L’EXEMPLE A SUIVRE : Un djihadiste australien déchu de sa nationalité

By  |  8 Comments

Terrorisme. Un djihadiste australien s’est vu déchu de sa nationalité par le gouvernement australien. Pour ce pays, c’est loin d’être une première.
C’est une question qui divise les Français depuis les vagues d’attentats islamistes de 2015. Doit-on enlever la nationalité à un djihadiste binational né en France ? Le débat a fait rage en France sous le mandat de François Hollande, et le projet de loi en ce sens a rapidement été enterré devant la fronde des élus socialistes. En Australie, la question ne se pose pas, et avec la déchéance de Neil Prakash, connu sous le nom d’Abu Khaled al-Cambodi, c’est le 12ème binational à être déchu de sa nationalité australienne pour des rapports avec le terrorisme, d’après Europe 1.
Arrêté en octobre 2016 en Turquie, où il avait débarqué depuis la Syrie, Neil Prakash est poursuivi pour « appartenance à un groupe terroriste armé ». L’homme, qui apparaît dans des vidéos de propagande de l’EI, s’était dit « empli de remords » d’avoir rejoint l’organisation terroriste, qu’il disait avoir fui. Il est pourtant soupçonné par Canberra d’avoir été le principal recruteur australien du groupe djihadiste et d’être lié à des projets d’attentats.
Pour les Australiens, « la déchéance de nationalité de binationaux impliqués dans des actions terroristes à l’étranger est un élément clé de la réponse australienne à la violence extrémiste et au terrorisme international », comme l’affirme le ministre australien des Affaires internes, Peter Dutton, dans un communiqué relayé par Europe 1. « Je peux confirmer que le gouvernement australien a notifié à Neil Prakash qu’il n’était plus citoyen australien en raison de son engagement auprès de l’Etat islamique », poursuit-il.
Le djihadiste avait été donné pour mort en mai 2016 dans une frappe aérienne américaine, mais avait refait surface en Turquie, où il a été arrêté. Les autorités australiennes ont alors demandé son extradition pour le juger. Le terroriste aurait des origines indiennes, fidjiennes et cambodgiennes et avait quitté le pays en 2013, possiblement pour préparer un attentat lors de l’Anzac Day en 2015, journée nationale rendant hommage aux soldats australiens morts au combat. L’Australie est de plus en plus concernée par la montée de l’extrémisme islamiste et a même relevé son niveau d’alerte à la menace terroriste en 2014.
SOURCE :
https://www.valeursactuelles.com/societe/un-djihadiste-australien-dechu-de-sa-nationalite-102152

happywheels

8 Commentaires

  1. Salmon

    31 décembre 2018 at 12 h 59 min

    Il faut déchoir de la nationalité française les djihadistes binationaux
    Et les simples nationalité aussi
    Ils vont dans les 57 pays arabos muzzs du monde

  2. next time

    31 décembre 2018 at 13 h 40 min

    que un !!!!!! quel beau pays l Australie , l alfranfrace va bientot suivre ? pas si sur.

  3. RONNY

    31 décembre 2018 at 16 h 46 min

    Il sera surement bien reçu en France comme demandeur d’asile !

  4. Jacko lévi

    31 décembre 2018 at 18 h 50 min

    MERVEILLEUSE NOUVELLE :lol 😆 😆

    en cette fin d’ année

    «  »Les États-Unis et Israël quittent l’Unesco ce lundi soir
    Par Journaliste Figaro Gwendal Lavina Mis à jour le 31/12/2018 à 17:18

    xxx

    applaudissements, rires, soulagement , quel bon débarras !!

    cette assemblée de rats qui vivent a Paris, et ques des pays de merde liquide dirigent….
    des algériens, des malais, des iraniens, des venézueliens, des Français (vous remarquerez que j’ ai mis une majuscul comme cause a mon cul

    j’ ai connu quelques unes de ces équipes! des pistonnés par leurs pays respectifs qui tueraient parents et enfants pour venir branler les cafards Place de Fontenoy….

    ALLEZ les édouardo d’ amérique du sud, les Mouloud maghrébiques, les Cheikh Zébi fi termtèk, les Ranfansjani a pistaches…. vous allez pouvoir vous en donner a coeur joie

    et vous finirez comme toutes ces 58 « démocrassies » musulmane….noyés dans le sable et la ruine que vous savez si bien répandre partout

    pas de votre faute
    c’est inscrit dans votre ADN

    vivement qu Israel et les états unis en fassent autant en se tirant de l’ ONU

  5. betty

    31 décembre 2018 at 19 h 03 min

    Bravo aux australiens et è leur gouvernement.

    Je vous salue………………..

    • Jacko lévi

      31 décembre 2018 at 20 h 49 min

      …………Marie pleine de grace ..

      Hé, betty boop, ça s’ appelle un Ave 😆

  6. betty

    31 décembre 2018 at 21 h 53 min

    Bravo aux australiens d avoir décidé d éliminer d une certain facon les

    terroristes………………. Merci………

  7. Gilles-Michel De Hann

    2 janvier 2019 at 19 h 25 min

    * La décision australienne de déchoir un djihadiste, de sa nationalité provoque de sérieux doutes juridiques…

    https://www.24heures.ch/monde/Une-decheance-de-nationalite-fait-debat/story/15562349

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *