Orléans : le local du Parti communiste cible de tags néo-nazis

By  |  8 Comments

Par Patricia Pourrez

La fédération du Parti Communiste dans le Loiret va porter plainte après la découverte de signes nazis sur la porte d’entrée de ses locaux, rue Marcel Proust à Orléans. Ce n’est pas la première fois qu’un tel acte de vandalisme touche les communistes dans le Loiret.
Ce n’est pas la première fois mais on est toujours aussi consternés ». Mathieu Gallois, le secrétaire départemental du Parti communiste dans le Loiret, ne cache pas sa colère. Ce lundi matin, 2 tags ont été découverts sur la porte d’entrée des locaux de la Fédération, rue Marcel Proust à Orléans.  » Ce sont clairement 2 signatures de l’extrême droite et là encore, on est malheureusement habitués » explique Mathieu Gallois.
Depuis 2015, dans le Loiret, la Fédération du PCF a recensé plus d’une dizaine de faits de dégradations, d’agressions ou de menaces sur des militants. En 2016, des signes néo-nazis avaient déjà été découverts sur un bâtiment de la Fédération, à proximité d’une plaque rendant hommage à des résistants. D’autres locaux ont aussi été la cible de tags à Beaugency ou encore à Gien. En 2017, un militant d’extrême-droite avait été condamné par le tribunal correctionnel de Montargis pour des inscriptions sur les locaux du parti communiste, à Gien.
Source :
https://www.francebleu.fr/infos/faits-divers-justice/orleans-le-local-du-parti-communiste-cible-de-tags-neo-nazis-1606759258

happywheels

8 Commentaires

  1. Franccomtois dit :

    Pas de pacte Ribbentrop-Molotov pour les sécuriser les cocos,merde alors!!!!!!!

    • Carvalho dit :

      Ecoeurant en effet, je n’ose pas imaginer leurs agissement si le pacte germano soviétique n’avait pas été rompu, lorsqu’on sait que certains cocos et des gens de gauche s’engageait dans la waffen ss, revenaient extatiques d’allemagne, certes pas subjugués par la race aryenne dont ils n’avaient que faire, mais par l’extrême efficacité du nazisme en tant que système!!! Ce qui n’a pas empêché les cocos de réécrire l’histoire de la résistance à leurs seuls profit. Au point que pour beaucoup, y compris naivement moi-même il y a quelques années encore, les résistants c’était les communistes, quasi exclusivement.
      Merci à Zemmour, et à l’auteur du « paradoxe français » Epstein, entre autres de nous avoir ouvert les yeux.
      Cela dit, pas mal d’antisémites dans la droite résistante, action française etc, les mêmes pourris qu’on retrouve aujourd’hui chez les dieudonnistes, fans de ruyssen et autres…Sordide, et c’est peu de le dire, je vois la France mal barrée avec de tels connards.

  2. benjamin dit :

    lorsque l on lit sur les murs mort aux juifs on n entend pas beaucoup les communistes !!et puis l on sait bien qu il est extrêmement dangereux pour un juif de vivre dans une banlieue dont le maire est communiste !!

  3. benjamin dit :

    lorsque l on lit sur les murs mort aux juifs on n entend pas beaucoup les communistes !!et puis l on sait bien qu il est extrêmement dangereux pour un juif de vivre dans une banlieue dont le maire est communiste !!

  4. Mossad Zemmour dit :

    en même temps tout le monde sait pertinemment ainsi d’ailleurs que la LDJ
    que les socialopes du PS et de la FI
    tout comme les cocos islamo-gauchiasses du PCF
    ainsi que les verts/vers islamophiles de EELV
    sont tous des pro-Palestine et des anti-Israël
    et dont pour la plupart sont mêmes des Judéophobes et des antisémites
    tout comme cette pseudo-affaire de tags SS à Lille
    montée en épingle par la mairesse dhimmie et islamophile Martine Aubry
    et par son grand frère Musulman Amar Lasfar
    pour faire accuser les patriotes Français-Lillois
    qui défendent l’identité Française ainsi que sa culture
    aussi bien cultuelle qu’historique
    et dont les tagueurs de ces graffitis SS
    sont d’ailleurs connus de tous à Wazemmes
    et en premier lieu de Martine Aubry et de Amar Lasfar
    et qui ne sont autres que des narcotrafiquants islamonazis afro-maghrébins
    puisque Wazemmes est leur QG à ciel ouvert de leurs trafics et deals
    de drogues ainsi que des prêcheurs Muzzs djihadistes de la charia
    pour une France non seulement islamisée mais également islamique

  5. Quinquin van Rijsel dit :

    c’est comme ce fait-divers et avarié des sigles SS à Wazemmes (Lille-sud)
    qui ont été peinturlurés sur des murs par des islamo-racailles
    et qui de suite ont été mis sur le dos des identitaires Lillois
    pour ensuite mieux les accuser et les faire passer pour des nazis
    alors que Wazemmes à Lille est archiconnu pour être le fief des nazislamistes
    et pour être aussi le QG à ciel ouvert des narcotrafiquants Afro-Maghrébins
    et que d’ailleurs la première à le savoir mieux que personne
    et qui en est la première concernée et la première élue de la ville de Lille
    la bien dénommée Martine Aubry une fidèle supportrice de l’UOIF et de son président qui n’est autre que l’imam salafiste et antisémite Amar Lasfar

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *