Ivry-sur-Seine : le portrait du terroriste Salah Hamouri dégradé

By  |  13 Comments

Le portrait de l’avocat emprisonné installé sur le fronton de la mairie a été tagué dans la nuit de vendredi à samedi. « Un acte lâche et insupportable », a condamné le maire PCF Philippe Bouyssou.
Ce samedi matin, le maire (PCF) Philippe Bouyssou a eu la mauvaise surprise de constater la dégradation du portrait de Salah Hamouri, militant français emprisonné par le gouvernement israélien, apposé au fronton de l’hôtel de ville depuis fin 2017. Le portrait, réalisé par l’artiste C215 à la demande de la mairie a été tagué de peinture noire et rouge. « Je dénonce avec la plus grande fermeté cet acte lâche et insupportable », déclare le maire qui a fait retirer la bâche, assurant que « le portrait sera remis en état et de nouveau affiché ».
« Je réaffirme mon soutien à Salah, à sa famille, à la cause d’une paix juste et durable entre deux États souverains, celui de la Palestine et celui d’Israël », lance le maire. Pour mémoire, la municipalité d’Ivry s’est portée volontaire pour « devenir ville hôte » du comité de soutien de l’avocat qui possède de solides attaches à Ivry. Marié à Elsa Lefort, il est en effet le gendre de Jean-Claude Lefort, député de la circonscription de 1988 à 2007, et vice-président depuis 2013 de l’Association France Palestine Solidarité.

Source :
http://www.leparisien.fr/val-de-marne-94/ivry-sur-seine-le-portrait-de-salah-hamouri-degrade-14-04-2018-7663929.php

LA LDJ FELICITE LES AUTEURS DE CET ACTE DE SALUBRITE PUBLIQUE

happywheels

13 Commentaires

  1. Nitzotz

    15 avril 2018 at 13 h 42 min

    Le maire Philippe Bouyssou est certainement respectueux des décisions de justice. Sans doute n’a-t-il pas encore lu la page de Salah Hamouri sur Wikipedia, dernier paragraphe intitulé « Seconde arrestation » :

    La Cour suprême Israélienne a émis une décision de justice dans laquelle elle estime que Salah Hamouri est « un haut responsable d’une organisation terroriste » (FPLP) et « constitue bien un danger important et réel pour la sécurité publique et que la détention administrative pour la période donnée est justifiée ».

  2. Ben

    15 avril 2018 at 13 h 50 min

    Si faut repasser, on repassera !

  3. roni

    15 avril 2018 at 17 h 51 min

    c etait une fresque.
    c est un sous merde

    • Alice

      15 avril 2018 at 20 h 49 min

      c’est du street art merde alors mdr

  4. Salmon

    15 avril 2018 at 18 h 16 min

    Bravo 👏👍❤👀👅

  5. vrcngtrx

    15 avril 2018 at 21 h 39 min

    « Un acte lâche et insupportable »
    pauvre chou, tu nous fais un caca nerveux pour une croûte de merde à l’effigie d’une sous-merde ?

    « salah hamouri »
    sale ahuri

  6. Michadri

    15 avril 2018 at 22 h 00 min

    Bravo au(x) auteur(s) de cet acte de résistance.

  7. Anselme Heisenberg

    15 avril 2018 at 23 h 39 min

    L' »art » urbain, qui consiste généralement en des graffitis puérils et salissants, est soutenu par la gauche bien pensante et fière de porter une inversion des valeurs mortifère…sauf quand les tags se retourne contre elle et ses protégés.

  8. Ziona

    16 avril 2018 at 6 h 10 min

    Bravo à ceux qui ont fait cela !!!

  9. Bertrand Escaffre

    16 avril 2018 at 8 h 01 min

    La prochaine fois faut taguer à l’acide fluoroantimonique, ça colore plus vif

  10. SAHSAN Rosa

    16 avril 2018 at 8 h 17 min

    Je félicite ceux qui ont fait cela. Une pauvre merde pareille. Le pauvre maire
    en a les larmes aux bord des yeux. Et les israéliens qui se font massacrer
    par les copains de ce pauvre type.
    Encore bravo de tout coeur avec vous.
    ROSA

  11. Pierre un Gaulois

    16 avril 2018 at 9 h 19 min

    Si ma mémoire est bonne c’est ‘l’artiste de rue’ qui a fait un minable portait d’Ilan Alimi ?

    • liguedefensejuive

      16 avril 2018 at 11 h 02 min

      EXACT

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *