« Les musulmans auront-ils pris le contrôle de l’Europe en 2040? », le dîner-débat polémique avec Tariq Ramadan annulé

By  |  3 Comments


THINK TANK ANNULE UN DÎNER-DÉBAT AVEC TARIQ RAMADAN À PARIS
INFO CAPITAL : Mis en examen pour deux viols, Tariq Ramadan était l’un des invités d’honneur du think tank The KitSon, à l’occasion d’un dîner-débat organisé à Paris, le 11 février prochain. Face à la polémique, les organisateurs de l’évènement ont jeté l’éponge.
Le débat n’aura pas survécu à la polémique. 24 heures après avoir envoyé les invitations pour un dîner-débat animé par Tariq Ramadan à Paris le 11 février prochain, le think tank The KitSon a dû renoncer face à la polémique. “On m’a demandé d’annuler cet évènement, ce que je regrette amèrement”, annonce ce vendredi à Capital Elisa Kitson, la fondatrice du cercle de réflexion qui convie périodiquement journalistes, intellectuels et décideurs internationaux à participer à des débats géopolitiques à Paris. Qui est à l’origine de cette « demande » ? Mystère… L’ex-correspondante du Daily Telegraph à Paris refuse de le préciser.
En revanche, la raison de ce revirement « subi » ne fait pas l’ombre d’un doute. Elle tient à l’invitation de Tariq Ramadan, mis en examen pour deux viols, à s’exprimer lors de cette conférence sur la place de l’islam en Europe, à l’horizon 2040. Choqués, certains invités dont l’essayiste Céline Pina, ont dénoncé sa présence sur les réseaux sociaux.

Pourquoi The KitSon a-t-il pris le risque d’inviter une personnalité aussi sulfureuse que Tariq Ramadan, actuellement en liberté conditionnelle et assigné à résidence en France, après avoir passé près de 10 mois en détention provisoire ? L’universitaire musulman est pourtant sous le coup de multiples accusations de viols, dont deux, remontant à 2009 et 2012, ont débouché sur sa mise en examen en février 2018. “J’étais au courant de ses démêlés judiciaires, mais le dîner-débat portait sur l’islam en Europe, dont Tariq Ramadan a une vision pertinente”, se justifie l’organisatrice de l’événement, qui devait avoir lieu sous les ors de l’Hôtel Régina, à deux pas du Louvre. D’ailleurs, l’ex-professeur de l’université d’Oxford “avait déjà participé à l’une de nos conférences”, précise-t-elle.
Seulement, Tariq Ramadan semble désormais indésirable dans de nombreuses villes de France. Fin 2019, deux de ses conférences avaient déjà été annulées suite à des polémiques à Corbeil-Essonnes et Montpellier, comme le rappelle Le Point. “C’est vraiment regrettable, mais je me doutais que sa présence allait énerver les Français”, reconnaît Elisa Kitson, qui pointe un “problème culturel” dans l’Hexagone. “On doit pouvoir parler de tout, avec tout le monde”, insiste la journaliste, qui “n’aurait pas annulé l’événement si ça ne tenait qu’à elle”. La pression était visiblement trop forte…
Source :
https://www.capital.fr/economie-politique/sous-pression-un-think-tank-annule-un-diner-debat-avec-tariq-ramadan-a-paris-1358840

happywheels

3 Commentaires

  1. capucine

    4 janvier 2020 at 14 h 47 min

    le violeur est déjà sortie de prison ??

  2. Osh

    4 janvier 2020 at 21 h 58 min

    Bah oui on est en France, il paraît que la prison c’est inhumain et à réserver aux vrais criminels: les délinquants financiers !

  3. Yaacov

    6 janvier 2020 at 16 h 01 min

    Certains politiciens et gauchos ont des mœurs particulières
    En effet ils aiment coucher avec ceux qui leur donneront le plus d avantage financier et de pouvoir

    depuis 1942 rien n à changer adn de pute de père en fils
    Les Muslims ont bien compris que le terreau de la France se nourrit de la merde pourvu que cela rapporte

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *