Comment, après ses tweets antisémites, misogynes et faisant l’apologie du djihadisme, Mehdi Meklat a été recasé en tant qu’”auteur” avec une rémunération de 11 000 euros, aux frais du contribuable

By  |  4 Comments

Sa collaboration avec les “Ateliers Médicis” continue comme le prouve la programmation de cet établissement :
Mehdi Meklat, avec la sortie de Arthur Rambo, revient sur le devant de la scène. Ce film est focalisé sur Marcelin Deschamps, triste pseudonyme que l’auteur et réalisateur avait utilisé voilà quelques années sur Twitter. Il s’en était alors servi pour dérouler une série de messages haineux, à caractère ouvertement misogyne et antisémite. Marcelin devenu Arthur, voilà qui ouvre à quelques questions.
(…)
Ce qui intrigue plus encore certains de nos lecteurs, c’est que Mehdi Meklat est actuellement en résidence d’artistes aux ateliers Médicis – un Établissement public de coopération culturelle, où siègent la Région Île-de-France (donc sa présidente, Valérie Pécresse) ainsi que le ministère de la Culture (donc la locataire de Valois, Roselyne Bachelot). Basée à Clichy-Montfermeil, cette décalque de la Villa Medicis se veut un laboratoire expérimental artistique.
(…)
L’Etat verse 3,7 millions d’euros par an de budget de fonctionnement aux Ateliers Médicis, auquel il a généreusement ajouté, en 2021, 650.000 € pour la première édition du festival Transat, organisé par la structure. De son côté, la Région Ile-de-France verse aux Ateliers une subvention d’exploitation à la hauteur de 150.000 €. Florence Portelli, vice-présidente à la culture de la Région Ile-de-France, par ailleurs porte-parole de la candidate à la présidentielle Valérie Pécresse, représente l’institution au Conseil d’Administration des Ateliers Médicis.
Du côté de l’Etat, ce ne sont pas moins de six représentants qui siègent, dont le Préfet de Région, le Directeur Régional des Affaires Culturelles et la Directeur Général de la Création Artistique.
Si, dans le cadre de résidence, il est de coutume que le conseil d’administration vote pour les auteurs invités (et ici rémunérés à la hauteur de 11.000 €), ou bien qu’à tout le moins une commission se prononce sur la validité des projets et la qualité des invités, rien de tel aux Ateliers Médicis, où fonctionne encore le fait du prince.
Source
https://actualitte.com/article/104558/politique-publique/mehdi-meklat-des-tweets-antisemites-a-la-residence-d-auteur-aux-frais-du-contribuable


happywheels

4 Commentaires

  1. Franccomtois dit :

    Pauvre France!!!!

    Fût un temps……parfois profond,parfois léger mais jamais la haine au coeur!
    -Jean Ferrat – Ma France
    https://youtu.be/XAbbzXe8NwM

    -Juliette Greco – les feuilles mortes
    https://youtu.be/dLevW__7Y8Q

    -Georges Moustaki – Le Métèque (Audio Officiel)
    https://youtu.be/WI5mld3uDz8

    -mini, mini, mini – jacques dutronc ft. francoise hardy (fh blues 1966)
    https://youtu.be/wWuIFB0HjKQ

    -Gillian Hills – Zou Bisou Bisou (Official Video)
    https://youtu.be/O4SCtjcEJKc

    -Joe Dassin – Les Dalton (Audio)
    https://youtu.be/FCDeatCY-aU

    Triste mais malheureusement je ne vois jamais sortir autre chose sur le plan culturel que des haineux de ces quartiers dit « sensible »,de mon côté j´ai une autre vision de la sensibilité.Je plains les personnes civilisé dans ces quartiers qui se font représenter par de tels rater ,mais cela plait tellement á nos « élites »!!!

  2. Paul06 dit :

    Comme quoi, la haine, le racisme, le soutien au djihadisme permettent d’ouvrir des portes.

    • Poissonchat dit :

      Tous ces gens auraient certainement la même tolerance si un compte « humoristique d’un ami imaginaire fictif » publiait le meme genre de tweets sur mehdi et sa clique…Bref,de vraies serpilleres a géométrie variable:pour eux le racisme c’est mal,sauf quand ça concerne les juifs(dans mon oreillette on me dit qu’il y aurait peut être lien avec le fait que les antisémites sont surreprésentés chez leurs protegés mais le type doit avoir l’esprit mal tourné)

  3. vrcngtrx dit :

    « L’Etat verse 3.700.000€ par an + 650.000€ aux Ateliers Médicis où siègent la Région Île-de-France (donc Valérie Pécresse) qui verse 150.000€ et le ministère de la Culture (donc Roselyne Bachelot). »
    .
    https://i.ytimg.com/vi/nBIG2hQdHHc/maxresdefault.jpg
    .

Publier un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.