VIDEO :2 FEVRIER 2015 ,Les étudiants « palestiniens » exaltent la mémoire d’une des pires terroristes

By  |  3 Comments

Le site Palestinian Media Watch met en ligne cette vidéo le 2 Février 2015 pour dénoncer les étudiants palestiniens qui célèbre la date de naissance d’une des pires terroristes palestiniens
Evidemment n’attendez pas un quelconque article ou reportage sur les médias français pour dénoncer cette apologie du terrorisme. Oui ,pour déclamer « Je suis Charlie » tout le monde est là. Pour dénoncer l’antijudaisme palestinien toutes les grandes consciences disparaissent.

« >
Dalal Mughrabi (1959-1978), infirmière au Liban, était à la tête du commando du Fatah de Y. Arafat fort de 11 personnes (dont une autre femme) qui, après avoir débarqué sur une plage au nord de Tel-Aviv le 11 mars 1978, en provenance du Liban, a mené une série d’opérations en territoire israélien, connue sous le nom de « Massacre de la route côtière ».
Le commando avait abattu Gail Rubin, photographe « naturaliste » américaine, détourné un taxi, tué ses occupants, puis détourné un 1er bus, ayant à son bord des employés de la compagnie de transport Egged et leurs familles, un 2e bus, pareillement chargé, dans lequel il avait transféré les passagers du 1er, et continué son chemin en tirant sur les personnes et véhicules croisés, avec l’intention de jeter le bus chargé d’explosifs sur le parlement israélien. Pris en chasse par une unité de l’armée israélienne, le commando avait changé ses plans et pris la route d’Herzlya, avant d’être bloqué par un barrage à proximité de la ville.
Après avoir proclamé un « Etat palestinien indépendant », Dalal Mughrabi avait déclenché le feu. La fusillade allait durer 12 heures, après quoi Dalal Mughrabi ferait sauter le bus. Plusieurs passagers périrent dans les flammes, d’autres, qui tentaient de fuir, furent abattus par les membres du commando, qui, eux-mêmes, tombèrent sous les tirs israéliens. Dalal Mughrabi fut abattue par Ehud Barak, futur premier ministre. Au total, 37 civils perdirent la vie, dont plusieurs américains et une douzaine d’enfants, et plus de 70 furent blessés.

Sur ordre de Mahmoud Abbas, le nom de Dalal Mughrabi, une terroriste musulmane palestinienne de l’OLP, responsable du « massacre de la route côtière » en mars 1978, dans lequel 37 civils (dont 13 enfants) ont été tués dans le détournement d’un bus israélien, a été donné à deux écoles primaires, un jardin d’enfants, un centre informatique, des camps d’été, un tournoi de football, un centre communautaire, une équipe sportive, une place publique, une rue, un cours électoral, un cours d’instruction pour adultes, un club de l’université, une troupe de danse, une unité militaire, un dortoir dans un centre de jeunesse, une série télé, un jeu télévisé et une cérémonie de remise de diplômes

« >

happywheels

3 Commentaires

  1. yaavov

    4 février 2015 at 8 h 31 min

    ce peuple aime la mort comme nous aimons la vie

    ils finiront par s entretuer c’est juste une question de temps

  2. Cathy

    4 février 2015 at 20 h 38 min

    Un peuple de sados-masos. Rien à dire de plus.

  3. Richard C.

    8 février 2015 at 5 h 22 min

    Que font ils en Israel? Pourquoi tant d’insécurité engraissée par la mansuétude malsaine de la justice ? Etc…

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *