Pouquoi la France n’honore-t-elle pas la mémoire des frères KOUACHI les tueurs de Charlie Hebdo ?

By  |  2 Comments

Cette question peut paraitre surprenante au premier abord mais quand on voit avec quelle acharnement la diplomatie française prend la défense des palestiniens tueurs de juifs nous pouvons nous poser la question légitimement : En quoi les terroristes palestiniens sont plus défendables que les tueurs islamistes français ?
La France a enregistré une protestation officielle contre l’expulsion prévue par Israël du terroriste franco-palestinien Salah Hamouri qui prévoyait d’assassiner l’ancien grand rabbin Ovadia Yosef, ainsi que d’autres attaques.
La France a demandé dimanche à Israël de reporter l’expulsion et de permettre à Hamouri, qui est de nationalité française, de retrouver sa famille à Jérusalem.
La directrice générale adjointe du ministère des Affaires étrangères pour l’Europe, Anna Azari, a déclaré à l’ambassadeur de France en Israël Eric Danon qu’Israël prévoyait de révoquer la résidence de Hamouri à la lumière de son adhésion continue et active au Front populaire pour la libération de la Palestine ( FPLP ).
«Israël est déterminé à combattre le terrorisme et agit contre les terroristes parmi nous, comme le font la France et de nombreux autres pays dans le monde», a-t-elle déclaré.
Azari a partagé des détails sur le cas de Hamouri avec Danon, notamment le fait qu’il avait été condamné à des peines de prison pour de nombreux crimes de sécurité, notamment la participation à l’assassinat prévu de Yosef, qui a été déjoué, le financement du terrorisme et le recrutement de membres du FPLP.
Hamouri continue ses actions hostiles contre Israël à ce jour, a poursuivi Azari, et a récemment été placé en détention administrative pendant 13 mois à cause de ces activités.
Selon Azari, Hamouri a profité de son statut de résident permanent pour nuire à l’État d’Israël et à ses résidents, ce qui est un abus de confiance manifeste contre l’État – la norme par laquelle Israël révoque la résidence.
Hamouri est né à Jérusalem d’une mère française et d’un père palestinien et est de nationalité française. Son épouse Elsa Lefort, fille de l’ancien député communiste français et président de l’Association de solidarité France-Palestine Jean-Claude Lefort, a été expulsée d’Israël en 2016 et interdite pendant 10 ans. Ils ont un fils de quatre ans.
Le membre du FPLP a été condamné à sept ans de prison pour son implication dans la tentative d’assassinat de Yosef, mais a été libéré après deux ans alors que l’un des 1027 terroristes échangés contre le soldat captif Gilad Schalit en 2011.
Après sa libération, il a déclaré à Reuters qu’il n’avait aucun regret , déclarant « Je suis certain de la voie et des choix que j’ai choisis ».
Hamouri a qualifié Yosef de «symbole du racisme et du fanatisme en Israël».
Yosef a consenti à la libération de Hamouri de prison, car cela a permis à Schalit d’être libéré.
Le ministère de l’Intérieur a informé Hamouri jeudi qu’il prévoyait de révoquer son statut de résident permanent de Jérusalem, le déportant effectivement, en raison de ses liens continus avec le Front populaire de libération de la Palestine (FPLP). Il a un mois pour faire appel de la décision.
La Knesset a adopté une loi en 2018 qui permet au gouvernement de révoquer le statut de résident permanent des résidents de Jérusalem-Est qui ont commis un acte d’abus de confiance contre l’État. Le ministre de l’Intérieur doit consulter le ministre de la Justice avant de prendre sa décision, que le résident peut faire appel devant le tribunal de district.
Source :
https://www.jpost.com/israel-news/france-protests-israels-deportation-of-terrorist-who-planned-to-kill-chief-rabbi-641472

happywheels

2 Commentaires

  1. Moshe_007 dit :

    Il me semble que beaucoup n’arrivent pas à comprendre ce phénomène, en effet surprenant que j’ai avancé de nombreuses fois :

    Ils sont prêts à se faire tuer pour justifier que des juifs se fassent tuer !

    Le terrorisme « moderne » qui s’empare des 3/4 de la planète avait pris son envole il y a quelques décennies avec les attentats commis contre des juifs et uniquement contre des juifs, c’était les années 70 avec le docteur abache, arafat et quelques nébuleuses interconnectées toutes abondamment financées par plusieurs états occidentaux et dès le départ, soutenu par l’onu !

    Le terrorisme antisémite était non seulement pardonné par la France mais également financé et entretenu par la France, les auteurs d’attentats antisémites en France ont été libérés, le mollah khomeini avait été abrité en France, tout comme al-husseini et tant d’autres, tous avaient les mêmes dessins ; Tuer des juifs et tuer exclusivement des juifs.

    Les responsables et commanditaires et exécutants de l’attentat de la Rue des Rosier ont tous été libérés via un avion diplomatique affrété par l’Elysée pour l’Iran.

    Les innombrables visites officielles et officieuses d’arafat et d’abbas à l’Elysée sont bien la preuve que la France soutenait de manière éhontée le comportement des assassins de juifs, non seulement par le biais de soutiens diplomatiques, mais également logistiques, financiers et en matière de renseignements. Ces deux terroristes mais également bon nombre d’autres qu’arafat et abbas fréquentaient les salons élyséens et repartaient tous avec des centaines de millions avant de faire une escale à Genève où arafat a vécu une bonne douzaines d’années en continu et y a laissé un compte avec plus de 25 milliards de dollars que les « héritiers » continuent de se disputer 16 ans après sa mort, depuis 16 ans le tribunal de Genève s’est transformé en tribunal coranique, des centaines d’ex-amants d’arafat font la queue avec des morceaux de papiers gribouillés et signés par ce grand amateur de très jeunes garçons à qui il avait promit des chateaux en sable et pas qu’en Espagne.

    arafat était le seul a avoir la signature pour le compte de l’état palestinien, abbas son ex-trésorier n’avait la signature jointe que pour des sous-comptes également dans la même banque, ces derniers alimentés par les miettes que le calife voulait bien allouer. C’est pour ces signatures qu’abbas est devenu le successeur d’arafat et même après la mort d’arafat, bien après, les montants alloués par l’onu et les pays donateurs parmi lesquels la France est largement en tête, continuent d’être versés sur le compte de feu arafat, jusqu’en 2009 et même encore aujourd’hui !

    Du compte d’arafat, la banque opère une redistribution automatique, 20% pour les « donateurs », 60% restent sur le compte et le reste repart sur les comptes annexes qui vont sur des comptes également ponctionnés, notamment par abbas dès les années 80.

    Plusieurs hauts-technocrates allemands avaient été épinglés dans ce petit cirque, ils ont été arrêtés et jugés à huis-clos sans trop laisser de traces dans le beurre et sans qu’ils soient vraiment virés de leurs posts.

    De là sont nés les phoenix du terrorisme musulman et non islamique ou islamiste, mais simplement antisémite héritier direct du nazisme et de la collaboration encore très active en France.

    Après tous les pillages de juifs en France, il fallait bien occuper Israel et les juifs avec quelque-chose, les collaborateurs nazis de France n’avaient pas réussis à faire disparaître tous les membres des familles pillées et envoyées dans les camps de la morts, de nombreux héritiers ont refait surface après la libération pendant que ces familles de pilleurs assassins avaient acquis une certaine noblesse, comme ce fut le cas de maurice papon, donc il était vital de maintenir la terreur envers les juifs éventuellement survivants et héritiers des trésors pillés pendant la « guerre » !

  2. Lys dit :

    Allez ouste ! Qu’il dégage illico presto en France !

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *