L’ALGERIE JUGE POSSIBLE LA VICTOIRE DE MARINE LE PEN EN 2022

By  |  7 Comments

Le gouvernement algérien peut être critiqué sur de nombreux sujets notamment ses rapports avec Israël ou le Maroc

Mais il est un sujet avec lequel il ne transige pas il s’agit de la criminalité et l’Alégrie ne veut pas du retour en Algérie de tous les délinquants et criminels franco-algériens
Parmi tous les candidats à l’élection présidentielle française de 2022 une seule candidate envisage le retrait de la nationalité française aux délinquants binationaux et leur expulsion : il s’agit de Marine Le Pen

Tous les autres candidats déclaré ou potentiels désirent les conserver sur le sol français…

Anticipant cette victoire possible de la candidate du Rassemblement National ,l’Algérie prépare une loi sur la déchéance de la nationalité à l’encontre de la diaspora algérienne

Lie ci-dessous l’article du Parisien

https://www.leparisien.fr/international/lalgerie-prepare-une-loi-sur-la-decheance-de-la-nationalite-a-lencontre-de-la-diaspora-algerienne-03-03-2021-GGJAQPPVGZAGJMKWHWFQ722DR4.php?fbclid=IwAR0mnCiEyIER-a0zdvF7YoaC_UI6fT0h63Q9ikqXFyfBjIuOmgn5e5pojP8

En plus des terroristes, la déchéance de nationalité pourrait s’appliquer aux personnes « qui portent de graves préjudices aux intérêts de l’Etat ou qui portent atteinte à l’unité nationale ».
n projet de loi qui pourrait inquiéter la diaspora algérienne, notamment en France. Le gouvernement d’Alger envisage de déchoir de la nationalité algérienne tout ressortissant commettant à l’étranger « des actes préjudiciables aux intérêts de l’Etat », selon un avant-projet de loi présenté mercredi par le ministre de la Justice, rapporte l’agence officielle APS.
Le ministre Belkacem Zeghmati a présenté un amendement du Code de la nationalité algérienne mercredi devant les membres du gouvernement réunis sous la présidence du Premier ministre Abdelaziz Djerad. Sa proposition prévoit plusieurs cas de figure susceptibles de conduire à la déchéance de la nationalité algérienne « acquise ou d’origine », selon un communiqué du bureau du Premier ministre cité par l’APS.
Ainsi se verrait déchue toute personne de nationalité algérienne « qui commet, en dehors du territoire national, des actes portant volontairement de graves préjudices aux intérêts de l’Etat ou qui portent atteinte à l’unité nationale ».
La mesure s’appliquerait également à « celui qui active ou adhère à une organisation terroriste ainsi que celui qui la finance ou qui en fait l’apologie », ainsi qu’à « toute personne qui collabore avec un Etat ennemi », détaille le communiqué.
La proposition du ministre de la Justice est susceptible de soulever de vives inquiétudes au sein de la vaste diaspora algérienne à travers le monde. La France accueille la communauté algérienne la plus nombreuse à l’étranger. Le président Abdemadjid Tebboune a évoqué en juillet 2020 le chiffre de « plus de six millions d’Algériens » vivant en France.
Cette initiative survient au moment où le mouvement de protestation populaire du Hirak, soutenu par une large part de la diaspora, a repris ses manifestations contre le « système » politique en place -dont il exige le démantèlement- depuis son 2e anniversaire le 22 février.
En 2005, le Parlement avait voté à l’unanimité une ordonnance reconnaissant la double nationalité. Bien qu’interdite avant 2005, la double nationalité était cependant tolérée par les autorités algériennes, notamment pour les binationaux franco-algériens.

happywheels

7 Commentaires

  1. roni dit :

    H.S le fils de BEN LADEN est refugie en france dept de l orne en normandie
    pauvre france….

    • liguedefensejuive dit :

      Depuis la Normandie, où il vit avec sa femme, Omar ben Laden, le quatrième fils de l’ancien chef d’Al-Qaïda Oussama ben Laden, s’est reconstruit grâce à sa passion pour la peinture. Dans un entretien accordé au magazine Vice, l’homme de 39 ans explique être captivé par l’art depuis sa tendre enfance. « Certains membres de la famille de ma mère sont très artistiques. Ma mère adore peindre, tout comme l’une de mes sœurs. Mon oncle était aussi un très bon artiste. Alors le besoin de dessiner et de peindre coule dans mon sang » détaille-t-il.
      Peignant essentiellement des paysages, du désert du Nil jusqu’au Far West américain en passant par les montagnes de Tora Bora, où son père est allé se cacher après les attentats du 11 septembre 2001, Omar ben Laden a réalisé une douzaine d’œuvres lors de l’année écoulée. Auprès de Vice, il raconte qu’à l’âge de 7 ans, il dessinait de « belles images » des chevaux de son père et se souvient du moment où sa maîtresse a décidé d’accrocher un de ses dessins au mur de la classe. Un souvenir indélibile qu’il décrit comme « le seul moment heureux » de son enfance.
      Aux côtés de sa femme Zaina, qu’il a rencontré en 2006, Omar Ben Laden a profité du confinement imposé par l’épidémie de coronavirus pour multiplier les toiles. « Cette année, je me suis assis dans mon atelier d’art et j’ai peint de tout mon cœur » se réjouit-il. Atteint de trouble bipolaire et de cicatrices psychologiques dues à son éducation, il affirme désormais avoir atteint « un semblant de paix en moi-même », grâce à la peinture en grande partie.
      Dans cet entretien, Omar Ben Laden est également revenu sur sa relation avec son père. Durant ses jeunes années, il avoue qu’il n’a jamais été particulièrement proche d’Oussama Ben Laden. Il avait 18 ans au moment où il abandonné la mission d’Al-Qaïda dirigée par son père pour voyager avec sa mère en Syrie.
      La dernière fois qu’il l’a vu, c’était dans son complexe en Afghanistan en 2001, quelques mois avant les attentats du 11 septembre. Depuis 20 ans, il a, à plusieurs reprises, exprimé une terrible douleur pour les milliers de victimes qui ont perdu la vie et dénoncé l’idéologie d’Al-Qaïda et ses « massacres de civils » innocents.
      SOURCE :
      https://www.lepoint.fr/arts/un-des-fils-d-oussama-ben-laden-a-trouve-refuge-dans-la-peinture-03-03-2021-2416140_36.php

  2. Ziona dit :

    Longue tradition algérienne que d’envoyer ses rebuts en France. Souvenons nous du dictateur Boumediene : le ventre de nos femmes noirs donnera la victoire. Il serait temps d’être un peu moins ‘sympa’ avec cette dictature.

  3. Franccomtois dit :

    Victoire est un bien grand mot.Des chances de se retrouver au 2eme tour pas de probleme.Mais aprés c´est le sabordage et victoire de celle ou celui qui lui fera face,macron n´est pas á exclure.MLP ne doit pas se retrouver au 2eme tour quoiqu´il en soit,sinon pourquoi s´être déplacé pour voter.Zemmour,Messiah seraient une bonne alternative et en espérant qu´ils s´entourent bien et ne se sabordent pas dans ce fameux 2eme tour.Certains patriotes fantasment sur phillipot,pas confiance á ce gars.J´ai lu je ne sais plus oú qu´il avait tendu la patte á melanchon qui l´a refusé et qu´il avait eu une certaine symphathie pour chavez grand ami des mollahs iranien.Nous verrons bien,pour l´instant dans l´hexagone c´est le black-out á tout les étages.
    Sinon une bonne nouvelle,l´excellent Chancelier autrichien Kurz et le Danemark se rapproche d´Israel pour la lutte contre le corona(entre autres),macron fait la gueule,pauvre type.
    Pour saluer une telle alliance et vu que les beaux jours ne tarderont pas á arriver un peu de musique qui mene vers le bord de mer et nos ami(e)s de Paris vers le bord de Seine:
    -The Best Of The 60s Surf Rock Compilation Vol II:
    https://youtu.be/yuWRsJU0K18

  4. altalena dit :

    C’est vrai que Éric Zemmour ainsi que jean Messiah serait une bonne alternative à MLP, mais ils ne vont pas y aller déjà parce que eux ne veulent pas, ils se verraient plus je pense dans un rôle de conseiller, ceux qui comme eux préconisent une union des droites patriotes dont à la recherche d’un éventuel candidat, ils auraient pensés à Marion Maréchal mais elle non plus ne veut pas y aller, dans cinq ans peut-être, mais là non.
    Il y aurait également la piste du Général De Villiers voir Robert Ménard, il semblerait qu’il est du mal à trouver un volontaire. Il semblerait pourtant qu’un candidat qui ferait consensus pourrait espérer au moins dix pour cent au premier tour voir plus si cela était Éric Zemmour !

  5. Messaoui dit :

    Je ne pense pas que la motivation du Ministre de la justice Algérien était d’anticiper une victoire du RN.
    Ce projet de loi s’inscrit dans la lutte contre la diaspora qui soutien le mouvement Hirak.
    À l’intérieur c’est la répression et à l’extérieur c’est l’intimidation.
    Mme Lepen devrai se sastifaire de ce mouvement.
    En effet un retour à la démocratie et à la prospérité c’est la communauté Algérien qui retourne au pays et les problèmes seront réglés.
    Quid de son fonds de commerce ?

  6. Mohamed Mohamed dit :

    Désolé pour la faute de conjugaison : « devrait » au lieu de « devrai »

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *