L’humoriste proche d’Emmanuel Macron ,Yassine Belattar va-t-il être traité comme Tariq Ramadan ?

By  |  5 Comments

Visé par plusieurs plaintes, notamment de Bruno Gaccio, l’animateur radio est entendu par les policiers du commissariat du Ve arrondissement de Paris.
Il était dans la tourmente depuis le début de l’année. Yassine Belattar a été placé en garde à vue ce mardi matin à Paris. L’humoriste est actuellement entendu par les policiers du commissariat du Ve arrondissement.
Fin janvier, une enquête a été ouverte contre celui qui est aussi animateur sur Radio Nova. Bruno Gaccio, ex-auteur des « Guignols de l’Info », a en effet déposé plainte contre lui pour des menaces de mort. Selon des informations de Marianne et Mediapart, Belattar aurait menacé de s’en prendre à sa famille.
Dans le même temps, Bruno Gaccio a également déposé plainte pour diffamation : l’animateur l’aurait en effet qualifié de « pointeur » (violeur) lors d’une dispute publique sur les réseaux sociaux.
Pourtant, les deux hommes se connaissent en dehors de la sphère numérique. En 2015, Belattar et Gaccio avaient notamment collaboré à la relance de « La Grosse émission » sur Canal +.

Par ailleurs, celui qui est aussi membre du Conseil présidentiel des villes – le CPV, formé par Emmanuel Macron – est également soupçonné d’avoir eu un comportement et tenu des propos inappropriés dans le cadre de ses activités professionnelles ou face à des jeunes femmes à la recherche d’un emploi.
Selon Mediapart, trois hommes issus « du monde du spectacle » ont témoigné devant des policiers avoir été menacés par l’humoriste de violences physiques et plusieurs femmes se sont plaintes de leur collaboration professionnelle avec Yassine Belattar.
Source :
http://www.leparisien.fr/faits-divers/yassine-belattar-place-en-garde-a-vue-26-03-2019-8039865.php

Réagissant à cette nomination, il est qualifié d’« islamiste » par Gilles-William Goldnadel dans l’émission Les Grandes Gueules. Yassine Belattar annonce vouloir déposer plainte. L’intéressé se dit victime de la « jurisprudence [Tariq] Ramadan : un arabe qui parle bien, c’est forcément qu’il a un double discours. Sujet-verbe-COD dans le bon ordre, c’est suspect5. » Pour Rodolphe Belmer, « Il cherche à être l’incarnation de la jeunesse française dans une démarche progressiste de vivre ensemble. Il y a chez lui une dose de revendication communautaire, mais cette revendication va dans le sens d’une intégration républicaine. »
En avril 2018, il est accusé de faire pression à l’encontre d’Albert Chennouf-Meyer, père d’Abel Chennouf, l’une des victimes de Mohammed Merah en mars 2012 en le menaçant de « délit d’islamophobie ». Par l’intermédiaire de ses avocats, le 6 avril 2018, Albert Chennouff-Meyer écrit au président de la République en déclarant « mon objectif est de le faire sauter, il est inconcevable qu’un tel individu conseille le président de la république

happywheels

5 Commentaires

  1. Yaacov

    26 mars 2019 at 20 h 04 min

    C est curieux cette sphère autour d un président
    Ou il est un peu naïf ou ils sont incurables ou bien les 2

    • liguedefensejuive

      26 mars 2019 at 20 h 09 min

      Monsieur Le Président Emmanuel MACRON s’entoure comme il le souhaite. C’est son droit.

  2. LOISONS

    26 mars 2019 at 20 h 28 min

    Ce Belattar est vraiment une M…… Nauséabonde, j’espère que l’on va s’occuper de lui et bien😠😠😠😠😠😠😠.

    • liguedefensejuive

      26 mars 2019 at 22 h 03 min

      Il est présumé innocent tant qu’il n’a pas été jugé coupable.

  3. Jacko lévi

    27 mars 2019 at 8 h 54 min

     » Il n’y a pas loin du Capitole à la Roche Tarpéïenne  »

    en Racailleux: il n’ y a pas loin de la Capitale a la Roche « darbaîenne »

    allez! dehors le bel Attaye

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *