Déni ou pas déni, là est la question

By  |  3 Comments

Par Meïr Ben-Hayoun

Je regrette d’avoir à exprimer cela parce que c’est quelqu’un que j’apprécie personnellement. Je viens de l’écouter sur Qualita (à partir de la 20ème minute sur ce lien), notre ami Stéphane Amar se fourvoie sur toute la ligne concernant le soulèvement des citoyens arabes de l’Etat d’Israël.

Stéphane Amar est en déni et mobilise ses talents non pas pour opérer une réévaluation de sa thèse et tenter de comprendre en quoi il s’est trompé. D’ailleurs, lorsque Daniel Haïk sollicite son analyse, Stéphane Amar le reconnaît un peu, je cite : « Je voudrais dire avec beaucoup de modestie que je suis pris au dépourvu, je suis absolument surpris de ce qui se passe. Je n’avais pas du tout anticipé. Au contraire, je constate au quotidien que la coexistence progresse [……] »

Tout au long de son interview ensuite, Stéphane tente de sauver les meubles de sa thèse développée dans son livre « les meilleurs ennemis au monde », théorie qui part en fumée par les cocktails molotov et incendies allumés par les pogromistes sur le Mont du Temple ou à Lod. Au demeurant je saisis qu’au moyen de cette théorie, fallacieuse selon moi, l’objectif de Stéphane Amar est louable, à savoir couper l’herbe sous les pieds à la revendication de deux Etats.
Vu les positions que je développe sur ce thème depuis des années, je suis tout à fait enclin à en débattre publiquement avec Stéphane en toute convivialité. On peut le faire sur un médium de son choix ou lors d’un débat public à Jérusalem ou ailleurs.

Avec la multiplication des médias francophones en Israël, certes des débats ont lieu, mais ce sont plutôt des prises de bec de spectacle superficiel et de brouhaha. Ou alors dans des forums à haute prétention intellectuelle, des conférences ennuyeuses sur des questionnements oiseux et très peu enthousiasmant.

Si des gens aussi antagonistes et hostiles l’un envers l’autre que BHL et Eric Zemmour ou que ce dernier et Jacques Attali sont conviés à débattre sur des questions de fond une heure entière sur une chaîne TV pour le plus grand plaisir des auditeurs, pourquoi dans notre communauté, ce type de débat pourtant coutumier dans les années 80, 90 et au début des années 2000 n’a plus lieu ? Il est temps de rénover cela.

Rosh Hodesh tov
Meïr Ben-Hayoun

happywheels

3 Commentaires

  1. Franccomtois dit :

    Pasteur Gérald FRUHINSHOLZ – La haine persistante contre Israël
    Par Michelle d’Astier de la Vigerie|12 mai 2021|antisémitisme, judéophobie, désinformation médiatique, NEWS = ISRAËL, Palestine, Palestiniens, TERRORISME
    De Jérusalem,

    « Parce que tu as une haine persistance, parce que tu assassines les enfants d’Israël… dans les temps de la fin de l’iniquité… Parce que tu dis ‘ les deux nations (Juda et Israël) sont à moi, et nous en prendrons possession’, quand bien même l’Eternel est là… J’agirai avec colère, dit l‘Eternel, et te jugerai » (Ezéchiel 35 5,10).

    Ces paroles sont issues de la bouche du prophète Ezéchiel, écrites il y a 2500 ans. C’est la Parole de Dieu qui décrit la situation d’aujourd’hui d’une manière incroyablement précise. Depuis la création de l’Etat hébreu en 1948, et depuis la victoire de 1967 – c’est un problème spirituel – l’Islam ne supporte pas que Jérusalem soit aux mains d’Israël, d’autant plus lorsque le président Donald Trump a décrété le 6 décembre 2017, « Jérusalem, capitale éternelle et indivisible ».

    On peut même rajouter que l’Islam veut la disparition totale d’Israël.

    On doit savoir qu’avant 1948 (il y a eu des siècles de présence musulmane) et durant l’occupation jordanienne de 1948 à 1967, l’Islam n’a jamais fait de Jérusalem sa capitale ; le Coran ne la mentionne absolument pas dans ses écrits.

    Pourquoi une telle explosion ?

    Depuis le début du jeûne du Ramadan, les Palestiniens musulmans sont ‘chauffés à blanc’ par leurs imams contre Israël. Ils sont des dizaines de milliers regroupés sur le Mont du Temple n’attendant qu’à en découdre avec la police israélienne. Déjà avaient eu lieu, particulièrement à Jérusalem et sa région, des attentats et des tentatives de lynchage contre les civils israéliens et des actes d’humiliations contre les religieux.

    Le Hamas a saisi cette opportunité d’un « vide » gouvernemental israélien ou du moins d’une confusion et d’un manque d’unité dans le pays pour attaquer Israël, et d’un autre côté, pousser Mahmoud Abbas à la démission pour prendre le pouvoir.

    Une autre opportunité est le soutien des nations aux ennemis d’Israël – ‘incohérence « logique » du monde occidental, notamment de l’ONU « dirigé » par les nations islamiques. L’OCI (L’Organisation de la coopération islamique) est l’une des plus importantes organisations intergouvernementales du monde. Elle regroupe 57 pays musulmans et vise à défendre les intérêts des musulmans et à développer une politique d’islamisation du monde entier. (lire l’article d’Alexandre Del Valle sur Eurabia sur Europe-Israël.org).

    On doit lire également Bat Ye’or, qui dans sa thèse « Eurabia », développée dans son ouvrage »Eurabia : l’axe euro-arabe », dénonce un accord passé entre certaines instances dirigeantes européennes après la crise pétrolière de 1973 sous l’instigation de la France et sous couvert du « dialogue euro-arabe ». Selon Bat Ye’or, « le dialogue entre Européens et musulmans n’est pas mené selon les critères rationnels propres à l’Occident, mais selon les règles de la Da-wa, qui prévoient la conversion des infidèles à l’islam ».

    On voit là aussi la description de la statue de Daniel (Dan 2:34) et de ses pieds de fer et d’argile (l’Occident et l’Islam). Et l’on sait sa funeste destinée…

    L’Europe est ainsi inféodée à l’Islam depuis 1975, et dans les « conditions » de ces accords diaboliques, l’opposition à Israël et la création d’un Etat palestinien font partie du contrat.

    A côté de cela, la perte d’un ami américain, tel que l’était Donald Trump, fait que le Hamas se sent fort pour se permettre d’attaquer Israël. Les dollars (américains et européens) ont à nouveau afflué, contribuant à réapprovisionner les stocks de missiles et roquettes en tous genres à Gaza. Israël demeure isolé, comme d’habitude, sur la scène internationale. Tout cela est biblique malheureusement, car Israël est la nation de Dieu. Encore une fois, nous voyons que le conflit est de nature spirituelle, car c’est à Jérusalem en Israël que le Messie posera Ses pieds, comme l’a écrit le prophète Zacharie.

    Malgré tous ces aspects négatifs, nous avons confiance qu’Israël va se reprendre – il n’est pas bon de réveiller le « Lion de Juda ». Le peu de victimes avec le lancement de plus de 1000 missiles montrent que Dieu a toujours Sa main sur ce pays, mais aussi que les Israéliens sont disciplinés pour se mettre à l’abri, et que les secours, la sécurité et l’efficace Dôme de fer, sont à l’œuvre pour protéger la population.

    Ezéchiel (36 :3) a prévu la lâcheté des nations : « Ainsi parle le Seigneur, l’Eternel (à Israël): Oui, parce qu’on a voulu de toutes parts vous dévaster et vous engloutir, pour que vous soyez la propriété des autres nations, parce que vous avez été l’objet des discours et des propos des peuples (les résolutions de l’ONU) … », Dieu ne laissera pas impuni les ennemis d‘Israël.

    Prions qu’Israël ait la victoire comme dans toutes les guerres menées contre cette nation :

    « Ainsi parle le Seigneur, l’Eternel : Oui, dans le feu de ma jalousie, Je parle contre les autres nations et contre Edom tout entier (l’Occident et l’Islam coalisés), qui se sont donné mon pays en propriété, avec toute la joie de leur coeur et le mépris de leur âme » (Ez 365).

    Israël, crie à l’Eternel, on se tient à tes côtés – on prie avec toi !

    Gérald & Sophie Fruhinsholz

  2. limone dit :

    après le brexit arrive le palexit ??

  3. beaufils dit :

    la barbe c’est la mode mais pourquoi ne pas essayer le collier de barbe il fut un temps ou certains hommes avaient la moustache ou un collier de barbe
    certaines ne sont pas du séduite par cette mode

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *