Trois otages de l’Hyper Cacher se confient dans un documentaire

By  |  1 Comment

Mediapart diffuse un documentaire en réalité virtuelle, au plus près des victimes de l’attentat de l’HyperCacher

« >

Mediapart diffuse un bel objet journalistique, immersif, réalisé en partenariat avec la chaîne allemande WDR, qui donne à voir et à entendre les témoignages de trois survivants de l’attentat de l’HyperCacher : Carole 44 ans, cachée dans une chambre froide, Alain, 70 ans, un ancien diplomate, et Jean-Luc venu s’approvisionner pour le repas traditionnel juif du vendredi soir, le Shabbat.
Ce reportage peut être visionné en 3D, ou mieux, à l’aide d’un casque à réalité virtuelle.
Pour illustrer les souvenirs, notamment des otages réfugiés dans les chambres froides, le reportage recourt à des dessins animés à peine esquissés, en noir et blanc, qui s’ajoutent au récit en voix off.
On entre aussi dans l’appartement de Jean-Luc, non juif, à qui le terroriste demanda ainsi qu’aux autres otages quelle était son « origine ».
Quand éclate la première rafale, il reconnaît le bruit d’une arme automatique. Lui qui s’était caché dans les caves, décide de remonter, suivant les ordres du terroriste : « Je me suis dit, il y a de grandes chances que je sois tué. Et je n’ai pas envie de mourir dans une cave. Je préfère, si je dois être tué, être tué en haut, à la lumière ».
Jean-Luc lui décide de rester : « s’il doit me tuer, qu’il vienne lui. Ce n’est pas moi qui vais aller vers lui ». Sa fille l’appelle 3 fois. Il ne décroche pas : « qu’est ce que je lui aurais dit ? Adieu ? Au revoir ? Aie une belle vie ? J’ai préféré partir en silence ». Car à ce moment-là, aucun d’entre eux ne croit qu’il va s’en sortir vivant, Jean-Luc en est persuadé.
Carole, coincée en bas, se souvient avoir pensé : « C’est donc ça ? Se cacher ? Parce qu’on est juif ? ». Ils s’en sortiront tous les trois mais Jean-Luc se demande encore aujourd’hui pourquoi lui, et pas les quatre autres victimes, Philippe Braham, Yohan Cohen, Yoav Hattab, et François-Michel Saada lâchement assassinés ce vendredi 9 janvier 2015.
Source :
https://fr.timesofisrael.com/trois-otages-de-lhyper-cacher-livrent-leurs-souvenirs-dans-un-documentaire/

happywheels

1 Comment

  1. VRCNGTRX

    11 janvier 2018 at 14 h 36 min

    « quand éclate la rafale »

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *