QUAND LA LACHETE DONNE RAISON AUX ASSASSINS

By  |  10 Comments

lire ci-après l’article de LIBERATION
La vague d’attentats à Paris a poussé des festivals, des musées ou des salles de cinéma à retirer des œuvres jugées sensibles.
Pour ne pas heurter la sensibilité du public, par mesure de sécurité ou pour éviter de raviver les tensions… Des producteurs, directeurs, élus ou mêmes artistes tentent de se justifier après avoir censuré des œuvres d’art ces dernières semaines. Des mesures de précaution qui font de ces œuvres des victimes collatérales des attentats à Charlie Hebdo. Passage en revue.

Carnaval chamboulé
Il n’y aura finalement pas de char Charlie Hebdo au carnaval de Cologne, le plus célèbre d’Allemagne. Les organisateurs l’ont annoncé ce jeudi : «Nous souhaitons que tous ceux qui viennent […] vivent un carnaval joyeux, libres et sans préoccupations.» Aucune menace ne pesait sur l’événement mais quelques citoyens avaient fait part de leurs inquiétudes. Ce char avait pourtant été prévu en hommage… à la liberté d’expression.
Affiches retoquées

«On ne peut pas rire de tout» : le nouveau spectacle de Patrick Timsit à Paris n’a jamais si bien porté son nom. L’affiche de sa représentation au théâtre du Rond-Point a été refusée le 12 janvier par le groupe JCDecaux parce qu’on y voyait l’humoriste enlacer une bombe. Cela n’a pas amusé le publicitaire qui a préféré la modifier «pour ne pas heurter la sensibilité des personnes après les attentats».

Autre affiche abandonnée : celle représentant une femme voilée avec une larme de sang sur le visage. Elle devait être placardée sur les colonnes Morris et dans les couloirs du métro parisien pour la pièce de théâtre Lapidée. Ce spectacle sur la lapidation des femmes au Yémen a aussi été annulé : il n’a été joué que trois fois sur les trente représentations prévues au départ au petit Ciné 13 à Paris. «La préfecture de police, contactée par un membre de la production, nous a dit que, dans les circonstances, l’affichage pourrait être considéré comme une provocation, a expliqué le producteur de la pièce, Claude Telliez. Comme il ne s’agit pas d’un lieu public, nous ne pouvions pas être protégés dans le cadre de Vigipirate, et nous devions recourir à une société de sécurité privée : c’est possible pour trois représentations mais pas pour trente. Il ne s’agit pas d’autocensure, il s’agit de responsabilité.» L’équipe a donc décidé de jouer en juillet au festival «off» d’Avignon avant de reprendre la pièce début 2016 à Paris, selon la Tribune de Genève.
Films déprogrammés

On ne sait jamais. Un film sur le terrorisme, ça peut donner des idées. Nommé aux oscars et aux césars, Timbuktu, le long-métrage franco-mauritanien d’Abderrahmane Sissako, a aussi fait parler de lui après avoir été déprogrammé plusieurs fois en France et en Belgique. «Il faut éviter que des jeunes prennent des jihadistes comme modèles»,s’est justifié le maire UMP de Villers-sur-Marne (Val-de-Marne) après avoir annulé sa projection du cinéma municipal. Jacques-Alain Bénisti aurait même déclaré que Timbuktu faisait «l’apologie du terrorisme» avant de démentir l’information.
Face aux critiques, l’édile a finalement repoussé la programmation à plus tard mais la polémique ne s’arrête pas là. Le film, qui dénonce la terreur menée par les islamistes à Tombouctou, au nord du Mali, va même précipiter, pour un temps seulement, l’annulation du festival Ramdam de Tournai en Belgique«en raison de menaces terroristes», selon les autorités. Une autre œuvre représentait aussi une cible potentielle pour le festival : celle d’un documentaire, Essence of Terror. Quelques jours plus tard, Timbuktu est encore annulé en Belgique dans un ciné-cocktail de Louvain-la-Neuve, comme le rapporte Le Soir. Une décision prise par la direction du cinéma et l’Association des habitants de la ville. Il n’y avait cette fois-ci pourtant eu aucune menace : «La décision est de notre seul ressort, même si nous la regrettons», ont-ils expliqué.

Même sort réservé au film L’Apôtre de Cheyenne Carron qui raconte la conversion d’un jeune musulman au catholicisme. Sa projection a été annulée le 15 janvier dans un cinéma de Nantes. «La Direction générale de la sécurité intérieure nous a vivement conseillé d’annuler notre soirée devant les risques d’attentats, avance la Fédération des associations familiales catholiques de Loire-Atlantique, cette projection pouvant être perçue comme une provocation par la communauté musulmane.»
Expos annulées

Le 22 janvier, le Musée Hergé de Louvain-la-Neuve, en Belgique, décide aussi d’annuler«pour des raisons de sécurité» une exposition temporaire sur «la caricature», en hommage à Charlie Hebdo. La décision a été prise après le coup de filet effectué le 15 janvier dans les milieux jihadistes pour déjouer un attentat contre des policiers.

Quelques jours plus tard, une œuvre représentant des paires d’escarpins posées sur des tapis de prière musulmans est retirée de l’exposition Femina à Clichy-la-Garenne (Hauts-de-Seine). Une décision prise par l’artiste elle-même et par les commissaires de l’exposition, par mesure de précaution. La Fédération des associations musulmanes de Clichy avait en effet envoyé un message à la mairie pour dire son inquiétude de voir exposée une œuvre sur la prière, l’un des cinq piliers de l’islam, et se déresponsabiliser par avance de tout incident pouvant survenir. Ce mercredi, la direction est finalement revenue sur cette décision après avoir convaincu le maire de mettre en place un dispositif de sécurité et des prises de parole sous forme de dialogues avec les citoyens.
Si certains musées ont décidé de s’autocensurer, d’autres préfèrent jouer la carte de la discrétion pour éviter les ennuis. The Observer, journal du dimanche britannique associé au Guardian, a révelé, le 25 janvier dernier, la tromperie des responsables du musée Victoria & Albert Museum à Londres. Ces derniers avaient assuré à des historiens de l’art et des religions, qui enquêtaient là-dessus, ne posséder aucune image représentant le prophète Mahomet dans leurs collections. Mais un spécialiste américain a trouvé la trace

d’un poster iranien représentant le prophète dans leur catalogue numérique. Une image qui a subitement disparu de la base de données accessible en ligne. Selon le musée, l’image a été retirée du catalogue pour des raisons de sécurité : «Malheureusement, nous avons eu tort de dire qu’il n’y avait pas d’œuvre montrant le prophète Mahomet dans les collections du V & A.» L’image reste conservée dans les collections, mais n’est pas exposée. De son côté, The Observer glisse le poster en question dans son article mais préfère prévenir en gras au début de son texte : «Attention, cet article contient l’image du prophète Mahomet, qui pourrait offenser certaines personnes.»

Enfin, à Welkenraedt, en Belgique, une exposition qui prévoyait un panneau consacré à Charlie Hebdo, a également été censurée. Elle était pourtant consacrée à… la censure. Selon le site de la RTBF, la direction a préféré la retirer par crainte, là encore, d’un acte isolé.
lire l’article de LIBERATION en cliquant sur le lien ci-après

http://www.liberation.fr/culture/2015/01/29/apres-charlie-hebdo-la-culture-s-autocensure_1191212?utm_source=Facebook&utm_campaign=Echobox&utm_medium=Social

happywheels

10 Commentaires

  1. roni

    31 janvier 2015 at 18 h 53 min

    les islamistes ont gagnes en europes. vous etes des soummis vous fetes ceux qu ils veulent.

    • josué bencanaan

      31 janvier 2015 at 19 h 35 min

      Tu m’enlève les mots de la bouche, kol hakavod haver

  2. Hava Rahel

    31 janvier 2015 at 19 h 40 min

    Oui effectivement ils ont gagné !!! il ne reste qu’un ramassis de dhimmis !!!

    le malheur c’est que tous ces gens atrocement assassinés, l’ont été, hélas, parce qu’ils ont osé, eux !!

    alors que cette horreur , au lieu de faire redresser la tête, et redonner la fierté à ces peuples, c’est la dhimmitude, la lâcheté et le déshonneur qui s’installent !!

  3. yaavov

    31 janvier 2015 at 20 h 39 min

    le courage et l honneur existent ils encore?

    non ont s acvomodent de l ennemi pas pour la paix mais pour qu il nous foute la paix

    la france a deja perdu incapable de se defendre elle a baissee son froc et la reaction sera inversement proportionnel a l effet recherche

    quand ont veux plaire a tous ont plais a aucun

    merci monsieur Fabuis le plus dur est devant vous et quand vos petits enfants lieront les livres d’histoire ils n autont qu une envie oublier votre nom

  4. Cathy

    31 janvier 2015 at 22 h 09 min

    Toute cette autocensure me fait gerber… Ah si j’avais les moyens de me tirer de France !

  5. Eveil

    31 janvier 2015 at 22 h 34 min

    Oui, eh bien il n’y a pas que des Plenel, des Caron, des M’Bala et des Aubry en France ! Il y aussi des personnes qui ne se soumettront jamais à ce fanatisme religieux, même sous la contrainte. Toutes ces censures sont déplorables. L’art, la culture et les sciences de la vie avant tout. La peur, la terreur et l’obscurantisme : aux chiottes !

  6. Gozou

    1 février 2015 at 8 h 11 min

    Faut pas blésrer les islamistes..déja qu’il sont en danger en france lol…faut protéger leur lieu de culte car les méchants juifs pourrait les agresser..c le monde a l’enver je suis en plein rève!!!..mr les politiques metter vite un kèffieé ou un voile..au cas ou…

    • Younes

      2 février 2015 at 22 h 52 min

      http://www.dafina.net/histoire.htm

      voila mes frères juifs y’a toujours un Maroc qui vous aime après Israël

      je comprend je vois les chose ici en France mais il faut vivre

      j’ai des potes juifs Marocain a paris sa se passe très bien avec eux le

      respect et tout chaque un pratique sa religion et y’a une vrais amitié

      solide .

      bon courage 😉

  7. Françoise SAADOUN

    1 février 2015 at 8 h 28 min

    la France, l’Europe même, à genoux devant des assassins- quelle honte- ne pas attiser leur haine, mais ils l’ont déjà-
    ces suppressions, ces censures n’empêcheront pas d’autres actes terroristes-

  8. Irgoun

    1 février 2015 at 10 h 08 min

    La seule chose que jmlp avait prèdit(et je le haï)..dans 20 ans la france serat une république islamiste..now meme les petit beur ne sont pas charlie et ben qu’il retourne au bled et vite a grand coup 2 pied dans leur cul et leur quenelle bien profond et sans vaseline..tel haî

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *