Vers la fin de l’anomalie « Omar Barghouti »?

By  |  4 Comments

Cela fait plusieurs années que les pouvoirs publics israéliens, des organisations ou des personnalités politiques tentent de pallier à une anomalie incompréhensible mais typiquement israélienne: le statut de résident en Israël que possède Omar Barghouti, fondateur et animateur du mouvement BDS. Comment un individu qui prône activement le boycott de l’Etat d’Israël et appelle à sa disparition puisse en même temps jouir du statut de résident dans ce même pays?!!!
Né au Qatar et ayant grandi en Egypte, Omar Barghouti avait obtenu ce statut en épousant une Arabe israélienne et il possède à l’heure actuelle une maison à St Jean d’Acre. La plupart du temps, il réside à Ramallah, près du local d’où il dirige le BDS qu’il a créé en 2005.
Le ministre de l’Intérieur Arié Dery tente de lui retirer ce statut mais jusqu’à présent, le Conseiller juridique du gouvernement s’y était opposé au motif qu’aucune loi ne donne compétence au ministre pour déchoir quelqu’un de se sa citoyenneté ou de son statut de résident. Une telle loi avait finalement été votée en 2018 à l’initiative du député Yoav Kich et l’actuel ministre de la Justice Amir Ohana. Le texte stipule que quiconque porte atteinte à la sécurité de l’Etat ou contrevient à la loi sur la trahison est susceptible de se voir retirer son statut de résident par le ministre de l’Intérieur sans accord préalable du Conseiller juridique du gouvernement.
Mais malgré cette loi, le dossier était toujours auprès du Conseiller juridique Avihaï Mandelblit qui l’avait transmise à son adjointe Dina Zilber. Il y a deux mois, la députée Ketty Shetrit (Likoud) lui a adressé une lettre lui demandant de faire avancer le dossier de déchéance. Dans sa lettre, la députée faisait notamment remarquer qu’il était illogique qu’Israël demande aux autres pays d’empêcher qu’Omar Barghouti pénètre sur leur territoire alors qu’il est libre d’entrer en Israël! Dina Zilber a répondu en confirmant que le ministre de l’Intérieur a désormais le droit de retirer à Omar Barghouti son statut de résident israélien si ses activités contreviennent à la loi israélienne.
Cela fait plusieurs années que les pouvoirs publics israéliens, des organisations ou des personnalités politiques tentent de pallier à une anomalie incompréhensible mais typiquement israélienne: le statut de résident en Israël que possède Omar Barghouti, fondateur et animateur du mouvement BDS. Comment un individu qui prône activement le boycott de l’Etat d’Israël et appelle à sa disparition puisse en même temps jouir du statut de résident dans ce même pays?!!!
Né au Qatar et ayant grandi en Egypte, Omar Barghouti avait obtenu ce statut en épousant une Arabe israélienne et il possède à l’heure actuelle une maison à St Jean d’Acre. La plupart du temps, il réside à Ramallah, près du local d’où il dirige le BDS qu’il a créé en 2005.
Le ministre de l’Intérieur Arié Dery tente de lui retirer ce statut mais jusqu’à présent, le Conseiller juridique du gouvernement s’y était opposé au motif qu’aucune loi ne donne compétence au ministre pour déchoir quelqu’un de se sa citoyenneté ou de son statut de résident. Une telle loi avait finalement été votée en 2018 à l’initiative du député Yoav Kich et l’actuel ministre de la Justice Amir Ohana. Le texte stipule que quiconque porte atteinte à la sécurité de l’Etat ou contrevient à la loi sur la trahison est susceptible de se voir retirer son statut de résident par le ministre de l’Intérieur sans accord préalable du Conseiller juridique du gouvernement.
Mais malgré cette loi, le dossier était toujours auprès du Conseiller juridique Avihaï Mandelblit qui l’avait transmise à son adjointe Dina Zilber. Il y a deux mois, la députée Ketty Shetrit (Likoud) lui a adressé une lettre lui demandant de faire avancer le dossier de déchéance. Dans sa lettre, la députée faisait notamment remarquer qu’il était illogique qu’Israël demande aux autres pays d’empêcher qu’Omar Barghouti pénètre sur leur territoire alors qu’il est libre d’entrer en Israël! Dina Zilber a répondu en confirmant que le ministre de l’Intérieur a désormais le droit de retirer à Omar Barghouti son statut de résident israélien si ses activités contreviennent à la loi israélienne.
Source :
https://lphinfo.com/vers-la-fin-de-lanomalie-omar-barghouti/

happywheels

4 Commentaires

  1. Rony d'Alger

    6 octobre 2019 at 19 h 10 min

    Il est ahurissant que cet Avihaï Mandelblit, au sourire éminemment fourbe, et en même temps, conseiller juridique du gouvernement et procureur général de l’État, ait le pouvoir de s’opposer à la logique et la justice la plus légitime. De surcroît, sans aucun doute, survivance de l’incohérence profonde de la politique de la gauche en Israël pendant des décennies, ce monsieur fait obligatoirement partie du cabinet de sécurité et a le pouvoir, comme cela est déjà arrivé, de s’opposer à une opération militaire de Tsahal. En l’occurrence, il s’agissait d’un bombardement d’une base de missiles iraniens, que désirait faire réaliser Benyamin Netanyahou. Espérons qu’Israël n’aura pas à regretter, dans le futur, le veto de ce monsieur Mandelblit.

  2. Yaacov

    7 octobre 2019 at 5 h 12 min

    Israel c endormi sur ses lauriers
    Le réveil va être terrible

  3. Elie KAZADO

    7 octobre 2019 at 17 h 19 min

    Le Peuple d’Israel subit les conséquences et
    les graves erreur de ces juristes ayant le droit
    de décider selon leur point de vu,malgré les
    lois décidées à la Knesset.Avihai Mandelblit
    enfonce notre Etat Nation Juif d’ISRAEL.Il faut
    le destituer lui et les siens de ces fonctions,
    c’est urgent !…

  4. sam

    15 octobre 2019 at 12 h 17 min

    Mais qu’est-ce qu’il fout encore en Israel ???????

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *