Manifestation pro-palestinienne : des voyous provoquent la République

By  |  4 Comments

Informations concernant K-Soce Team ainsi que sur les fausses rumeurs de la présence de la LDJ hier au sein de la manifestation pro Hamas dans cet article de l’Express

« À chaque fois que les manifestations ont été autorisées, ça c’est toujours bien passé », affirme Olivier Besancenot. L’ex-candidat à la présidentielle a bravé l’interdiction prise par le ministère de l’Intérieur. Il n’est pas le seul. En ce début d’après-midi, les pro-palestiniens affluent place de la République, dans le 11e arrondissement de Paris. Malgré la forte présence policière, l’ambiance est détendue. Les premiers drapeaux palestiniens sont dépliés. Des tracts exigeant la fin du conflit à Gaza sont distribués aux badauds. Et les militants du NPA entonnent les premiers slogans : « Israël assassin, Hollande complice ! »
Équipés de gilets fluorescents, les membres du service d’ordre se réunissent. La consigne est simple : aucun débordement n’est permis. Le souvenir des scènes de guérilla urbaine à Barbès a laissé un arrière-goût amer… Un peu plus loin, une petite bande ne passe pas inaperçu. Crânes rasés pour la plupart, ils portent un même t-shirt vantant leur appartenance à la K-Soce Team, un groupe de supporteurs du Paris Saint-Germain, connu pour sa radicalité. Avec d’autres ultras du PSG, ils forment désormais la Gaza Firm. Ce groupuscule, soutenu par Alain Soral et Dieudonné, est accusé d’être à l’origine des affrontements du 19 juillet dernier. Leur cheval de bataille ? La lutte acharnée contre la Ligue de Défense Juive (LDJ). Mais pour l’instant, ils ne semblent pas vouloir passer à l’action.

« Palestine, Palestine, Palestine »
Peu avant 15 heures, quatre à cinq mille manifestants ont envahi la place de la République. Les vendeurs de keffiehs tentent de les appâter en vantant les vertus de ce bout de tissu contre les gaz lacrymogènes. Une dizaine d’aventuriers se lancent à l’assaut du monument à la République sur lequel trône l’imposante statue de Marianne. Une fois suffisamment en hauteur, ils allument les premiers fumigènes aux couleurs de la Palestine. Réaction immédiate, le dispositif policier se renforce.
Un drapeau israélien est brûlé. Quelques « Allah Akbar » résonnent. « Quelle bande de cons ! », lâche un militant du Front de Gauche à son camarade. Un attroupement se forme autour des membres de la Gaza Firm. Leur leader réclame le silence. « Palestine, Palestine, Palestine », hurle-t-il en entrecoupant chaque mot d’une série de claquement de mains. S’ensuit le slogan présenté comme « le plus important » : « La LDJ, c’est des salopes ! » Un mot d’ordre qui semble faire l’unanimité.

« Dernière sommation, on va faire usage de la force »
Les discours appelant à la paix entre Israël et la Palestine se succèdent lors d’une tribune improvisée par les organisateurs. Ce qui n’empêche pas certains de mettre le feu à un nouveau drapeau israélien, tandis que d’autres brandissent celui du Hamas. Une rumeur se propage. La LDJ serait présente. Protégée par les forces de l’ordre, elle jetterait des pierres sur les manifestants. Il n’en faut pas plus pour voir un attroupement massif se diriger vers un cordon de gendarmes mobiles. Les premiers projectiles sont lancés. Le service d’ordre tente aussitôt de faire redescendre la pression. Les bouteilles continuent à voler dans tous les sens. « Dernière somation, on va faire usage de la force », avertit un officier.
Nouveau mouvement de foule. Un abribus est dégradé. Les morceaux de verre sont ramassés et jetés en direction des forces de l’ordre. Première salve de grenades lacrymogènes. « Ce sont des gamins », s’étonne une femme en les observant se protéger des effets du gaz. Des journalistes sont pris pour cibles : les casseurs tentent de leur arracher leurs appareils photo. Des manifestants s’interposent tant bien que mal. À l’autre bout de la place, les pro-palestiniens continuent malgré tout à s’exprimer dans le calme.
La peur, rue des Rosiers
Pendant plus d’une heure, les affrontements se poursuivent. Vers 18 h 30, les casseurs se retrouvent au pied de l’une des bouches du métro. L’ordre est donné de lever le camp, direction la rue des Rosiers, l’une des rues emblématiques de la communauté juive parisienne. Au même moment, les forces de l’ordre invitent les manifestants à quitter la place de la République. Au sol, les douilles des grenades lacrymogènes se mêlent aux pierres et aux morceaux de verre. Mais les dégâts sont nettement inférieurs à ceux de la semaine dernière.
Rue des Rosiers, les rideaux de fer sont fermés. Une dizaine d’hommes, casques de moto sur la tête, se préparent à l’affrontement. Les casseurs de la place de la République seraient armés de barres de fer et déterminés à en découdre. La crainte se lit sur les visages. « Ils arrivent », prévient un restaurateur en invitant les rares passants à se réfugier dans son restaurant. Fausse alerte. Les CRS finissent par se déployer et boucler le quartier. Le calme reviendra en début de soirée. À quelques mètres de là, rue Pavée, deux policiers montent la garde devant Pitzman, un restaurant casher. Détestable ambiance…
lire l’article de Nicolas GUEGAN en cliquant sur le lien ci-après

http://www.lepoint.fr/societe/manifestation-pro-palestinienne-des-voyous-provoquent-la-republique-27-07-2014-1849414_23.php

happywheels

4 Commentaires

  1. Rico

    27 juillet 2014 at 21 h 37 min

    Je sors de la manifestation pro israelienne à marseille qui s’est globalement bien passée même si la tension était palpable. Je regrette notre relativement faible nombre par rapport à la taille de notre communauté. De nombreuses provocations de la part d’une minorité de maghrebins et de fachaux d’extreme droite. L’un d’entre eux, un sauralien j’imagine, se souviendra longtemps de l’impact du casque de moto qu’il a pris en plein visage. A l’heure qu’il est in doit compter ses dents (d’une seule main). Ca lui servira de leçon. Trop bon trop c. nous les juifs. On doit répondre au fer par le fer.

    • Elisabeth

      28 juillet 2014 at 0 h 23 min

      Voici le lien de Marseille …
      Les juifs de France manifestent en chantant.
      Il faut continuer
      Soutien à Israël partout en France
      MARSEILLE 27/07/14 SOUTIEN A ISRAËL TOUS ENSEMBLE.
      http://youtu.be/iGc92LKNlC0

  2. rock 3

    28 juillet 2014 at 2 h 34 min

    Et le facteur rebelle ? Pas en taule , le Besancenot ? Refus d’obtempérer face à un interdit !!! Pas de taule ????? Je n’ai pas tout suivi ????? Ou alors suis devenu chtarbé du citron ……..

  3. angel

    31 juillet 2014 at 20 h 18 min

    le pire c’est je pense ca:

    http://image.noelshack.com/fichiers/2014/31/1406833502-bs1f7o0caaavd4s.jpg

    manif pacifiste mon cul.
    du terrorisme en France ah il est beau mon pays.

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *