Les derniers mots de l’otage Hervé Gourdel : lisez bien l’écœurant usage qu’en fait Alain de Benoist

By  |  5 Comments

Un homme a été égorgé. Et il a dit quelques mots le couteau sous la gorge. La plus élémentaire pudeur voudrait qu’on les passe sous silence.
l y a une trentaine d’années, Alain de Benoist eût son heure de gloire. Avec quelques penseurs et intellectuels issus du G.R.E.C.E., un cercle d’études d’une aryanité parfaite, il avait mis la main sur le Figaro Magazine et transformé ce journal en un brûlot de ce qu’on appelait alors la Nouvelle Droite. Cette dernière regardait en même temps du côté de la Grèce Antique et du Valhalla promis aux guerriers germaniques.
Ce bonheur ne dura qu’un temps.
Nombre d’annonceurs du Fig Mag (dont certains étaient juifs) firent savoir au propriétaire du magazine qu’ils ne voyaient pas pourquoi ils continueraient à financer avec leurs publicités un groupe d’individus adorateurs de la roue solaire et sensibles aux rites païens de la SS. Alain de Benoist et les siens furent donc priés d’aller porter leurs viriles paroles ailleurs, ce qui ne favorisa en rien d’éventuels penchants judéophiles chez ces rêveurs casqués.

Les années ont passé. Alain de Benoist et les siens ont vieilli. Sans laisser de véritable et remarquable progéniture. Ce philosophe wagnérien est passé du soleil à l’ombre, de la notoriété à un assez solide oubli. Mais il est toujours là, et n’a pas changé. Il mène un combat sans relâche contre l’Empire, c’est-à-dire les Etats-Unis. Contre l’Amérique corruptrice, contre l’Amérique du dollar roi, contre l’Amérique enjuivée : c’est son jihad personnel.
L’épave d’Alain de Benoist est localisable. Contrairement à celle de l’avion de la Malaysia Airlines. Car sa boîte noire continue à émettre des signaux. Le dernier en date évoque les jihadistes irakiens et syriens combattus par l’Empire, c’est-à-dire Obama, Hollande et Cameron. Une guerre où, selon le philosophe, nous n’avons rien à faire. Et à l’appui de cette assertion, il cite la dernière phrase d’Hervé Gourdel avant sa mort : « Hollande, pourquoi as-tu suivi Obama ? ».
Et Alain de Benoist de regretter qu’aucun média ne l’ait relayée. En effet, les journaux en France ont encore le sens de l’honneur et de la dignité humaine ! Tous les otages occidentaux ont, avant d’être égorgés, été contraints de faire des déclarations anti-américaines. Celles-ci non plus n’ont évidemment pas été relayées. Qui pourrait croire qu’un homme qui a un couteau sur la gorge est libre de ses pensées et de ses propos ? Alain de Benoist n’a que faire de ce genre de sensibleries. Car la haine de l’Amérique submerge ce qu’il lui reste d’honnêteté. Veut-on savoir ce qu’est la bassesse de l’âme ? Le texte du philosophe fera dorénavant référence… Et si – ce qu’à Odin ne plaise – Alain de Benoist se retrouvait dans la situation d’être égorgé, va donc savoir ce qu’il serait amené à dire. Peut-être du mal d’Alfred Rosenberg et d’Heinrich Himmler ? La philosophie se pratique généralement dans les universités, les lycées, et même dans les boudoirs si l’on en croit le Marquis de Sade. On sait maintenant qu’elle peut élire domicile dans les eaux des égouts.
lire l’article de Benoît Rayski en cliquant sur le lien ci-après

http://www.atlantico.fr/decryptage/derniers-mots-otage-herve-gourdel-lisez-bien-ecoeurant-usage-qu-en-fait-alain-benoist-benoit-rayski-1795584.html

Pour mieux connaitre Alain de Benoist et ses relations nous conseillons la lecture de cet article du 14 Avril 2010 du site Droites Extrêmes
L’ambassadeur d’Iran à la rencontre de l’extrême droite radicale
Seyed Mehdi Miraboutalebi, l’ambassadeur de la République islamique d’Iran à Paris ne fait pas les choses à moitié. Mardi 13 avril, « pour approfondir les relations entre les deux peuples » et « parce que les médias injectent des idées préconçues dans les opinions publiques », il s’est prêté à un jeu de questions-réponses dans un bar à vin parisien du 5e arrondissement (qui, pour l’occasion, ne servait pas d’alcool) tenu par un ex-militant du Renouveau Français (groupe pétainiste et antisémite), ex-colistier de la liste antisioniste de Dieudonné, très proche des hooligans du PSG et des ultranationalistes serbes. Bref.
Cette « causerie » était organisée par le journal Flash, le bimensuel d’une extrême droite qui se veut « altermondialiste » et dans lequel écrivent, entre autres, Christian Bouchet, Philippe Randa, Alain Soral et Alain de Benoist. Ce dernier était d’ailleurs aux côtés de l’ambassadeur. Dans la salle, se trouvaient des têtes bien connues du milieu. Marc George, ex-secrétaire général d’Egalité et Réconciliation, Jacques Bordes, nationaliste-révolutionnaire, proche de feu François Duprat et très introduit dans certains cercles du Proche-Orient, Thomas Werlet du Parti solidaire français, groupuscule « nationaliste-socialiste », Pierre Panet, ami de Dieudonné et auteur d’un texte intitulé « Faurisson, un humaniste ».

« L’élément d’instabilité et d’insécurité à travers le monde, c’est les Etats-Unis et le régime sioniste que l’on appelle Israël » a expliqué M. Miraboutalebi à une assistance acquise d’avance et spontanément très focalisée sur Israël. L’ambassadeur, lui, a beaucoup attaqué les Etats-Unis qualifié de « crocodile gigantesque avec un petit cerveau ». »L’idéologie sioniste contrôle par ses lobbys le gouvernement américain » a-t-il indiqué.
« Ce qui a changé aux Etats-Unis c’est la coloration du président. Entre un sioniste républicain et un sioniste démocrate, ils se passent le pouvoir.Le président des Etats-Unis est un polichinelle, il est là pour faire ce que les lobbys lui disent de faire ».M. Miraboutalebi a dénoncé « un projet d’iranophobie créé pour que les opinions regardent le monstre iranien ».Le Royaume-Uni en a pris aussi pour son grade. « Ils ont mis en place le colonialisme. C’est le pays le plus famé. Ils ont poignardé à chaque fois dans le dos les pays de la région ».
L’ambassadeur avait aussi plusieurs révélations à faire. A propos de l’Afghanistan d’abord. »D’après nos services, les membres de l’OTAN eux mêmes acheminent l’opium avec leurs avions dans différents pays. Ce sont des informations avec toutes les photos ». Au sujet de la presse ensuite. « D’après nos études, 63% des articles rédigés sur l’Iran le sont par des personnes qui n’y ont jamais mis les pieds ou qui ne savent pas le situer sur une carte ». Ou: « Les Américains contrôlent 80% des médias à travers le monde ».
Pour M. Miraboutalebi, « il y a en France beaucoup de propagande. Quand, en Iran, on parle de régime sioniste, on nous accuse d’être antisémite. L’Iran n’a jamais été et ne sera jamais antisémite ». Avant de poursuivre: « le sionisme c’est une idéologie basée sur le ségrégationnisme, l’occupation des terres qui appartiennent aux autres, le désir de génocide. C’est cela que nous voulons combattre ». Et l’ambassadeur d’Iran d’expliquer à un public attentif . »Si le prétexte de la création d’Israël c’était que pendant la deuxième guerre mondiale des juifs ont été massacrés, pendant les deux guerres mondiales, des millions de personnes ont été massacrées, est ce que cela a été un prétexte suffisant pour leur donner à tous un pays? »
A Alain de Benoist qui lui demandait, de manière maligne, les raisons pour lesquelles l’Iran ne souhaitait pas se doter de l’arme nucléaire, l’ambassadeur a répondu que »d’un point de vue religieux les armes de destruction massive étaient illicites ».
Il a interpellé les responsables politiques français: « Soyez raisonnables. Les Etats-Unis veulent vous empêcher de coopérer avec l’Iran.Vous avez 140 milliards de déficit et des dizaines de milliers de chômeurs de plus par mois. Nous avons en Iran pour 500 milliards de projets industriels qui sont prêts ».
L’assistance était ravie.
[Photo: Au centre, sous la lumière MM. de Benoist (à gauche) etl’ambassadeur d’Iran (à droite)/DR.]

lire l’article de Droites Extrêmes en cliquant sur le lien ci-après
http://droites-extremes.blog.lemonde.fr/2010/04/14/lambassadeur-diran-a-la-rencontre-de-lextreme-droite-radicale/

happywheels

5 Commentaires

  1. tovsayan dit :

    Excellent article
    Bravo la LDJ
    On est loin d’en avoir fini avec la fachosphère d’extrème droite et ses accointances avec les islamistes
    L’islamo-nazisme n’est pas un mythe

  2. Catholique-de-France dit :

    @tovsayan,

    Bonjour,

    Vous me ferez , encore une fois , l’amitié de considérer que ce type n’a rien , comme Papon ou Bousquet (voir votre autre post) , d’un Catholique : que c’est même un de ses ennemis les plus fanatiques de ce Catholicisme …

    J’avais lu un livre , il y a longtemps , sur cette marginale mouvance : elle est engagée dans la destruction de tout ce qui peut évoquer le Judéo-Chrsitianisme en France …

    (Et là , ils nous mettent bien , Judaïsme et Christianisme , ensembles dans une commune détestation).

    A commencer par purger le calendrier des saints catholiques et de fabriquer un autre calendrier !

  3. albert Cohen dit :

    Après des études secondaires aux lycées parisiens Montaigne puis Louis-le-Grand, Alain de Benoist s’éloigne du christianisme de son éducation et devient, à l’âge de dix-sept ans, journaliste politique en rédigeant sous le pseudonyme de « Cédric de Gentissard » quelques articles pour le mensuel de l’antisemite Henry Coston, Lectures françaises.

  4. liguedefensejuive dit :

    Le Front National a exclu de ses rangs les responsables qui étaient membres de L’Oeuvre Francaise. La Fane et le PNFE n’existent plus.

  5. Gozou dit :

    Merci a la ldj de me dire ke la fane ect..sont dissout..mais leur membres sont toujours présent sous un autre pseudo..unitée radical c bloc identitaire..ect ect..kom nous les anciens de l’ojd ont a étè danr tous les groupes dont je tairais le nom..il sont toujours militant kom nous seront tjour sioniste..juste le nom change

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *