CE QUE LE CRIF PENSE REELLEMENT DE L’ISLAM

By  |  6 Comments

Dans un article sur Gyl Taieb paru le Mercredi 8 Octobre 2014 Véronique CHEMLA nous révèle ce que le Directeur du CRIF pense de l’islam :

La position de Gil Taieb, et de l’ensemble de la communauté française Juive institutionnalisée, se trouve contestée par une base de plus en plus érudite sur l’islam, et en interne comme le révèle la lettre du Pr Francis Weill, délégué pour Besançon/Franche-Comté, auteur en particulier du Dictionnaire alphabétique des sourates et versets du Coran (2009), Chrétiens et Juifs, Juifs et Chrétiens. L’inéluctable fraternité (2013) et Ethique et imagerie médicale.

Dans cette lettre de démission destinée au seul Comité directeur du CRIF, et qui circule sur Internet, cet éminent professeur de médecine écrit le 9 septembre 2014

lire l’article de la LDJ au sujet de la démission du professeur Francis WEILL en cliquant sur le lien ci-après
http://www.liguedefensejuive.com/demission-au-crif-2014-10-02.html

Sur Radio J, seul média communautaire à avoir évoqué cette démission, ce professeur a déclaré à Michel Zerbib le 7 octobre 2014 : alors président du CRIF, « Roger Cukierman m’a dit : « Je ne me battrai pas contre 1,3 milliard de musulmans »… Il faut se placer sur le plan de la vérité… Il se trouve que l’islam a pour fondement le Coran… qui est un texte extrêmement violent à l’égard des Juifs, de tous ceux qui ne sont pas musulmans, de nos frères chrétiens… Les tenants du Coran incréé sont obligatoirement en état d’acceptation des « versets terribles » comme des articles de foi. Pour l’immensité des musulmans, la haine des Juifs est une prescription de Dieu… On ne peut amorcer ces relations que devant le Coran, en demandant à nos interlocuteurs : quelle est votre position face à ces « versets terribles » ? On peut dire « Avec vous, on peut avoir des relations » ou « Si vous ne changez pas votre attitude face au texte, nous ne pouvons pas en avoir ». Et le Pr Francis Weillde conclure : « Le CRIF comme les pouvoirs publics commettent une erreur majeure… L’islam est une religion de paix envers les autres musulmans, mais c’est une religion de guerre envers ceux qui ne le sont pas… L’antisémitisme musulman est notre grand problème, [celui]de la France ».

La réponse des autres membres du comité directeur du CRIF, destinataires de cette lettre ? « Rien ».

Un constat cinglant à mettre en perspective avec la publication le 12 septembre 2013, par le WZB Berlin Social Science Center, de l’étude de Ruud Koopmans fondée sur plus de 9 000 interviews téléphoniques auprès de musulmans immigrés de Turquie et du Maroc et d’autres nés dans ces pays : en Allemagne, France, aux Pays-Bas, en Autriche, en Belgique et en Suède. « Deux tiers des musulmans interrogés affirment que les règles religieuses sont plus importantes pour eux que les lois du pays où ils vivent. Trois quarts considèrent qu’il y a seulement une interprétation légitime du Coran. Des nombres infiniment plus élevés que ceux observés auprès de chrétiens de ces six pays : seulement 13% de ce groupe mettent leurs règles religieuses au-dessus de la loi nationale et moins de 20% refusent d’accepter des interprétation différentes de la Bible ». Ruud Koopmans estime « inquitétante » cette tendance majeure vers le fondamentalisme religieux musulman. Près de 60% des musulmans interrogés rejettent toute amitié avec des homosexuels et 45% pensent que l’on ne peut pas avoir confiance dans des Juifs ». Les taux chez les chrétiens interrogés sur ces deux sujets sont respectivement de 13% et 9%.
lire l’article de Véronique CHEMLA en cliquant sur le lien ci-après

http://www.veroniquechemla.info/2014/05/gil-taieb-vice-president-du-crif-et-du.html

happywheels

6 Commentaires

  1. josué bencanaan dit :

    Inutile de faire un commentaire dessus, il est clair que le CRIF joue les arrondisseur d’angle.
    Personnellement je pense « qu’ils » savent que l’Islam commence a devenir un véritable problème, ce n’est pas dans leurs intérêts de dénoncer cet état de faits, ou tout simplement ils refusent de voir l’évidence.
    Quant aux données sur les musulmans intérrogés, je crois qu’on est loin de la vérité, ou alors ils ont fait le sondage a Neuilly.
    Selon eux 45 % des musulmans ne font pas confiance aux juifs ! pure mensonge, ou alors ils sont pas venu dans mon quartier ou ma Ville, la les données exploseraient.
    Montrez moi un musulman qui aime les juifs, je vous montre une chèvre qui joue de la clarinette.

  2. yaacov dit :

    regardez bien la photo
    ces bras tendus ne vous rappel rien?

    la 3 eme guerre mondiale a commence la ressemblance est frappante motivations objectifs barbarie

    quand les diplomates ouvriront les yeux ca sera trop tard
    et ceyx qui pensent que la collaboration avec l islam les protegeront se convertiront pour echapper aux massacres

    quel destin se prepare pour nos enfants?

  3. claude dit :

    Comme je dis toujours, l’islam moderé est un mythe, il n’existe pas, pas plus qu’il y a eu un nazisme moderé. Les musulmans sont moderés quand ils sont minoritaires, une fois majoritaires ils imposent leur regles, leurs lois… cela s’est averée en Egypte et dans bien d’autres pays, les yazidis ou les kurdes d’Irak ont parfois été chassés de leurs maisons par leur voisins.

  4. Catholique-de-France dit :

    @ Claude ,

    Bonjour,

    Dans TOUS les pays où les Musulmans sont majoritaires , les non-Musulmans n’ont AUCUN droit et ils sont progressivement éliminés …

    Non , seulement ça , mais nous devons subir le discours de pratiquement TOUS les médias , de TOUS les chefs musulmans sur :

    A)La religion d’amour , de tolérance et de paix qu’est l’islam.

    B)L’appel à la diversité en Europe (= y faire entrer toujours et toujours plus de Musulmans).

    C)Israël état d’ « apartheid »(sic).

    Ces ignominies , ces mensonges abominables , quand on a le réel sous les yeux , ont assez duré !

  5. Ruth dit :

    Il est clair que le CRIF n’arrondit aucun angle mais fait le dos rond sur celui des coreligionnaires qu’il ne protège d’aucune façon. Les gens du CRIF sont dangereux car ils sont pleutres! Pourquoi est-ce si difficile dans notre communauté de voir l’évidence de cette nullité tout en épinglant les Non Juifs lors qu’ils ont les mêmes défauts. La situation se dégrade et le CRIF a sa part de responsabilité! Encore une fois sortez les CV et les arbres généalogiques, regardez les cumuls de mandats. Today the CRIF is just Business!

  6. Jeanne Maillotte dit :

    Je pensais que le CRIF ne représentait pas les juifs de France mais des associations juives de France (70 environ). Je ne vois la liste nulle part. Pouvez vous m’éclairer sur ce point.

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *