Quand des Mongols comparent Hitler à Gengis Khan

By  |  5 Comments

Des boutiques de souvenirs de Mongolie proposent des bustes de Lénine, de Staline, mais aussi de Hitler, considéré dans ce pays comme l’égal de Gengis Khan.
Par Ian Hamel à Oulan-Bator
Dans la vaste réserve naturelle de Gorkhi-Terelj, à l’est d’Oulan-Bator, les visiteurs viennent surtout admirer les troupeaux de yacks et de chevaux. Avec un peu de chance, ils espèrent apercevoir des élans, et parfois des ours. Les plus courageux tentent l’ascension vers le temple d’Aryaval, à flanc de montagne couverte de mélèzes. Sur la petite passerelle en bois, un panneau indique : « Le pont qui mène au-delà de la sagesse ». Depuis la chute du communisme, la majorité des Mongols sont bouddhistes tibétains. Mais, surprise, les boutiques de souvenirs font la part belle à deux des plus grands criminels du XXe siècle, Staline et Hitler !
Dans la Sibérie voisine, les statues de Lénine n’ont pas été déboulonnées et les moustaches de Staline trônent encore sur des affiches et des tableaux. La République populaire mongole a longtemps été alignée sur le Kremlin. Et même si la Mongolie s’est dotée d’une constitution démocratique en 1992, le Parti révolutionnaire du peuple mongol (PRPM), formé par les anciens communistes, domine toujours la vie politique locale. Bref, le souvenir du petit père des peuples est toujours vivace à Oulan-Bator et dans les steppes mongoles. Mais Adolf Hitler, comment peut-on proposer son buste aux touristes, avec ceux de Lénine et Staline ?
Le swastika n’est pas la croix gammée
« Je ne dirais pas que les Mongols approuvent tout ce que Hitler a pu faire, notamment tous ces meurtres. Mais, pour nous, c’est d’abord un nationaliste qui a défendu son peuple. Un grand homme politique à l’image de Gengis Khan, le fondateur de l’Empire mongol », tente d’expliquer, un peu gênée, une universitaire francophone, rencontrée dans la capitale. L’unificateur des tribus nomades de l’Asie de l’Est et de l’Asie centrale, vénéré comme un génie militaire et politique, est mis à toutes les sauces dans le pays. Difficile de ne pas tomber sur un monument, une place, une rue, qui ne portent pas son nom.
« >

Et surprise, il existe des néonazis mongols ! Certes, il ne s’agit que d’un groupuscule, baptisé Tsagaan Khass, qui signifie « croix gammée blanche ». Quelques centaines de militants qui vénèrent Hitler. Le Führer a su, selon eux, défendre « l’identité nationale de l’Allemagne ». Leur haine, ces improbables nazillons mongols ne la reportent pas sur les juifs, mais sur les étrangers, en particulier sur les Chinois, et sur tous ceux qui exploitent les mines, notamment de cuivre, mais aussi de tungstène, de Mongolie. Les Mongols ne sont que trois millions sur un territoire trois fois plus vaste que la France. Ils redoutent plus que tout les appétits du grand voisin chinois.

Les néonazis mongols copient le salut hitlérien, ils claquent des talons et s’habillent de noir. « Ils ont repris l’aigle comme les nazis, mais nous avons aussi beaucoup d’aigles en Mongolie. Quant au swastika, il ne s’agit pas d’une croix gammée, mais d’un très ancien symbole asiatique. D’ailleurs, vous en voyez sur nos temples », explique l’enseignante de l’université d’Oulan-Bator.

Source :

https://www.lepoint.fr/monde/quand-des-mongols-comparent-hitler-a-gengis-khan-10-08-2019-2329218_24.php


Le monde surréaliste des néo-nazis mongols
Le photographe de l’agence Reuters Carlos Barria a rencontré les Mongols néo-nazis du groupe Tsagaan Khass, qui se revendique à la fois d’Adolf Hitler et de Gengis Khan et combattent aujourd’hui les firmes étrangères qui exploitent les mines de Mongolie.
Le photographe de l’agence Reuters Carlos Barria a rencontré les Mongols néo-nazis du groupe Tsagaan Khass, qui se revendique à la fois d’Adolf Hitler et de Gengis Khan et combattent aujourd’hui les firmes étrangères qui exploitent les mines de Mongolie.
Source :
https://www.parismatch.com/Actu/International/En-images/Le-monde-surrealiste-des-neo-nazis-mongols-520553


Tsagaan Khas (mongol cyrillique : Цагаан Хас, ce qui signifie « croix gammée blanche ») est une organisation néo-nazie mongole qui revendique avoir 3 000 membres2, mais d’autres sources affirment que l’organisation a un peu plus de 1 000 membres3. Elle a été fondée par Ariunbold Altankhuum1. Celui-ci a décrit la mission de son groupe ainsi : « Adolf Hitler était quelqu’un que nous respectons. Il nous a appris à préserver l’identité nationale… nous ne sommes pas d’accord avec son extrémisme et son déclenchement de la Seconde Guerre mondiale. Nous sommes contre toutes ces tueries, mais nous soutenons son idéologie. Nous soutenons le nationalisme plutôt que le fascisme ». Les membres du groupe s’habillent en costume nazi typique et font usage du salut nazi, couleurs nazies, et l’aigle nazi. Ils ont justifié leur utilisation de l’imagerie nazie en soulignant que la croix gammée a des origines asiatiques4. Ce groupe est hostile à la Chine, à la Corée et aux Manchous.

happywheels

5 Commentaires

  1. Karol

    10 août 2019 at 13 h 43 min

    Les habitants de Mongolie sont bien des mongoliens?
    Suis pas étonné. 😂😂

  2. Knocker

    10 août 2019 at 15 h 25 min

    Non les habitants de Mongolie sont des Mongols

  3. Rozaki persafleur

    10 août 2019 at 16 h 07 min

    Les mongoles n’ont pas connu les guerres mondiale et leur souffrance
    Pour eux c’est loin, géographiquement et aussi dans le temps
    Ils sont à la recherche de l’homme fort, sans connaître l’histoire, les réalité du nazisme, et ses cortaiges, de massacre
    Ils sont tellement loin et isolé, et j’imagine dans leur cursus scolaire ont ne doit pas parler de Hitler, comme nous en Europe ils sont une autre vision des guerres européenne

  4. Gaz oz

    10 août 2019 at 21 h 35 min

    Dans ces régions bouddhiste, ou hindouistes, la svastika,na pas la même signification
    Pour celà je ne suis pas choqué
    Hitler à emprunté la svastika (croix gammée )au hindouiste, ou au bouddhistes, qui na pas la même signification, pour les nazis,
    On vois bien que les nazis n’avait pas d’idée pour leur emblème
    La svastika existe Dupuis des millénaires, et na aucune signification nazis, les nazis ont salis cette emblème asiatique millenaire

  5. Bertrand Escaffre

    11 août 2019 at 2 h 53 min

    Ils détestent la Chine invasive mais ignorent l’Allemagne invasive

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *