Opinion: Méïr Kahana avait-il raison ?

By  |  8 Comments

par Yéh’ezkel Ben Avraham
article publié le 28 Novembre 2014
Méïr Kahana avait-il raison ?
« C’est un cruel métier que d’avoir raison six mois d’avance » disait Marat, l’Ami du peuple ! La voix du Rav Méïr Kahana (z »tl), ce n’est pas avec quelques mois mais bien avec plusieurs dizaines d’années d’avance qu’elle s’est fait entendre… et si Victor Hugo affirme que « Marat, n’appartient pas à la Révolution française. Marat est un type antérieur, profond et terrible. Marat, c’est le vieux spectre immense », j’ose dire de mon côté que « Kahana n’appartenait pas au sionisme politique, Kahana était un type antérieur, profond et terrible. Kahana, c’était à la fois un prophète*, un zélote, le bois dont était fait Matityahou, père des Maccabim » !
Certes ! La pensée kahaniste faisait – fait encore – peur et moi-même, adepte de son mouvement (le Kakh) juste après mon Alyah, m’en suis vite détaché car elle me semblait trop extrême. Pétri par une philosophie judaïque que nos rabbins avaient diluée pour les besoins existentiels de l’Exil – au point que le mot biryonim (« zélotes ») a été métamorphosé au cours des siècles en synonyme de « brigands » – je n’ai pas compris qu’aujourd’hui, si nous voulions survivre, nous devions mettre de côté ce faux « humanisme » occidental à géométrie variable, redevenir des Hébreux en traitant Amalek – qui se réveille contre nous à chaque génération – sans aucune pitié, de façon telle que le prescrit notre Torah : « Aime ton prochain comme toi-même mais pas plus que toi-même » et « Si quelqu’un vient pour te tuer, lève-toi plus tôt et tue-le » disent nos Sages !

Dans le léger doute – quant à savoir si les Arabes dits « palestiniens » représentent effectivement Amalek (il y a une trentaine d’années, on pouvait encore s’interroger !) – le Rav Kahana préconisait une solution intermédiaire : l’annexion des Territoires et l’expulsion de tous les Arabes d’Eretz Israël. C’était – et c’est – la seule solution mais nos dirigeants ne l’ont (toujours) pas compris : « Que diraient les Nations ? »
Les Nations ? Quoique nous fassions toujours elles nous condamnent (et nous condamneront), généralement à tort ! Sauf en éloignant tous les assassins potentiels très loin de nous, nous serons à chaque instant à leur merci. Aujourd’hui, faute d’avoir agi alors qu’il en était encore temps pour nous, les « Grands » de ce monde ont créé de toutes pièces un non-peuple qui dit ouvertement vouloir notre destruction et leurs pays votent les uns après les autres pour la reconnaissance d’un non-Etat ;

aujourd’hui, un Amalekite se lève le matin au cœur de Jérusalem, avale son petit déjeuner puis prend sa voiture, sa hache, son couteau de cuisine ou une arme qu’il s’est payé grâce à l’argent généreusement distribué par l’UNRWA, et s’en va « tuer du Juif ». S’il est liquidé, sa fratrie – après avoir fêté le massacre qu’il a commis – en fera un shahid (« martyr ») et sa famille recevra à vie une pension, indirectement versée par le Conseil de l’Europe ; s’il est capturé, les diplomates occidentaux feront pression pour qu’il soit libéré « au nom du processus de paix » (sic !)… et puisse recommencer un peu plus tard !
Nos gestes de bonne volonté se retournent contre nous : nous leur avons tendu la main avec la clef du Mont du Temple, ils ont saisi l’instrument mais ont ignorés notre geste préférant nous fermer l’accès de notre lieu le plus sacré ; nous leur avons donné une certaine autonomie, ils s’en servent pour dresser des embuscades meurtrières ; nous leur avons cédé la Bande de Gaza, ils l’ont transformée en base d’attaques militaires et de propagande… mais, pour les Nations, c’est toujours nous qui sommes coupables et, eux, ils sont toujours les « victimes ».

« Souviens-toi de ce que t’a fait Amalek » (Dvarim/Deutéronome XXV, 17-18)… « Guerre à Amalek de génération en génération » (Chemoth/Exode XVII, 16) Le parallélisme entre la situation de notre peuple d’antan, attaqué par cette engeance en sortant d’Egypte, et l’actualité face aux dits « Palestiniens » saute aux yeux. « Nous avons été agressés traîtreusement alors que nous ne les menacions aucunement et ils ont montré la voie aux autres ennemis d’Israël qui n’osaient plus s’en prendre ouvertement à nous » après la Shoah. S’attaquant « aux gens affaiblis sur nos arrières » (Entendez : les « pacifistes » encore empêtrés dans leur mentalité galouthique, point faible de la défense d’Israël !), ils « les démembrent » (Explication de Rachi : « Retranchant le membre viril, tranchant l’endroit de leur circoncision et le lançant vers le ciel ».
Force nous est de remarquer que la plupart de ces « pacifistes » sont éloignés de l’Alliance – en hébreu Brith, qui veut également dire « circoncision » -, ne sont « contre la guerre » que parce qu’ils n’ont pas de c…… – Euh ! Disons « courage » -, et que nos ennemis, justement, lancent un défi au Ciel en nous déniant la Terre qui nous a été promise par Hachem !), alors que nous sommes « las et épuisés » (Rachi : « Rendus las par la soif, comme il est écrit : et le peuple était là, assoiffé d’eau – Chemoth/Exode XVII, 3 – et immédiatement après : Amalek survint. Epuisés : par le voyage » – La Torah étant comparée à l’eau par nos Sages, il nous faut noter que, bien qu’aspirant à faire techouva, la majorité de notre peuple est en état de choc, après quelque deux mille ans d’errance, et a besoin d’abord de « récupérer » !)

Le rapprochement ne s’arrête pas là. Souvenez-vous de Shaoul (« Saül ») ! Choisi comme roi parles Hébreux, ayant vaincu le peuple d’Amalek, contrairement aux prescrits de la Torah il ne les dévoua pas tous par interdit et jouit de leurs biens (Ce qui, plus tard, nous a valu une autre menace de génocide par Haman, descendant du roi Agag l’Amalékite qui avait été épargné – cf. Livre d’Esther). Or, la semaine dernière, alors que le maire d’Ashkélon a pris la précaution minimale d’interdire aux ouvriers arabes l’accès des écoles de sa ville, le gouvernement de Benyamine Natanyahou (Tiens ! Shaoul était issu de la tribu de Benyamine mais ce n’est là qu’une coïncidence sans doute !) s’est levé comme un seul homme pour condamner cette mesure qui – Cela va sans dire ! – empêcherait certains entrepreneurs israéliens de s’enrichir si elle était étendue à tout le pays… les Amalékites du 21ème siècle se contentant d’un salaire moindre que les citoyens Juifs. A l’époque, notre premier souverain terrestre fut démis par Hachem de ses fonctions et remplacé par David d’où descendra le Machiah’. Il nous reste donc à espérer que, toujours par coïncidence, ce dernier prendra bientôt la relève du « Benyamine » surnommé Bibi !
Faute de ce dénouement que nous attendons tous, le Rav Méïr Kahana avait donc raison dans son approche car, personnellement, je ne vois pas d’autre possibilité, étant entendu que réduire notre pays à une peau de chagrin – avant qu’il ne disparaisse complètement, avec ses habitants Juifs, en holocauste à Amalek – n’en est pas une ! Et vous ? Si vous en trouvez une, je vous invite à l’exposer d’urgence !
© Yéh’ezkel Ben Avraham pour Europe Israël
* « Mais prophète, en hébreu, ne signifie ni devin, ni thaumaturge. Le prophète peut, le cas échéant, dire ce que l’avenir réserve, mais ce n’est pas l’essentiel de son discours. Le rôle du nabî est d’interpeller l’homme pour le mettre en face de ses responsabilités »
happywheels

8 Commentaires

  1. daniel dit :

    Je ne suis pas Juif, et je suis d’accord avec votre article.
    J’ai toujours dit et pensé que vous aviez beaucoup de patience.
    Car il ne faudrait pas 6 mois a Tsahal pour nettoyé toute la mer.de qui pollue votre pays.
    Mais vous êtes démocrate, patient, et agissez avec retenue.
    Ce qui est certainement la cause de vos soucis.
    Et vous avez parfaitement raison, quoique vous fassiez, ils(communauté international)diront que vous avez tord.
    Alors oui, virez tous ces saloperies qui veulent vous tuer, faites péter la verrue sur l’esplanade, et reconstruisez votre Temple.
    Et dites mer.e au reste du monde, et vous serez qui sont vos vrais amis.
    A la fin de votre article vous semblez rechercher une réponse a tout ceci !?
    Nous l’avons nous chrétien dans l’Apocalypse, ou votre grande histoire est expliqué.
    Et ce que j’y lis ressemble très fortement à l’actualité international.
    Et vous avez raison la seul et véritable espérance d’Israël est la venue du Machiah’.
    Qui lutera contre vous, luttera contre L’Éternel, et ça fin est inéluctable, si vous restez près de votre D.ieu.
    Très cordialement a vous.
    Daniel

  2. Peuimporte dit :

    le Rav Kahanna , vilipendé, honni, insulté avait bien sur tout compris!!

    je l’ admire comme mon père en son temps admirait Jabotinsky et Yossef Trumpeldor, comme il était un fan de l’ Irgoun

    Meir « Z »al, savait, avait flairé depuis longtemps les graines semées par cette compromission a vouloir absolument « paraitre » aux yeux des Nations

    « Les Nations ? Quoique nous fassions toujours elles nous condamnent (et nous condamneront), »

    mais bien sûr !! c’est l’ évidence même!!
    et surtout ces nations fatiguées au sang usé de la vieille Europe…de cette France qui a offert des dizaines de milliers des Nôtres au Moloch nazi, de cette Espagne qui en a brulé des milliers dédiés au Baal

    que tous ces « chrétiens » ont tenté d’ anéantir mon Peuple ont oublié,effacé, anihilé le souvenir de JC…et surtout que JC était un jeune rabbin juif qui n’ a jamais dit qu il était venu pour abolir la LOI !

    que le glorieux et immense souvenir de Meir Kahanna continue longtemps a veiller sur notre Peuple et a l’ éclairer de ses prophéties!!

    oui! le Nabi n’ a jamais rien fait d’ autre que d’ apostropher et d’ engueuler vertement les Rois qui oubliaient Yahveh…et qui , telle Jézabel la garce venue de Tyr osèrent sacrifier a Melqart …

    ils remirent a coups de pompes au cul les égarés dans le droit chemin !!

    Elyahou, qui se baladait vetu d’ une peau de bête et buvait l’eau des torrents a justement été le plus immense d’ entre eux….il a fait trembler les princes et les rois en leur revélant ce qui les attendait en s’ écartant de la lutte contre l’ Amalécite!!

    puisse Meïr Kahanna sièger a sa droite au tribunal divin -Amen !

  3. Réponse Sioniste dit :

    RAV KAHANA avait entièrement raison
    Mais comme il n’est pas possible de chasser les populations hostiles dans le contexte politique actuel (ça va peut-être changer avec Donald TRUMP),Il faudrait revoir la stratégie d’occupation de l’espace. prendre l’expression « monter en muraille » au pied de la lettre.Faire comme les chinois lorsqu’ils prennent possession d’une rue. Ne laisser aucun non-chinois dans cette rue.
    Il ne faut pas laisser le moindre membre d’une population ennemie à l’intérieur d’un périmètre juif: ni pour le travail, ni pour le commerce, ni pour la santé,pour aucune raison.

    le développement sera plus lent en superficie mais il sera plus sûr.
    tant mieux si le boycott international oblige les entrepreneurs israéliens à licencier leurs ouvriers arabes (le colonialisme nous conduira à notre perte).

    c’est la seule façon, actuellement, de suivre la voie tracée par Rav Kahana.

    • Peuimporte dit :

      « monter en muraille » au pied de la lettre.Faire comme les chinois lorsqu’ils prennent possession d’une rue. Ne laisser aucun non-chinois dans cette rue.

      ;:::

      je ne connaissais pas ce comportement

      merci de nous l’ avoir dévoilé!

    • Yehuda dit :

      Ne pas écouter les prophéties de Meir Kahane a coûté la vie irremplaçables de milliers de Juifs! Ces terroristes arabes qui soutiennent le Fatah, le Hamas et l’Iran en israel doivent aller .
      Si les Arabes insistent sur en restant violent alors ils doivent être séparés des Juifs!
      Tuer, arrêter, détenir ou d’expulser tous les agresseurs violents et tous ceux qui aident, encouragent ou incitent à eux!

  4. Sultana Cora dit :

    pas mal du tout !! une chose est certaine, c’est que lorsqu’on voit en occident des idéologues cinglés s’en prendre aux peuples et jouer contre eux, il ne faut pas s’étonner que ces populations décident de reprendre leur liberté, y compris en défaisant les malversations qui ont été montées sur leur dos et contre leurs intérêts ! surtout lorsque ces manœuvres se sont révélées mortifères !
    après tout, n’est ce pas mieux ainsi ??

  5. Esther dit :

    il fut persecute par l israeli authority

  6. Réponse Sioniste dit :

    « monter en muraille » est une expression que l’on retrouve dans la littérature juive pour l’interdire car les rabbins ont craint très longtemps le retour à Sion…avant la réussite du sionisme.

    Une muraille, par définition, ne doit pas laisser s’infiltrer des éléments ennemis.

    j’admire l’intelligence des chinois qui réussissent à s’approprier des quartiers entiers sans faire de vague. ce qui leur donne la sécurité et évite de se noyer dans le monde environnant.

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *