Israël –Prison de Megiddo : Un prisonnier colon arabe tente de faire rentrer 11 téléphones portables

By  |  5 Comments

Un prisonnier palestinien a été arrêté alors qu’il tentait de faire entrer clandestinement 11 téléphones portables dans la prison de Megiddo dans le nord d’Israël. Des gardes de sécurité ont remarqué son comportement étrange et détecté plus tard la présence d’objets étrangers.
Les gardiens de la prison ont fait fonctionner un magnétomètre et ont ensuite emmené le prisonnier pour des tests radiographiques ultérieurs au centre médical HaEmek à Afula, trouvant plus tard trois paquets contenant 11 téléphones portables et 15 cartes SIM dans le bas-ventre du prisonnier, selon le service pénitentiaire israélien (FAI).
Après la découverte, le prisonnier palestinien a été placé en isolement cellulaire. En réponse à l’incident, le FAI a noté qu’ils «[soulignent] que les tentatives de contrebande d’équipements et de téléphones portables parmi les détenus de sécurité, qui sont arrêtés pour des infractions mineures par les forces de sécurité, sont continues. Les détenus risquent leur vie en transportant des colis à l’intérieur de leur corps, ce qui dans la plupart des cas, peut entraîner des complications médicales qui entraînent la mort.»

Les articles de contrebande, y compris les téléphones portables, sont une préoccupation persistante du FAI. En novembre 2018, la police des frontières israélienne a arrêté un jeune Palestinien pour avoir tenté de faire passer en contrebande huit téléphones portables, cinq claviers de téléphone, 19 cartes SIM et une carte mémoire dans la prison militaire d’Ofer.
Dans certains cas, les plans de tentative de contrebande ont été sophistiqués, notamment un incident en octobre 2018 au cours duquel des habitants de la ville de Lod, dans le centre d’Israël, ont été capturés à l’aide d’un drone pour livrer des objets de contrebande aux prisonniers de sécurité palestiniens.
De même, Basel Ghattas, un ancien député du parti nationaliste arabe Balad, a été capturé en décembre 2017 lors d’une visite de la prison de Ketziot, à quelque 70 km (43. 46 mi) au sud-ouest de Beersheba, alors qu’il tentait de faire passer des téléphones portables à Walid Daka, un Palestinien servant une peine d’emprisonnement à perpétuité pour avoir tué un soldat israélien et à Bassel Basra, purgeant une peine de 15 ans pour des infractions à la sécurité. Basel Ghattas a été condamné à une peine de 2 ans de prison et libéré en mai 2019.
Le FAI a également recouru au blocage des signaux des téléphones portables dans les prisons, afin d’empêcher la communication entre des terroristes palestiniens condamnés et des contacts à Gaza ou ailleurs.
Source :
https://www.timesofisrael.com/security-prisoner-caught-with-11-contraband-cellphones-inside-his-abdomen/


Dans les prisons françaises le Zanco Tiny T1, est estimé car il est le plus petit téléphone mobile du monde

happywheels

5 Commentaires

  1. daniel

    17 février 2020 at 14 h 24 min

    Petit certes, mais comment ils font pour se rentrer ça dans le c..?
    C’est des sodomites ou quoi ?

    • liguedefensejuive

      17 février 2020 at 14 h 36 min

      • Hector

        18 février 2020 at 14 h 22 min

        Tout le pot ! Des fauves dans nos sociétés civiles et démocratiques !

  2. hérode

    18 février 2020 at 14 h 28 min

    Tous ces colons arabes mériteraient une colonoscopie pour bien vérifier ce qu’ils trimbalent sur eux ( en plus de leur malhonnêteté et leur méchanceté légendaire…)

  3. hérode

    18 février 2020 at 14 h 30 min

    telefon alrouti laaravim batarat !!

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *