NETANYAHOU BRADE LA SOUVERAINETE JUIVE

By  |  7 Comments

par Meir BEN-HAYOUN

Netanyahou est en train de liquider le peu de souveraineté juive qui nous reste. Il vide de sens le sionisme et son poste de chef de l’Etat juif. Pour calmer la situation à Jérusalem, il va à l’étranger, à Aman, et se met à plat ventre devant John Kerry et devant le fantoche roitelet Abdallah. Pour calmer le terrorisme qui s’embrase, Netanyahou va faire patte blanche chez les Arabes. En procédant ainsi, Netanyahou nous met à la merci des Arabes à qui de facto, il donne des droits de regard et de souveraineté sur Jérusalem. C’est ainsi qu’en réalité, il nous met tous en danger et par voie de conséquence également il met en danger les Juifs d’exil aussi.
Quelle honte! Quelle Bérézina!!!
Qui a gagné la Guerre en 1967? Netanyahou semble vouloir oublier cela. Pour nos dirigeants en déclin, la Victoire inouie de la Guerre des Six Jours est devenue un fardeau et non plus un capital et un acquis sans précédent dans l’histoire juive depuis les Maccabim.
Et Bennett et Lieberman, que font-ils? Ils se couchent et ne pipent pas mot, Ils n’initient aucune crise gouvernementale quand l’Etat d’Israel est ainsi affaissé par ses dirigeants en déroute.

Le Rav Meir Kahana, il y a près de trente ans disait : « En fin de compte, quand toutes les solutions ridicules auront échoué, quand le pourcentage des Arabes dans la population israélienne aura atteint un tiers, vous serez tous Kahana. Mais ce sera déjà trop tard. Il y aura alors ici une guerre sanglante, Dieu préserve. On comprendra alors qu’effectivement, Kahana avait raison. »

happywheels

7 Commentaires

  1. jacqueline

    14 novembre 2014 at 17 h 52 min

    j’attend de savoir comment va réagir à cet article Jacques Kupfer !!
    je trouve inadmissible et scandaleux de la part de Netanyahu de
    s’aplatir ainsi face à nos ennemis !
    Alors à quoi a servi la guerre  » Bordure protectrice  » ? nos 60 soldats sont morts pour rien .. je suis dégoutée de cette politique
    laxiste et pas énergique et il cède aux désirs d’Obama et Kerry pour faire plaisir à Abu mazen
    le terroriste ! Netanyahu a un sérieux trou de mémoire !

  2. Sandrine AARON

    15 novembre 2014 at 8 h 16 min

    Benjamin voit bien qu’Israel n’en peut plus de ces salopards qui sont contre elle. Alors il prend des mesures contre eux. Et il a raison.

  3. alamo

    15 novembre 2014 at 12 h 17 min

    Bibi est une poule mouillee, c demontre lors des conflits,carrieriste et manipulateur.
    Kahana avait raison c pourquoi ils l’ont assassine….

    • liguedefensejuive

      15 novembre 2014 at 19 h 33 min

      On peut critiquer les dirigeants israéliens mais de par sa carrière militaire Netanyahou a prouvé qui ‘est pas une « poule mouillée »

  4. niro

    15 novembre 2014 at 13 h 22 min

    natanyahou,se deplace en helico,de nuit pour aller a amman,discuter avec le roitelet qui s’enerve sur son trone!!!!
    c’est du grand cinema tout ca,et ca goutte bonbon .
    ar habayit chelanou,disait le general motta gour en 1967
    cela veut dire que c’est pas a eux….
    les juifs d’israel ne comprennent plus rien
    beaucoup se refugient dans la religion,et disent que c’est ecrit.,ce qui arrive à israel.
    c’est le meilleur medicament
    mais d’autres deviennent completement fous ,avec les attitudes de ce gouvernement.

  5. Gozou

    15 novembre 2014 at 18 h 37 min

    Bibi dégage on veut un mr kom kupfer un dur pas un larbin a la botte 2 obama hussein

  6. jacqueline

    16 novembre 2014 at 18 h 59 min

    La solution pour en finir : une main d’acier dans un gant de fer. – Par Jacques Kupfer

    Publié le : 16 novembre 2014

    Les arabes résidant en Terre d’Israël ont donc lancé une glorieuse bataille. Avec des voitures béliers ou des couteaux ou toute autre forme d’armement, ils ont inscrit à leur tableau d’horreur de nouvelles victimes. Un bébé de dix mois assassiné, un rabbin à la sortie d’une réunion publique, un soldat poignardé à Tel-Aviv, une jeune fille à un arrêt de bus au Gouch Etsion, des dizaines de blessés et des familles éplorées qui ne retrouveront jamais la joie de vivre.

    Tel est le résultat lamentable du manque de fermeté de la politique israélienne.

    topelement

    Pendant des années les voitures des israéliens de Judée et de Samarie furent les cibles privilégiées des lanceurs de pierres arabes. On conseilla aux juifs de prendre des vitres blindées ! Les stations de tramways de Jérusalem où furent commis les attaques en voitures bélier ont toutes été équipées de blocs de béton empêchant les voitures de passer ! Bientôt face aux attaques à l’arme blanche, on nous demandera de porter des gilets pare-balles ! Le policier qui a tué un assaillant arabe au lieu de ne tirer que dans ses jambes (sic) a été transféré dans une fonction où il ne sera pas en contact avec les arabes ! Les trams de Jérusalem régulièrement attaqués par des projectiles divers ont été équipés de vitres spéciales ! Toutes ces mesures portent la marque de notre faiblesse et du manque de courage politique.

    Les attaques dont les juifs font l’objet dans leur propre état et surtout les mesures pour y faire face, marquent cruellement la perte de notre force de dissuasion. Les douze cessez-le-feu de la dernière campagne de Gaza, la fin inachevée de cette bataille, l’accord pour négocier avec ces assassins a amené les arabes dans notre région et sur la Terre d’Israël à imaginer pouvoir nous vaincre.

    Si on avait autorisé et même incité les habitants de Judée et Samarie à tirer à chaque jet de pierres, les arabes auraient tôt fait de ne plus fréquenter les bords des routes. L’envoi éventuel de ces terroristes en prison ne représente pour eux qu’une source de revenus en salaire pour faits d’armes payée par les impôts du citoyen entre autres français. Nous sommes en guerre contre un ennemi barbare qui ne comprendra jamais le langage de la clémence, de la légalité ou de l’humanisme. La prison n’effraie pas et seule la morgue doit les recueillir pour éviter la propagation de telles actions criminelles.

    Les manifestants arabes qui portent la serpillière « palestinienne » indiquent clairement leur hostilité à l’Etat Hébreu. Continuer à les faire bénéficier de toutes nos prestations sociales, des avantages de notre nationalité et de la « discrimination positive » pour prendre la place de jeunes israéliens ayant effectué leur service militaire n’est pas l’apanage de la démocratie mais de la stupidité. Ceux qui portent les couleurs arabes doivent être expulsés vers l’un des 22 états frères ou d’un état islamique en formation comme l’Europe en compte déjà plusieurs.

    Les maisons des terroristes doivent être rasées quel que soit le nombre d’étages concernés.

    Il est inconcevable que dans nos villes et dans notre capitale, nous devions être inquiets de voir nos enfants attendre un autobus ou se promener.

    En fait le responsable de ces violences, l’allié fidele du Hamas, celui qui adresse des lettres de félicitations pour le meurtre d’un bébé juif, celui qui finance les terroristes en prison est bien connu. Il s’agit de Mahmoud Abbas dans sa moukata de Ramallah. Il est temps de détruire la moukata et restituer à Mahmoud Abbas et ses ministres leur rôle initial de clochard et de mendiant mafieux.

    La preuve la plus terrible de notre faiblesse et de notre manque de détermination politique est le voyage de M. Netanyahou à Amman pour y rencontrer le roitelet de Transjordanie et ce lamentable Kerry. Cette acceptation de l’ingérence étrangère dans les affaires purement juives concernant Jérusalem est une erreur dramatique qui sera exploitée par nos ennemis.

    L’avenir de notre peuple et de notre terre ne se décode ni à Washington, ni à Bruxelles ni dans le royaume fantoche usurpé de Transjordanie.

    Il se décide à Jérusalem et seulement à Jérusalem.

    La solution pour en finir : une main d’acier dans un gant de fer.

    Par Jacques Kupfer

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *