Grigny : un jeune homme de 19 ans en garde à vue après des tags antisémites

By  |  1 Comment

Les inscriptions, particulièrement violentes, avaient recouvert les murs de plusieurs halls de la copropriété géante de Grigny 2 (Essonne) dimanche après-midi. Ce jeudi matin, les auditions d’un jeune homme de 19 ans se poursuivent au commissariat de Juvisy. Originaire de la ville voisine de Ris-Orangis, il est suspecté d’avoir réalisé une dizaine de tags antisémites et faisant l’apologie des crimes de Mohamed Merah et de Youssouf Fofana.
Interpellé mercredi soir, il nie être l’auteur des tags. « De premières analyses graphologiques ont été réalisées et laissent peu de doute sur l’identité de leur auteur », explique pourtant une source policière.
Dimanche, vers 16 heures, les fonctionnaires sont appelés après la découverte de plusieurs inscriptions « mort aux juifs » dans un hall du quartier des Tuileries à Grigny, aussitôt effacées. Une heure plus tard, nouvel appel pour de nouveaux tags, cette fois demandant la « libération » de Youssouf Fofana, le chef du gang des Barbares, condamné pour le meurtre du jeune Ilan Halimi, et vantant les actions de Mohamed Merah, le responsable des tueries de Toulouse et de Montauban qui ont coûté la vie à sept personnes juives dont trois enfants.
« Même s’il n’y a pas de communauté juive à Grigny, nous prenons ce genre d’actes très au sérieux et avons immédiatement fait effacer les inscriptions puis sécuriser le quartier. Le suspect avait signé d’un pseudo ses graffs. Il s’en vantait sur des blogs et nous avons pu remonter jusqu’à lui », reprend la source policière.
A tout juste 19 ans, le garçon est déjà bien connu dans les locaux du commissariat, notamment pour des faits de stupéfiants et de violences sur forces de l’ordre. Sa garde à vue se poursuit ce jeudi matin et de nouvelles analyses devraient être rapidement réalisées.
lire l’article du PARISIEN en cliquant sur le lien ci-après

http://www.leparisien.fr/essonne-91/grigny-un-jeune-de-19-ans-en-garde-a-vue-apres-des-tags-antisemites-12-06-2014-3917173.php

happywheels

1 Comment

  1. Richard C. dit :

    Ces courageux combattants sont d’un courage à nul autre pareil.
    Au cris de guerre -« c’est pas moi, msio! » ils assumment leurs actes en attendant joyeusement le sacrifice suprème.

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *