Vienne – Marigny-Brizay – Un courrier antisémite au bout du burn-out

By  |  1 Comment

Son entreprise s’était retrouvée délocalisée et lui licencié après sept années de collaboration.
C’était il y a trois ans mais Emmanuel n’a pas digéré le choc. Il ne s’est remis ni du rythme effréné ni du caractère très exigeant de son patron. Si le trentenaire s’est remis en selle professionnellement, il n’a jamais vraiment retrouvé la sérénité. Et, désormais, il se retrouve dans une situation de burn-out caractérisée qui l’a poussé aux portes du suicide.
En mai dernier, le trentenaire usurpe l’adresse mail d’une ancienne collègue pour adresser un courrier insultant à son ancien patron.
Un Juif, un Allemand et Staline !
Par n’importe quelles insultes. Des propos à connotation antisémite. Le psy qui a examiné Emmanuel ne décèle aucune tendance xénophobe ou antisémite chez son patient, il relève juste qu’il blesse l’autre pour réparer ses propres blessures.
Certes, mais ces insultes sont intolérables par la société insiste le procureur en réclamant 500 € d’amende avec sursis.
L’avocat du chef d’entreprise ne réclame que l’euro symbolique, notant au passage qu’il y avait déjà eu une condamnation pour l’usurpation d’identité lors de l’envoi du mail via l’adresse professionnelle d’une ancienne collègue. « Il a mesuré ce qu’il avait dit, il a écrit une lettre d’excuses », relève l’avocat du jeune homme. « Il travaillait dans une ambiance très particulière avec deux patrons, un Juif et un Allemand qui travaillait sous un portrait de Staline ! Il était dans une grande détresse et pas tout à fait lui-même. » Le tribunal de police a retenu une altération du jugement et prononcé une amende de 150 € et 1€ de dommages et intérêts.
source :
http://www.lanouvellerepublique.fr/Vienne/Actualite/Faits-divers-justice/n/Contenus/Articles/2015/10/06/Un-courrier-antisemite-au-bout-du-burn-out-2490780

happywheels

1 Comment

  1. CHARLES ( COMME CHARLIE) dit :

    Le portrait de Staline , un musicien sur orgue !

Publier un commentaire

Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *