Meyer Habib obtient une enquête parlementaire pour Sarah Halimi

By  |  3 Comments

Par Sarah Cattan
Alors que le bruit se répandait entre initiés dès hier, de Paris à Tel Aviv, disant que Meyer Habib allait déposer aux cours des QAG de ce jour une résolution pour la création d’une commission d’enquête parlementaire interrogeant les failles et manquements insignes de ce qui est devenu L’Affaire Sarah Halimi, la chose se fit plus concrète dès la matinée, le Député donnant quasiment rendez-vous sur LCP pour suivre, en direct, son intervention.
Pour Ceux – dont je suis -, qui le connaissent, C’était Parti, C’était Acté : Meyer Habib fait partie de ces hommes qui, comme le regretté Claude Goasguen, font ce qu’ils disent qu’ils vont faire, et la langue de bois leur est étrangère.
Après qu’Éric Pauget, Député LR, eût interpellé le Garde des Sceaux quant à la décision rendue par la Cour de Cassation et que le Ministre eût répété combien il fallait distinguer entre le fou et celui qui devait sa folie à la consommation de produits psychotropes mais Que Ô combien la chose était complexe, obligeant à aller vers … une voie médiane,
Ce fut au tour du Député Meyer Habib de s’exprimer : notre Homme n’y alla pas par 4 chemins et après une allusion où il dit son regret que la chose pût être jugée hors de France, il énuméra les manquements de l’instruction, – pour ne pas dire les Fautes-, en référa au Docteur Zagury qui avait reconnu que la Justice n’était pas infaillible, acta ce Projet de loi qui d’évidence ne suffisait à aucune âme bien née, Tout cela pour en arriver à ce qu’Il nomma une infamie morale à laquelle lui et sa Collègue Constance Le Grip n’entendaient pas se résoudre.
Pour répondre aux Questions plurielles concernant les 9 policiers présents, le refus de reconstitution, l’absence d’investigation sur les téléphones du coupable, -et j’en passe-, il termina ainsi :

“Donc avec Constance Le Grip Nous demandons la création d’une Commission d’Enquête parlementaire chargée de rechercher d’éventuels dysfonctionnements de la justice et de la police dans l’affaire dite Sarah Halimi.”
Le Garde des Sceaux, un brin … désarçonné par la … simplicité et le concret de l’intervention – et peut-être ébranlé par l’émotion du Député- , après avoir rappelé qu’il ne pouvait commenter une décision de justice et que le juge ne pouvait distinguer là où la Loi ne le faisait pas, termina en ces mots :
“Monsieur le Député, Vous ferez ce que votre choix parlementaire vous commandera de faire.”
N’est pas Meyer Habib qui veut Et S’il le voit de là haut, son ami Claude Goasguen doit sourire : La proposition de résolution est d’ores et déjà enregistrée au Journal Officiel sous le n° 4109. Elle n’attend plus que la Validation juridique du Ministère de la Justice, laquelle n’a aucune raison d’être reportée, s’agissant d’une affaire jugée.
Mais l’art politique – Je pèse mes mots – du député Habib est dans ce qui suit :
Constance Le Grip sera la Présidente de la Commission d’Enquête, donnant satisfaction à ceux qui, comme l’auteur de ces lignes, désirait tant que la chose fût portée par un non-Juif.
La Commission devrait se tenir avant l’automne.
Respect aux Députés Meyer Habib et Constance Le Grip

Meyer habib est depuis 2013 est Député UDI de la huitième circonscription des Français établis hors de France.
Constance Le Grip est Députée LR de la 6ème circonscription des Hauts-de-Seine.
Source :
https://www.tribunejuive.info/2021/05/04/sarah-cattan-une-enquete-parlementaire-pour-sarah-halimi-merci-meyer-habib/

happywheels

3 Commentaires

  1. Paul06 dit :

    Merci Mr Habib, la justice française a des comptes à rendre aux français

  2. capucine dit :

    Bravo et merci Mr Meyer Habib !

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *