Le journal d’extrême droite Rivarol condamné pour un article antisémite

By  |  9 Comments

Paris, 26 sept 2014 (AFP) – Le directeur de la publication de l’hebdomadaire d’extrême droite Rivarol, Fabrice Bourbon, a été condamné vendredi à 100 jours amende à 80 euros pour provocation à la haine et injure raciale, pour un article antisémite évoquant le festival de Cannes en 2013.
Cette peine, prononcée par la 17e chambre du tribunal correctionnel de Paris, implique que le condamné voit sa peine transformée en emprisonnement s’il ne s’acquitte pas la totalité de l’amende, en l’occurrence 8.000 euros.
Le parquet avait engagé des poursuites après un signalement du ministre de l’Intérieur au sujet d’un article publié le 31 mai 2013 dans Rivarol, intitulé « Cannes: le festival de l’impureté ».
L’article était signé sous pseudonyme par un journaliste non professionnel, dont Rivarol avait refusé de donner l’identité.
Le texte résumait le festival de Cannes en trois mots: « pornographes, invertis et sionistes ». Mais à la lecture de la totalité de l’article, souligne le tribunal, il est établi que l’auteur emploie le terme « sioniste » comme synonyme de « juif ».
Le rédacteur s’en prend aux cinéastes « sionistes » Roman Polanski et Steven Spielberg, avant d’évoquer quelques lignes plus loin, « les désirs pervers de ces cinéastes étoilés », référence « évidente », relèvent les juges, « au port imposé de l’étoile jaune aux juifs pendant la deuxième Guerre mondiale ».
L’article recourt ensuite à un « cliché récurrent chez les antisémites », souligne le tribunal, l’auteur évoquant « +un certain milieu+ au sens des affaires crochu et aux griffes acérées », puis se livre même à « une apologie du IIIe Reich en la personne de son ministre de la propagande et de l’information, Joseph Goebbels ».
« En associant les juifs à l’impureté, à la pornographie, à la délinquance sexuelle, à l’amoralité, à la rapacité, à l’insolence de la richesse devant laquelle tout cède (…), l’auteur de l’article, dont le but est évident, stigmatise les juifs et les désigne clairement à la vindicte des lecteurs », juge le tribunal.
Le jugement souligne que le directeur de la publication « ne se désolidarise aucunement d’un article qu’il a reconnu ne pas avoir lu avant de le publier et à propos duquel il a déclaré à l’audience : moi, rien ne me choque, il n’y a pas de quoi fouetter un chat, ce qui est dit est exact ».
Déjà sanctionné par la justice à plusieurs reprises, Fabrice Bourbon avait déclaré à l’audience au sujet de ses condamnations: « Je les vois presque comme des décorations. »
lire l’article de CHALLENGES.FR en cliquant sur le lien ci-après

http://www.challenges.fr/media/20140926.AFP6970/le-journal-d-extreme-droite-rivarol-condamne-pour-un-article-antisemite.html?xtor=RSS-25

happywheels

9 Commentaires

  1. tovsayan

    26 septembre 2014 at 22 h 26 min

    Le gros bourbon qui respire autant l’intelligence qu’un plongeur en apnée s’est pris tarif….
    je kiff !

  2. Mordechai.A

    26 septembre 2014 at 22 h 36 min

    La seule chose qui m’étonne est: comment se fait il que Rivarol ne soit pas condamné plus souvent pour antisémitisme?
    Une fois, j’ai vu ce torchon dans un kiosque, j’ai lu deux pages qui puaient tellement le négationnisme et l’antisémitisme que j’ai eu envie de vomir et j’ai été obligé d’arrêter.
    Vous me direz, presque personne ne lit cette merde donc ils peuvent ecrire ce qu’ils veulent et presque personne ne s’apercevra de rien..

  3. Gozou

    27 septembre 2014 at 6 h 52 min

    A part c torchon ya minute..présent..révision.etc..c journeau sont vendu partout…ce sont des papier cul antisèmite. Que on peut retrouver sur les stand de la féte de la blondasse a la fète de jane d’arc .bizzare marine toi ka blanchi le front nationale…

  4. Albert Chouchan

    27 septembre 2014 at 7 h 41 min

    Cela fait plusieurs années que Rivarol attaque Marine Le Pen.

  5. NIAF

    27 septembre 2014 at 9 h 29 min

    Si un article de la poubelle Rivarol, notoirement antisémite, ne vaut QUE 8000€, que vaut de comparer Une Ministre noire, en l’occurrence Me Taubira, à un singe? Résultat du jugement condamnation du FN: 30000€!
    Expliquez nous Me Taubira cette différence!!!

  6. josué bencanaan

    27 septembre 2014 at 12 h 18 min

    Rivarol, j’aurai trop peur de m’en servir pour me torcher, je risque d’attraper des maladies vénériennes, donc bon pour faire du feu.
    Regarder la tete du patron on dirai un troll sortie des sagas de Tolkhien.

    • Mordechai.A

      28 septembre 2014 at 9 h 41 min

      C’est exactement ce que je m’étais dit…

  7. Catholique-de-France

    27 septembre 2014 at 14 h 53 min

    Bonjour,

    Mon frère étant médecin , il y avait un de ses patients qui abandonnait , régulièrement , avec complaisance , des numéros de ce torchon , dans sa sa salle d’attente.

    Il me les a transmis sachant que je lisais tout.

    C’était encore pire que ce que je m’imaginais , surtout le ton vicieux de persiflage continuel , par en-dessous , jamais en face comme la photo ci-dessus de son directeur …

    Ce ne sont pas des Hommes ces gens-là …

    Je suis prêt à tout lire , y compris , ou surtout , contre mes convictions , mais là c’est pas de la Presse : c’est de l’ordure …

  8. Peuimporte

    28 septembre 2014 at 18 h 11 min

    voui! voui! voui !!!

    il reconnait bien sa dérapage sur la photo, sa gestuelle disant bien:

    « j’ ai un peu déconné, j’ ai encore pondu une merde grosse comme ça!  » 🙄

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *