BAS-RHIN :Des tags racistes et antisémites sur une résidence sociale à Schiltigheim

By  |  1 Comment

Des inscriptions à caractère raciste et antisémite ont été découvertes ce mercredi matin sur les murs de la résidence sociale Saint-Charles à Schiltigheim.
Ce sont des salariés de la Fondation Saint-Vincent-de-Paul, gestionnaire de la résidence sociale Saint-Charles, qui ont découvert les tags en prenant leur service ce mercredi matin.
Des croix gammées et autres inscriptions racistes et antisémites ont été tracées à la bombe noire sur les murs de la façade intérieure de l’établissement, situé rue Saint-Charles à Schiltigheim.
Cette résidence sociale est composée de 35 appartements dans lesquelles sont accueillis des adultes et des enfants en attente de relogement dans le parc social ou privé. Elle jouxte une maison de retraite et un établissement accueillant des enfants, eu aussi gérés par la fondation.
Les tags ont été recouverts de peinture dans la journée. La fondation Saint-Vincent-de-Paul a déposé une plainte.
« Un acte de vandalisme inqualifiable »
La municipalité de Schiltigheim, a dénoncé « un acte de vandalisme inqualifiable » dans un communiqué, signé de la maire, Danielle Dambach. « Nous, élus de Schiltigheim, dénonçons avec force ce comportement déplorable, nous refusons d’accepter que de tels actes soient commis sur notre territoire, nous transmettons à la Fondation Saint-Vincent-de-Paul toutes nos pensées et tout notre soutien. »
Des tags similaires dans une dizaine de communes
Depuis plusieurs semaines, des tags similaires ont été découverts sur de nombreux bâtiments publics, notamment à Thal-Marmoutier, Bremmelbach, Zœbersdorf, Mollkirch, Langensoultzbach, Obersteinbach, Drachenbronn, Bremmelbach, etc. À Brumath, c’est la maison du maire qui été la cible d’inscriptions antisémites, racistes et d’insultes contre des élus et contre le préfet du Grand Est ( DNA du 10/11/18).

La Fondation Vincent de Paul réagit
Dans un communiqué de presse, ce mercredi, la Fondation Vincent de Paul a réagi suite à la découverte des tags racistes sur la résidence Saint-Charles de Schiltigheim.

« Ce mercredi 28 novembre, les professionnels de la Résidence Sociale ont découvert avec stupéfaction et consternation, des tags injurieux sur les murs de l’établissement de la rue Saint-Charles à Schiltigheim.
Trois murs ont été vandalisés avec des inscriptions racistes et néonazies (croix gammée, citation « Dehors les migrants, des morts ? ».
Des messages qui ont choqué les équipes et les personnes accueillies. La Résidence sociale Saint-Charles est un établissement du secteur Solidarité de la Fondation Vincent de Paul qui accompagne(nt) des personnes et familles en situation de fragilité : accompagnement et hébergement de familles et personnes isolées (résidence sociale de 35 logements). Ce bâtiment abrite aussi les bureaux administratifs du CADA, il est situé au cœur du « Village Saint-Charles » de la Fondation Vincent de Paul, et ces insultes sont donc aussi visible des résidents de la maison de retraite Saint-Charles, des enfants et adolescents de l’Institut Saint Charles (institut thérapeutique éducatif et pédagogique pour enfants souffrant de troubles du langage) et des Maisons d’enfants Louise de Marillac (dispositif relevant de l’aide sociale à l’enfance).
A côté des professionnels et des usagers, les représentants de la Fondation Vincent de Paul déplorent cette situation et réprouvent ces tags racistes et néo-nazis : « Nous condamnons avec la plus grande vigueur cet acte odieux empreint d’une grande lâcheté et appelons les autorités compétentes à tout mettre en œuvre pour identifier les auteurs de cet acte afin qu’ils aient à en rendre compte devant la justice et que de tels outrages cessent à notre époque ! » insiste Christophe MATRAT, directeur général de la Fondation. « En interne, les équipes et usagers sont accompagnés pour permettre l’expression de leurs réactions, ces inscriptions seront effacées au plus vite ».
Les responsables, travailleurs sociaux du secteur Solidarité, œuvrent au quotidien dans les valeurs portées par la Fondation Vincent de Paul : l’accueil de tous (enfants, adultes, personnes âgées quelles que soient leurs situations, leur religion, leurs opinions…), dans une mission de service public (les établissements et services de la Fondation Vincent de Paul sont agréés par les pouvoirs publics) et dans le respect des lois de la République. »
Source :
https://www.lalsace.fr/actualite/2018/11/28/des-tags-racistes-et-antisemites-sur-une-residence-sociale-a-schiltigheim

happywheels

1 Comment

  1. jacko Lévy

    28 novembre 2018 at 20 h 36 min

    des Groins camés ?

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *