VIDEO-Montpellier. L’imam Khattabi ne veut pas que les musulmans donnent pour Notre-Dame de Paris

By  |  7 Comments

Au sein de la communauté musulmane de Montpellier, l’appel aux dons pour la reconstruction de la cathédrale de Notre-Dame de Paris lancé par les responsables de la mosquée de la Paillade ne fait pas l’unanimité. Lors d’un prêche ce vendredi, un imam d’une autre mosquée a même appelé les musulmans à ne pas y participer.
L’imam Khattabi de la mosquée Aïcha n’en est pas à sa première controverse. Après avoir présenté les femmes comme « égoïstes par nature », après avoir appelé à soutenir les « moudjahidines », après avoir expliqué que l’on pouvait « consommer » son mariage avec une jeune fille du moment qu’elle était « pubère », Mohamed Khattabi a expliqué ce vendredi dans son prêche que les musulmans ne devaient pas faire de dons pour la reconstruction de la cathédrale de Notre-Dame de Paris.
« >
L’imam explique que si le musulman peut être solidaire avec ce qu’il s’est passé à Notre-Dame de Paris, « vous pouvez écrire au diocèse, vous pouvez écrire au président de la République, à la maire de Paris », il ne faut pas pour autant que les musulmans donnent de l’argent pour la reconstruction de la cathédrale :
« Quand j’entends une instance musulmane interpeller les musulmans à cotiser dans la reconstruction de la cathédrale là on arrête ! (…) Toi instance musulmane sois-disant qui représente les musulmans, tu n’as pas de pudeur ? Tu n’as pas de gène ? Tu n’as pas de raison ? Tu n’as pas de sagesse ? Heureusement que le ridicule ne tue pas. Il y a des mosquées qui sont en crise (…) qui n’ont plus d’argent. »
Par ces propos, l’imam Khattabi semble viser directement le responsable de la grande mosquée de la Paillade Lhoussine Tahri.
Source :
https://www.lengadoc-info.com/8090/societe/montpellier-un-imam-appelle-les-musulmans-a-ne-pas-faire-de-dons-pour-notre-dame-de-paris/

a relire

Montpellier : 6 mois de prison avec sursis requis contre l’imam Khattabi
http://www.liguedefensejuive.com/montpellier-6-mois-de-prison-avec-sursis-requis-contre-limam-khattabi-2016-04-14.html
Djihad : l’imam Khattabi est-il dangereux ?
http://www.liguedefensejuive.com/djihad-limam-khattabi-est-il-dangereux-2016-03-24.html

Etat d’urgence à Montpellier : la perquisition chez l’Imam Khattabi était légale

http://www.liguedefensejuive.com/etat-durgence-a-montpellier-la-perquisition-chez-limam-khattabi-etait-legale-2017-04-19.html

À Montpellier, depuis 2004, il défraie la chronique. Le 19 novembre dernier, Mohamed Sifaoui, président de l’association Onze janvier, a demandé à l’État l’expulsion du Canadien Mohamed Khattabi, d’origine marocaine. Sulfureux, borderline, son sourire de renard montre qu’il se plaît à entretenir l’ambiguïté sur son image. Pour lui, « la femme est un cadeau que Dieu a fait à l’homme pour le servir et lui donner des enfants ». Mais, elle est aussi « égoïste par nature ». Le mariage pour tous ? « Il menace l’espèce humaine. » Quant au djihad, pas question d’y voir une guerre sainte, mais « un combat perpétuel, celui de l’effort pour s’améliorer spirituellement ». Un responsable religieux de renom commente à son sujet : « Il ne se rend pas compte des dégâts qu’il cause. Ses propos n’ont rien à voir avec les valeurs de la République. »
Entre Dieudonné et Tariq Ramadan, ce roi de la polémique marche sur un fil sans jamais fondamentalement franchir la ligne rouge. Il maîtrise sa communication et les réseaux sociaux avec habileté. Sur Facebook, sa page compte plus de 4 400 fans. De quoi renforcer un ego déjà bien forgé chez quelqu’un qui n’hésite pas à parler de lui à la troisième personne, ou à affirmer que dans l’Hérault il n’y a pas d’imam à sa hauteur.
Dans ce contexte, il est aussi adulé que contesté. Plus obscur, Mohamed Khattabi a entretenu des liens très étroits avec Raphaël, ce Lunellois de 22 ans, étudiant en informatique à Montpellier, parti mourir en Syrie. Selon Philippe Thinès (PRG), ancien élu à la Ville de Montpellier en charge des cultes, « ce qui inquiète, c’est le nombre très important de jeunes Français qui se convertissent et le rejoignent ».
Bling-bling
Il apprécie d’être entouré de sa petite cour, où il y a toujours un chauffeur dévoué pour l’emmener partout où il le demande. Cela comprend aussi bien ses trajets domicile-Croix-d’Argent que des déplacements hors du département, comme à Nîmes où il est allé transmettre sa foi, vendredi dernier. Récemment, il s’est aussi rendu à Mulhouse, toujours pour diffuser son savoir. L’imam, qui serait cardiaque, voyage beaucoup. Dans son bureau, l’argent n’est pas caché. Billets et pièces de monnaie y sont exposés sans pudeur. L’homme affiche deux montres de luxe à ses poignets et vit à Saint-Georges-d’Orques, banlieue résidentielle de Montpellier, dans une villa qu’il louerait 1 200 €. Pourtant, l’imam prétend que ses uniques ressources proviennent d’une allocation adulte handicapé (AAH). Il clame à qui veut l’entendre qu’il a déjà atteint 500 000 € de dons de la part des fidèles sur une seule et même année, tout en restant bénévole de son association, Projet Aïcha.
Son ambition, c’est « la volonté de fédérer les croyants sur un objectif commun », mais il ne prend jamais soin de définir cet objectif. Que veut Mohamed Khattabi ? Souhaite-t-il jouir du statut de l’imam le plus influent du sud de la France ? Envisage-t-il d’appuyer la composition d’une liste musulmane aux prochaines élections municipales, comme il l’a sous-entendu dans son prêche de l’office du vendredi 20 novembre ? Se contentera-t-il d’être la pop star d’une jeunesse musulmane en quête d’idole ?
En 2014, alors que plusieurs acteurs de la grande mosquée de la Paillade – il en a été évincé en 2013 – soutiennent la liste du socialiste Jean-Pierre Moure pour les municipales, alors favori des sondages, Mohamed Khattabi, entre esprit de contradiction et flair politique, apporte son soutien à Philippe Saurel, le dissident du parti à la rose qui remportera l’élection. Au soir du second tour, il se rend même à l’hôtel de ville, avec sa concubine, pour saluer la victoire du nouveau maire. Depuis plusieurs mois déjà, l’édile prend ses distances avec l’imam sans jamais commenter ses propos douteux, à l’image d’une classe politique très frileuse sur le sujet. Et l’imam se garde bien de faire toute observation sur la gestion de la ville.
D’après nos informations, Mohamed Khattabi est dans le collimateur du ministère de l’Intérieur. D’ailleurs, depuis les attentats de Paris, l’imam lâche régulièrement à son entourage que son lieu de culte risque d’être perquisitionné. Toutefois, pas certain que les forces de l’ordre trouvent grand-chose : avant d’être intègre, Mohamed Khattabi est surtout bien trop malin.
Benjamin Téoule

Anne-Yvonne Le Dain a déjà alerté
Par voie de presse, en avril dernier, la députée PS Anne-Yvonne Le Dain avait déjà alerté sur le « cas » Khattabi. « Ses propos sont injurieux et insultants pour les femmes », a-t-elle commenté à l’époque. « Qui utilise une religion pour se faire un nom ne la mérite pas. » Puis, tout aussi cinglante : « Cet imam fait à dessein le bruit qu’il faut pour que les gens aient peur de l’islam et des musulmans, et votent Front national. Cela le sert car il pense ensuite récupérer sous sa houlette les musulmans inquiets de la radicalisation qui tente de s’opérer à leur égard », écrivait-elle au printemps dernier. La parlementaire a été toutefois bien seule à monter au créneau contre l’imam.
Indéboulonnable
Pour Adil Soso, militant associatif des Hauts-de-Massane, à la Mosson, « Mohamed Khattabi n’est pas un problème ». Selon lui, « ses prêches sont toujours mal interprétés et sortis de leur contexte. Il a été présent pendant quasiment dix ans à la grande mosquée de la Paillade. S’il était radical ou s’il alimentait les terroristes, cela ferait longtemps qu’il aurait été éjecté ». La seule chose que lui reproche cet homme de confession musulmane, « c’est d’être trop politique et d’avoir trop mangé dans la gamelle du pouvoir en place ».
Tensions à la grande mosquée
Face au succès de Khattabi, les temps sont durs pour la grande mosquée de la Paillade. Ses fidèles reprochent à l’association Averroès de ne pas avoir d’assemblée générale. Ils regrettent aussi l’absence de solidarité avec les musulmans du monde, ceux qui se font bombarder à Gaza ou en Syrie. De nombreux Pailladins souhaitent que la même banderole de soutien et de deuil envers les victimes des attentats du 13 novembre soit installée aussi dès qu’il y a des tueries qui frappent la Palestine. Lhoussine Tahri, le président de l’association Averroès, qui gère la mosquée, leur répond : « On ne peut pas ramener les problèmes de l’extérieur en France. »
Une grande mosquée trop politique
« À Montpellier comme ailleurs, les élus comptent les voix et ne bougent pas, ou trop tardivement », regrette un acteur proche d’une affaire qui touche la communauté musulmane de Lunel. Proche du pouvoir socialiste, à la Mosson, la grande mosquée est sous la tutelle de l’État et de la mairie. Aujourd’hui, ne se sentant pas représenter par des hommes libres et indépendants, les fidèles s’en rendent compte et commencent à la déserter pour se réfugier dans les bras de l’imam Khattabi. D’ailleurs, Lhoussine Tahri, à la tête de l’association qui contrôle la mosquée, est employé municipal.
Un récent converti réagit
Face à un islam, selon lui, « de plus en plus dénigré et stigmatisé », François, 58 ans, s’est converti lors du dernier ramadan. Pour lui, « les polémiques autour de l’imam Khattabi viennent du fait qu’il faille désormais obligatoirement classer les musulmans dans une case : soit les bons, soit les mauvais ».
mercredi 25 novembre 2015
source :
http://www.lagglorieuse.info/article_mohamed-khattabi-l-imam-qui-d-range.html

happywheels

7 Commentaires

  1. Yéh'ezkel Ben Avraham

    25 avril 2019 at 20 h 28 min

    Sur ce sujet,il a raison…pour une fois! De notre côté,c’est un scandale que le Grand Rabbin Haïm Korsia ait appelé les Juifs à donner pour reconstruire ce lieu de culte d’une religion étrangère (Avoda zara).C’est strictement interdit par la Halakha!

  2. jjames

    25 avril 2019 at 20 h 37 min

    on veut pas du misérable pognon de cette sale gueule de marocain de mes deux

  3. Jacko Levy

    25 avril 2019 at 20 h 48 min

    encore un gratteur a la barbe teinte en roux au henné, et une grosse tache de caca marron au front

    le typique fomentateur de troubles a expulser sans derbouka ni mézouèd

    quand on pense au grand Abdelkader el Khattabi, du rif marocain ……autre genre de bonhomme , héros dans SON pays , contre les Espagnols!

    rien a voir, sauf le patronyme avec ce crevard…

    • Jacko Levy

      25 avril 2019 at 21 h 09 min

      mille excuses: lire Abdelkrim el Khattabi………….

      «  » » » » » »Quand Azzam Pacha (Secrétaire général de la Ligue arabe) est allé le voir pour lui annoncer la création imminente d’Israël et la détermination des pays arabes à libérer la Palestine, l’émir lui a répondu : « Surtout pas, n’en faites rien. Cette guerre-là, nous ne pouvons pas la gagner, car il y a deux éventualités : ou nous sommes défaits par le petit État juif, et nous serons la risée du monde ; ou nous gagnons, et nous aurons le monde entier contre nous. Alors que faire ? Laisser les Juifs coloniser les Palestiniens. Nous aurons affaire à une situation coloniale classique, et les Palestiniens se libéreront, comme se libéreront un jour les Marocains, les Tunisiens et les Algériens » 13.

      Mohamed ben Abdelkrim el-Khattabi meurt en 1963 au Caire.

      xx

      il fut (presque) visionnaire, sauf que le petit état juif est aujourd’ hui la 8 eme puissance mondiale

      alors que le Maroc est le troisième pays au monde a se signaler par la prostitution , surtout des enfants …

      chacun occupe le rang qu ilmérite

       » Je bénirais ceux qui te béniront et je maudirais ceux qui te maudiront »

      tiens, bon a savoir: le vieux croulant de 95 ans , Beji caïd Sebssi qui sert de président a la Tunisie, vient d’ annoncer qu il ne briguera pas de second mandat…. sauf un gros mandat….poste ! 😆

  4. Jackotte Quohène

    26 avril 2019 at 8 h 50 min

    Que chaque ouaille finance selon son appétit son étable, sa bergerie, sa porcherie, au choix et les vaches s’en porteront bien.

    Ensuite, c’est au propriétaire du sol de déterminer le nombre d’étables, bergeries, porcheries qu’il accepte. Il devrait (conditionnel devenant de plus en plus utopique actuellement) rester le maître.

  5. Franccomtois

    27 avril 2019 at 14 h 55 min

    Quand ont vois ce triste individu,nous pouvons mieux comprendre pourquoi les pays dirigés par un islam politique patauge pour évoluer.Mais je vais quand même vous surprendre en disant que malgré tout nous pouvons trouver de grands scientifique,voyez:
    Lu dans « Europe-Israel »:

    Parfois la science avance, parfois, elle semble faire du sur-place. Une chercheuse Koweitienne a expliqué sur un plateau TV avoir inventé des suppositoires pour guérir les désirs des homosexuels.

    Présentée comme une scientifique diplômée, Mariam Al-Sohel était jeudi sur le plateau d’une chaîne TV Koweïtienne pour présenter son invention révolutionnaire. Attention : estomacs sensibles s’abstenir. Cette « chercheuse » explique très sérieusement que l’homosexualité est due à l’apparition d’un ver anal qui se nourrit de sperme. Mais heureusement pour le monde, elle dit aussi avoir découvert « des suppositoires thérapeutiques qui freinent les besoins sexuels excessifs des homosexuels ». Ou plutôt « des garçons du troisième genre, ainsi que du quatrième genre, c’est à dire les lesbiennes masculines », selon les mots de Mariam Al-Sohel.

    Suppositoires disponibles en deux couleurs

    « Quand une personne est agressée sexuellement, les envies sexuelles se développent puis persistent car ils ont un ver anal qui se nourrit de sperme. J’ai donc créé des suppositoires qui guérissent ces désirs en exterminant le ver ». Cette séquence surréaliste a été publiée sur Twitter, sous-titrée en anglais. On y voit la « scientifique » agiter ses suppositoires faits maisons, disponibles en deux couleurs. « Au passage, tout cela est de la science, donc il ne faut pas avoir honte », précise gentiment Mariam Al-Sohel au milieu de la présentation. « Bien sur, c’est de la médecine prophétique, tout est dans les livres », renchérit une autre femme sur le plateau.

    Récemment en Israel des chercheurs ont fait une avancé fabuleuse qui pourrait éradiquer l´hémophilie et puis d´autres c´est la lutte contre le ver anal,y a pas photo j´ai choisi mon camps.

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *