Meurtre de Sarah Halimi : sa sœur va porter plainte en Israël

By  |  10 Comments

La sœur de la sexagénaire juive veut tenter d’obtenir un procès contre son meurtrier, jugé irresponsable pénalement par la justice française.

La famille de Sarah Halimi, tuée à Paris en 2017, ne baisse pas les bras pour tenter d’obtenir un procès dans cette affaire. La sœur de la sexagénaire juive va porter plainte en Israël dans le but de traîner en justice son meurtrier, jugé irresponsable pénalement par la justice française, ont annoncé ses avocats à l’Agence France-Presse.
Cette annonce répond à l’arrêt de la Cour de cassation du 14 avril qui a entériné le caractère antisémite du crime, mais confirmé l’impossibilité de traduire en justice le meurtrier, compte tenu de l’abolition de son discernement lors des faits. Cette décision a suscité une très forte émotion dans la communauté juive et au-delà, accompagnée d’un vif débat sur la responsabilité pénale des personnes atteintes de troubles psychiatriques sur fond de consommation de drogue.
« Bouffée délirante »
Mes Francis Szpiner et Gilles-William Goldnadel ont annoncé mercredi vouloir « saisir la justice israélienne d’une plainte à l’encontre de Kobili Traoré au nom d’Esther Lekover, sœur de la victime », la loi pénale d’Israël pouvant s’appliquer à des crimes antisémites commis à l’étranger et dénoncés par un citoyen israélien, ce qui est le cas de leur cliente. La France n’extrade toutefois pas ses ressortissants. Le 4 avril 2017, Kobili Traoré, 27 ans, est en proie à une « bouffée délirante », selon les sept experts psychiatriques qui l’ont examiné, lorsqu’il fait irruption chez sa voisine de 65 ans Lucie Attal, aussi appelée Sarah Halimi. Aux cris de « Allah Akbar », le jeune homme musulman la roue de coups en récitant des versets du Coran avant de la jeter par-dessus le balcon de leur HLM de Belleville, dans l’est de Paris.
Le 19 décembre 2019, après un débat contradictoire lors d’une audience publique, la cour d’appel de Paris a reconnu le caractère antisémite du crime, mais déclaré Kobili Traoré irresponsable pénalement et ordonné son hospitalisation assortie de mesures de sûreté pour 20 ans. Saisie d’un recours, la Cour de cassation a confirmé le 14 avril son irresponsabilité pénale, estimant que la loi « ne distingue pas selon l’origine du trouble mental qui a fait perdre à l’auteur la conscience de ses actes ».
« Décider de prendre des stupéfiants et devenir alors “comme fou” ne devrait pas à mes yeux supprimer votre responsabilité pénale », a commenté dimanche le président de la République Emmanuel Macron qui a demandé une évolution législative. Pour la défense de Kobili Traoré, le jeune homme vivait le soir des faits sa première crise psychiatrique, imprévisible contrairement aux effets habituels de l’ivresse cannabique ou alcoolique. « Mes Goldnadel et Szpiner déplorent d’être contraints de diligenter cette procédure, mais ils ne sauraient accepter un déni de justice qui heurte la raison et l’équité bien au-delà de la communauté juive de France », ont conclu les deux avocats dans un communiqué.
SOURCE :
https://www.lepoint.fr/justice/meutre-de-sarah-halimi-sa-soeur-va-porter-plainte-en-israel-21-04-2021-2423311_2386.php

happywheels

10 Commentaires

  1. Itshak dit :

    Excellente idée!
    C’est aussi pour cela qu’Israël existe, pour que le sang juif ne reste pas impuni.

  2. Rosa SAHSAN dit :

    AMEN
    ROSA

  3. Paul06 dit :

    La Justice en Israel est parfois laxiste. Mais il n’y a rien à attendre de la justice des juges en France.

  4. Lior dit :

    On vous soutient à 100% (inutile de le rappeler). Cela dit, il ne fallait pas voter Macron car il a nommé aux postes à responsabilités de la justice des gens d’extreme gauche..

  5. joseparis dit :

    Le meurtrier de Sarah Halimi ne sera pas extradé, par contre nous pouvons avoir un procès et un jugement par contumace en Israël. Cela montrera la nullité de la justice actuelle, et son orientation idéologique islamo-gauchiste. C’est cette orientation qui a mené à la situation actuelle. Au delà de cette polémique d’experts à la noix, les juges auraient pu demander un procès pour qu’il y ait un procès même si un acquittement était possible.

  6. benjamin dit :

    puisque la justice française a ètè rendue les juifs vont donc etre accusès de chercher la vengeance :ce que dit deja EELV !toujours aussi antisemites virulents !!et l on peut penser que les communistes les insoumis les trotskistes l extreme droite petainiste dira exactement la meme chose !!dans la totale indifference du reste de la populace française !!les juifs ne comptent pas ici et n ont d ailleurs jamais comptès ni respectès ni apprèciès !!mepris et hostilitè mefiante voila les sentiments des français sur les juifs !quant a l etat d israel hostilitè systematique des gouvernements successifs depuis de gaulle !c est la famense politique arabe de la france eternelle !!!il suffit de se balader dans les rues pour en apprecier les brillants resultats !ah ah ah !!!

  7. capucine dit :

    elle a raison sa sœur de porter plainte en Israël ! mais que va faire Netanyahu ? puisqu’ils ont tous jugés que son assassin drogué n’était pas coupable ! je me demande qui sont les plus dingues dans ce drame ? sont meurtrier ou ceux qui l’ont jugés non coupable parce qu’il avait une bouffée délirante ?

  8. Rony d'Alger dit :

    Cette démarche, même si elle ne constitue qu’un palliatif, aura le mérite d’offrir un procès à la famille de Sarah Halimi et permettra de surmonter quelque peu le cynisme des juges, en grande partie membres du syndicat de la magistrature, outrageusement islamo-gauchistes, qui ont eu la lâcheté et l’impudence de nous signifier qu’il n’y avait rien à voir alors même que cette juge d’instruction avait refusé le b a ba de la procédure pénale, à savoir la reconstitution. Le pire, c’est que ce déni de justice a été avalisé par les juges d’appel de l’instruction et, qui plus est, par les magistrats de la cour de cassation. Cela dit, l’élément déplaisant dans cette démarche est qu’elle est portée, entre autres, par l’avocat francis spizner, lequel vient de déclarer que « les policiers placés dans la cour de l’immeuble et sur le palier de l’appartement de Sarah Halimi n’avaient pas eu le temps matériel de réagir car ils ne pouvaient monter une opération d’assaut, ne connaissant pas le nombre des preneurs d’otages et ne pouvant de ce fait organiser le sauvetage des éventuelles victimes ». UN TEL DELIRE CONSTITUE UN MONUMENT DE MAUVAISE FOI. LA VERITE EST QUE CET avocat EST TOUT SIMPLEMENT LE CONSEIL HABITUEL DE POLICIERS LORS DE PROCEDURES PENALES ET DONC IL NE VEUT PAS PERDRE LEUR CLIENTELE. C’EST AUSSI SIMPLE QUE CELA. Il faut que des experts ou des journalistes indépendants enquêtent pour lever le mystère de cette passivité des policiers.

  9. Armone dit :

    Israel est empêtré dans des problèmes internes et n’a pas de Gouvernement stable.
    Les relations France Israel n’ont jamais été bonnes, et je ne sais si Israël veut prendre le risque d’être accusé d’ingérence.
    Nous verrons bien.

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *