours, le préfet Frédéric Veau a déclenché ce mardi l’article 40 du code de procédure pénale, qui lui permet de saisir directement le procureur de la République.

Cet article dit que  » toute autorité constituée, tout officier public ou fonctionnaire qui, dans l’exercice de ses fonctions, acquiert la connaissance d’un crime ou d’un délit est tenu d’en donner avis sans délai au procureur de la République et de transmettre à ce magistrat tous les renseignements, procès-verbaux et actes qui y sont relatifs ».
A Tulle, les réactions consternées se multiplient : « Nous sommes dégoutés par les propos proférés et nous devons être dans la capacité de réagir, a indiqué le maire Bernard Combes. Nous avons un arsenal possible pour lutter contre ce genre de site, des sites qui sont hébergés à l’étranger. Nous allons donc ressaisir la justice. » Bernard Combes a saisi ce mardi matin le préfet de la Corrèze en urgence. « Il faut arrêter tout cela, c’est gravissime. Je suis sous le choc. Quand on sait l’homme qu’a été Jean Viacroze. Ce site injure la victime qu’il a été. »

Michel Trésallet, président de l’antenne tulliste de l’Association nationale des anciens combattants et amis de la Résistance (Anacr), reste abassourdi. « Jean Viacroze était mon ami. Là, je n’ai plus envie de discuter. Quand j’ai voulu déposer une plainte contre la Division nationaliste révolutionnaire (DNR) l’année dernière, il a fallu que je passe quatre fois au commissariat avant que soit prise une plainte. Elle a été classée sans suite, faute de preuves. Je ne sais plus quoi faire. Ce site a un informateur sur la région, il y a des moyens de le trouver, via les adresses des ordinateurs. Il est donc possible de l’identifier. Mais je reste dubitatif sur la démarche du préfet parce que la plainte déposée l’année dernière est restée sans suite… »
Jean-Louis Mercier et Estelle Bardelot
Source :
https://www.lamontagne.fr/tulle/justice/correze/2019/03/12/le-prefet-de-la-correze-saisit-la-justice-a-la-suite-des-parutions-violentes-concernant-jean-viacroze_13515227.html

happywheels

2 Commentaires

  1. Hubertazoulay

    12 mars 2019 at 20 h 46 min

    c’est scandaleux.

  2. vrcngtrx

    12 mars 2019 at 22 h 15 min

    En effet DP reproche à Jean Viacroze d’avoir soutenu le sabotage du matériel de guerre français et relaye une vidéo de Michel Onfray sur le sujet :
    https://www.youtube.com/watch?v=QJ5gvfwFsuo

    Mais ces connards ne feront jamais la différence entre les idéalistes de l’époque (nous étions nombreux à être des ouvriers en ce temps là, donc nombreux à rêver à + d’humanisme en adhérant au pc) et les ordures génocidaires du stalinisme.
    Aussi, rares sont ceux qui ont l’honnêteté de révéler que Poutine lorsqu’il rappelait la composition d’origine juive d’une partie de la tête des premiers bolcheviks évoquait aussi leurs crimes de masses envers des populations de confession juive, encore moins d’évoquer le fait que les hordes d’ogres qui obéissaient de leur plein gré à la tête comptaient essentiellement une majorité de non juifs.
    Que ce soit pour les horreurs du communisme ou pour les crimes de la haute finance ultra-capitaliste, la fachosphère s’évertue à toujours utiliser le préfixe ‘judéo’, c’est tellement commode …

    HS.
    tout à l’heure j’ai trouvé ce lien (G. Bensoussan inside), alors comme on reparlait de Pie XII il y a quelques temps :
    http://www.terrepromise.fr/2019/03/10/pie-xii-un-pape-de-plus-vers-le-genocide-des-juifs/

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *