L’élu accusé d’insultes antisémites bénéficie d’une promotion à la mairie PS de Vaulx-en-Velin

By  |  6 Comments

Il n’était pas présent, jeudi 9 octobre, à l’occasion du conseil municipal de Vaulx-en-Velin. Ahmed Chekhab était en déplacement professionnel. Mais très vite, son nom a été évoqué et les représentants de l’opposition ont décidé de quitter la salle du conseil en signe de protestation : ils refusent de siéger tant que l’élu, accusé d’avoir tenu des propos antisémites, fera partie de l’équipe municipale.
Dans les faits, Ahmed Chekhab n’est plus adjoint aux sports depuis trois mois. Il avait demandé, dès début juillet, à être déchargé de sa délégation afin de se « consacrer entièrement à la mise en place à Vaulx-en-Velin d’un plan d’action ambitieux de lutte contre le racisme et l’antisémitisme en partenariat avec La LICRA », avait-il écrit dans un communiqué.
Cette demande a donc été acceptée : par un arrêté du 3 octobre, affiché vendredi 10 octobre, Ahmed Chekhab est nommé adjoint à la citoyenneté par le sport, la culture et la vie associative. Exclu du PS début juillet pour avoir proféré des insultes à caractère antisémite, l’élu municipal va donc bénéficier d’une délégation plus large qu’auparavant.
Voici l’arrêté en question :

Jusqu’ici adjoint aux sports, Ahmed Chekhab se voit confier les matières suivantes : « citoyenneté et vivre ensemble », « animations et manifestations sportives, culturelles et associatives », « activités sportives, culturelles et associatives » et « promotion de la citoyenneté et du vivre ensemble dans la culture, la vie associative et les sports de haut niveau ».
Contacté par Le Lab ce samedi 11 octobre,

Philippe Zittoun, l’élu visé par les insultes d’Ahmed Chekhab, se dit « choqué, outré, proprement scandalisé » par ce qui peut apparaître comme une promotion. Il ajoute :
Hélène Geoffroy excuse donc l’inexcusable mais en plus elle promeut l’individu. Quelle image pour la ville ? Quelle image pour les enfants ? Maintenant, tout cela dépasse le cadre des insultes. Hélène Geoffroy défie clairement le PS. Quand je vois que des députés dits ‘frondeurs’ ont été sanctionnés parce qu’ils ont critiqué la politique du gouvernement, est-ce que le parti va sanctionner cette ‘frondeuse-là’ ? Elle met le feu, clairement.
Depuis juillet, Ahmed Chekhab ne gérait plus les dossiers sportifs, comme l’a confirmé auLab l’entourage de la députée-maire PS de Vaulx-en-Velin

Hélène Geoffroy. Mais, officiellement, un adjoint ne pouvant être sans délégation, Ahmed Chekhab était toujours en charge des sports et continuait, à ce titre, à toucher ses indemnités d’élu.
Un proche d’Hélène Geoffroy détaille l’activité d’Ahmed Chekhab depuis juillet :
Il a travaillé sur un dispositif territorial pour présenter un plan de lutte contre les discriminations. Il l’a fait en tant qu’élu de Vaulx-en-Velin.
Fin mai, furieux après l’annulation d’une course à laquelle devait participer 800 enfants, celui qui n’était encore qu’adjoint aux sports avait interpellé le président du club d’athlétisme local Majid Diri. Dans un enregistrement de cet échange, diffusé par Le Lab, on entendait l’élu menacer le président du club. Puis, il avait lancé des insultes antisémites :
Tu me parlais des sionistes. Tu veux Zittoun ? Tu veux un juif ? Tu veux Zittoun ? Tu veux ça toi ? C’est ça que t’aime !T’aimes pas quand les gens qui te ressemblent sont en place et veulent t’aider. Tu préfères un enculé qui te nique bien. C’est ça ce que tu veux. Tu préfères Philippe. Tu aimes bien Zittoun.
Ahmed Chekhab fait aujourd’hui l’objet de poursuites pour injures publiques à caractère raciste.
lire l’article de LELAB.EUROPE1 en cliquant sur le lien ci-après

http://lelab.europe1.fr/L-elu-accuse-d-insultes-antisemites-beneficie-d-une-promotion-a-la-mairie-PS-de-Vaulx-en-Velin-17508

happywheels

6 Commentaires

  1. Tout cela nous rappelle de  » bons souvenirs  » à propos du parcours d’anciens militants non juifs de la LICA des années 1930 qui vont devenir après 1940 des collaborateurs affirmés, voire pour certains des antisémites notoires.

    Inversement, certains des adversaires d’extrême droite de la LICA se retrouveront dans la résistance aux côtés d’anciens militants juifs de la LICA.

    L’image de la France mère patrie des droits de l’Homme est sérieusement écornée, une fois de plus …

    La France a toujours connu des poussées d’antisémitisme. On s’étonne
    systématiquement de ses résurgences, comme si c’était toujours une découverte. L’antisémitisme est une maladie chronique du corps social qui habite la France, comme tant de pays d’Europe, depuis que ces sociétés se sont constituées en États unitaires. Que la France ait accordé en 1791 la citoyenneté à ses Juifs a forgé l’idée, en partie vraie en partie mythique, d’un État émancipateur et fidèle à ses valeurs humanistes. Voilà sans doute pourquoi, dans l’imaginaire collectif national constamment relayé par les médias parisiens bien-pensants et la classe politique, la France ne saurait connaître l’antisémitisme sinon émanant de petites minorités extrémistes traditionnellement d’extrême-droite et aujourd’hui des populations en déshérence sociale reléguées dans les quartiers urbains.

  2. Gozou dit :

    Le mrap .sos racisme.la licra.l’uejf.sont des lache et des traitres..etre antijuif c’est normal..mais quand on touche un beur ov un black la c’est un crime..merci a tous c parti de gauche..pourkoa pas sos gaza ou touche pas mon violeur..

  3. benjamin dit :

    moi juif et sioniste au fond je suis avant tout tres VEXE de voir des connards d’islamistes futiles et inutiles s en prendre au grand peuple juif …ce sont pour moi de vulgaires individus …et RIEN DE PLUS …

  4. Mordechai.A dit :

    Merci à la LDJ pour cette info.. On n’a rien à attendre du PS..

  5. LOISONS dit :

    Merci pour l’info, la décision de cette Mairesse est proprement scandaleuse.

  6. Debby dit :

    Ils grapillent, ils grapillent, comme on dit petit à petit l’oiseau fait son nid… A bon entendeur…

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *