QUATRE CENT HECTARES…

By  |  6 Comments

par Jacques KUPFER

L’Etat d’Israël vient de déclarer quelques arpents de terre autour du Gouch Etsion, soit à la lisière de Jérusalem, comme terres d’Etat. Le Gouch Etsion est une terre que les pionniers avaient commencé à travailler et qui était tombée aux mains de la Légion arabe lors de la guerre d’Indépendance. Bien entendu nul rescapé parmi les combattants juifs et ce n’est qu’après la Guerre des 6 jours que ces terres furent de nouveau libérées et les descendants de ceux qui avaient sacrifié leur vie, purent reconstruire la région.
Hussein Obama a condamné, suivi de très près par l’Union Européenne, et j’attends avec impatience le texte indigné de Fabius qui transmettra la voix de son maître catarrheux ou qatari. Ce serait une décision qui minerait la confiance de la partie adverse et les chances de paix !
Nous avons donné pour raison de cette décision le fait que trois de nos adolescents ont été massacrés par les terroristes arabes.
Pourquoi faut-il que le sang juif soif versé pour se réapproprier notre terre et construire de nouveaux points de peuplement en redonnant vie à des sites envahis par le désert depuis notre départ forcé en exil.
Le terrain rattaché à Israël représente une petite exploitation agricole au Texas. De quoi effectivement mobiliser l’attention d’Hussein Obama et des Nations Unies.
Les islamistes du Califat peuvent étendre leur contrôle sur un territoire aussi grand que les deux-tiers de la France, Poutine peut annexer la Crimée et exiger l’indépendance de l’est ukrainien sans pour autant modifier de manière aussi dramatique l’équilibre mondial. Mais que Israël puisse ajouter au bloc de réimplantation du Gouch Etsion un grain de sable sur la carte, parait intolérable.
Et le monde a raison. Si cette terre ne nous appartient pas, cessons de la construire et la bonifier et que les arabes continuent la seule culture qu’ils savent développer, c’est à dire le désert.
Si cette terre est celle de nos ancêtres, celle que l’Eternel nous a transmise et promise, celle que nous avons pleuré dans les deux millénaires de l’exil, celle qui correspond au mandat britannique sur la Palestine pour y créer un foyer juif, celle des accords de San Remo, celle que nos soldats ont libérée au prix du sang et du sacrifice suprême, celle qui selon toutes les règles internationales nous appartient, alors annexons définitivement Erets Israël.
Proclamons clairement qu’il n’y aura jamais de 23eme état arabe sur la partie occidentale du Jourdain, peut être en Europe mais pas sur la terre d’Israël.

Il subsiste toutefois une question. Admettons que nous devons encore attendre le Premier ministre qui, comme Menahem Begin l’avait fait avec Jérusalem et le Golan, décide d’étendre la loi israélienne sur la Judée et la Samarie. Si, au lieu de déclarer terres d’Etat ces 400 hectares, nous avions déclaré qu’il s’agissait de 4000 hectares, la réaction eut-elle été différente ? Certainement pas. Alors….

Un propriétaire doit se comporter comme un propriétaire nous enseigne Zeev Jabotinsky. Cela signifie que lorsqu’un squatter occupe votre bien, il ne suffit pas de récupérer un placard !

happywheels

6 Commentaires

  1. daniel

    7 septembre 2014 at 16 h 44 min

    ouais!! faites ça!
    Prenez ce qui vous appartiens.
    Et emmerdez le tas de con qui trouve cela si intolérable, mais qui ferme leur appart a clef et mette une clôture a leur jardin.
    Pourquoi ils ne laissent pas tout ouvert ?
    Faites ce que vous devez faire et n’attendez rien de nous.
    Nous sommes devenue une nation de ramollie et de c…lles molles.
    Tiens au fait Caron tête de fion, laisse tes clefs sur la porche, on en a besoin se weekend.
    T’es pas d’accord ?

  2. Gozou

    7 septembre 2014 at 18 h 16 min

    Toute la judé samarie le golan gaza et les territoires libéré sont aux juifs n’en déplaise au nations unie et aux autres…les quatari ont le paris saint germain le 93 les champ élyzé la cote d’azur etc..mais israel n’est pas a vendre..votre pétrol vous vous le mettez dans vos fion bande de naze..illons.

  3. berc-oestreicher

    7 septembre 2014 at 18 h 31 min

    400 hectares c’est mieux que rien, on progresse, courage.
    Mais le prix a payer est tres cher, alors tashal, freres sabra, falacha, sepharade, faites leurs payer tres cher !!!!!!!!!!!!!!!!!!

  4. tovsayan

    7 septembre 2014 at 22 h 04 min

    Caron bobo ecolo gauchiste qui vit dans les beaux quartiers sait il que si on met des juifs dans le désert ils en font un jardin d’éden et si on met les bedouins palestiniens dans un jardin d’eden ils en font au mieux une poubelle au pire un enfer ???

  5. Richard C.

    7 septembre 2014 at 22 h 09 min

    Se noyer dans les détails est mortel.
    Comme vous l’avez souligné une reprise totale n’eût rien changé. Et après 15 jours l’actualité aurait déjà tout oublié.
    La victoire du Hamas est dans le domaine temporel; plus le conflit dure, plus la scène médiatique est occuppée. Et plus les budgets d’Israël sont grevés: santé, éducation, infrastructures, pour financer l’effort de défense. Dôme de fer coùte cher et n’est pas financé par l’Union Européenne.
    Faute d’avoir choisi la vie quand c’était possible, viendra la fin. Sans refuge possible sur 400 hectares.

  6. Lassaigne jérôme

    7 septembre 2014 at 23 h 17 min

    Tous ces juifs, qui fuient le retour de l’antisémitisme, il faut bien les loger.. J’aurais du prendre des options d’achat des entreprises de btp à la bourse de Tel Aviv.. C’est exactement ce que j’avais prédit l’an dernier. C’est en Judée Samarie que tout se joue..

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *