La police n’a pas encore arrêté les auteurs des tags antisémites découverts dans quatre communes d’Alsace du Nord

By  |  9 Comments

Des tags antisémites et homophobes ont été découverts mardi matin à Wissembourg, Ingolsheim, Bremmelbach (commune rattachée à Cleebourg) et Riedseltz.
A Ingolsheim, Bremmelbach et Riedseltz, les tags visaient des maisons d’habitation des rues principales. Apparemment, elles auraient été choisies au hasard, car ce ne sont ni celles d’élus, ni celles de personnes de confession juive. À Wissembourg, les inscriptions au message décousu et à l’orthographe approximative ont visé la gare, l’ancien M. Bricolage et un bâtiment d’Opus 67. Les tags ont vraisemblablement été réalisés dans la nuit de lundi à mardi, une passante de Riedseltz les ayant aperçus dès 5 heures.

À Ingolsheim, ce sont les voisins d’en face qui ont découvert les inscriptions en se levant et qui ont donné l’alerte. Richard Frey, le maire, n’a pas de mots pour décrire cet acte « désolant et honteux. Le jour de Noël en plus… Mon premier réflexe a été d’aller vérifier que le cimetière n’était pas touché. » Les maires de ces communes condamnent ces actes : « Ce sont des gens qui n’ont aucun courage, et rien dans la tête », s’exclame Christian Gliech, le maire de Wissembourg. « C’est la bêtise humaine qui s’exprime, ce sont des gens stupides mais qui peuvent être dangereux. C’est notre rôle en tant qu’élus, en tant qu’adultes responsables, de les combattre », martèle le maire de Riedseltz, René Richert.
Ce mardi matin, les gendarmes de la compagnie de Wissembourg ont effectué des constatations sur les lieux des dégradations. La section de recherches de la gendarmerie de Strasbourg intervient en appui des unités locales. À ce stade, les enquêteurs n’ont procédé à aucune interpellation.
Le secteur avait déjà été touché : « Nous avions déjà eu des tags sur la mairie », se souvient Dominique Demange, le maire de Bremmelbach. D’autres tags avaient été découverts sur la mairie de Dieffenbach-lès-Woerth en mai dernier, celle de Forstheim en octobre, après ceux sur l’ancienne maison du maire de Wissembourg à Altenstadt en janvier.

Mais à la différence de ces inscriptions qui véhiculaient un message clair, ouvertement antisémite et xénophobe, les tags de la nuit de lundi à mardi revêtent un caractère idéologique plus confus. Ce qui laisse à penser qu’ils pourraient émaner d’autres auteurs.
Source :
https://www.dna.fr/edition-haguenau-wissembourg/2019/12/24/des-tags-antisemites-decouverts-dans-quatre-communes-d-alsace-du-nord

happywheels

9 Commentaires

  1. Franccomtois

    25 décembre 2019 at 11 h 30 min

    Quel bande de taré inculte.La oú c´est dangereux c´est quand on voit une justice qui autorise quasiment la haine des juifs,voir leur meurtre.
    Des politiques de gauche qui s´ouvrent publiquement á la judéophobie.Des mbala,soral jamais condamné.Le truc c´est de ne pas tout mettre sur le dos des musulmans,des tarés il n´en manquent pas autre part.La France est trés,trés malade,comme l´ensemble de l´Europe me direz-vous.
    Ils faut que ces déchets arrêtent de se masturber devant du porno et rencontre une femme qui leur apprennent la joie de vivre,s´ils le peuvent, il se peut que popol chez ces étrons se refuse á tendre le cou.
    Une chose est certaine,les flics ou gendarmes vont surement retrouver ces pustules et notre (IN)justice leur fera un Petit rappel á la loi.
    Soutien aux homosexuels qui payent eux aussi trés cher leur différence.

  2. capucine

    25 décembre 2019 at 16 h 38 min

    la police n’a toujours pas mis la main sur les racailles qui ont profanés les cimetières juifs ? alors les tags , pas vu pas pris !!!

    • liguedefensejuive

      25 décembre 2019 at 16 h 45 min

      Ceux sont sans doute les mêmes

  3. limone

    25 décembre 2019 at 17 h 44 min

    les tagueurs tag toujours et
    la police court toujours
    que voulez vous ?

  4. Lior

    25 décembre 2019 at 18 h 41 min

    Que se passera t il si les auteurs disent qu’ils ont agi sous l’emprise de drogues et/ou d’alcool ??

  5. hérode

    25 décembre 2019 at 19 h 59 min

    C’est macron et sa femme qui font monter le populisme de gauche et de droite anti juif.
    ça les arrange bien pour être réélus à la prochaine mascarade présidentielle : macron contre un populiste , ça fera encore Macron président d’une minorité encore plus faible de français
    On a pas fini d’en baver

    • Berger

      26 décembre 2019 at 8 h 47 min

      Pzr votre commentaire vois cautionnez ces tagueurs antisémites et homophobes puisque certains mentionnaient Macron.

      • Berger

        26 décembre 2019 at 8 h 48 min

        Parvotre commentaire, vous cautionnez..

  6. STOP OU ENCORE

    28 décembre 2019 at 19 h 44 min

    c est ça la (france) enfin ce qu’il en reste……même dans l’ouest de l alfrance il y a ce genre de tags sur les murs poubelles si j’en choppe un je lui colle une bonne branlée ,c est une honte de voir cela.

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *