Thibault de Montbrial : «La pénétration de l’islamisme n’épargne pas la police ni l’armée»

By  |  3 Comments

FIGAROVOX/ENTRETIEN – Une note confidentielle de la préfecture de police révèle une progression préoccupante du fondamentalisme religieux dans les commissariats tandis qu’un ancien militaire radicalisé a été arrêté au Maroc. Pour Thibault de Montbrial, cette tendance est inquiétante.
________________________________________
Thibault de Montbrial est avocat au barreau de Paris et spécialiste des questions de terrorisme et président du Centre de réflexion sur la sécurité intérieure. Son premier livre, Le sursaut ou le chaos vient de paraître aux édition Plon.
________________________________________
LE FIGARO. – Une note confidentielle de la préfecture de police de Paris a révélé plusieurs entorses importantes à la laïcité dans les commissariats. Que révèlent ces cas, très minoritaires, mais en progression?
Thibault de MONTBRIAL. – Ce n’est pas une surprise. L’augmentation considérable de la pénétration de l’islamisme dans tous les secteurs d’activité de la société française n’a pas épargné l’administration en général, et les forces de l’ordre en particulier.
17 cas de radicalisation ont été recensés sur la période qui va de 2012 à 2015. Le phénomène reste marginal…
Certes, quand on les compare à l’ensemble des fonctionnaires chargés de la sécurité en France, ces pratiques restent extrêmement minoritaires. Mais le nombre de cas de radicalisation progresse. Cette tendance en augmentation est inquiétante.
Le danger ne vient pas tant des personnes au comportement identifié, ouvertement prosélyte que des éléments infiltrés de l’islamisme radical qui pratiquent la taqîya.
Un ancien militaire converti à l’islam, radicalisé, a été arrêté au Maroc à sa descente d’avion, doté d’un arsenal d’armes blanches (couteaux de cuisine, machette, matraque, bonbonne de gaz…). L’armée est-elle à l’abri de la présence d’individus radicalisés dans ses rangs?
Non, car le recrutement de l’armée est le reflet de la population française. La communauté musulmane y est très présente. La DPSD (Direction de la Protection et de la Sécurité de la Défense), dont la mission est d’anticiper les comportements à risque, est aux aguets. Le sujet est constamment présent à l’esprit des structures d’encadrement de l’armée. Il faut bien se rappeler qu’aujourd’hui, aucun service n’est épargné.
Comment prévenir et sanctionner ce type de dérive radicale?
Il est impossible de déceler les personnes radicalisées tant qu’il n’y a pas de signe extérieur. Une personne qui se radicaliserait dans le but de commettre une agression contre ses collègues aura tendance à se dissimuler. Le danger ne vient pas tant des personnes au comportement identifié, ouvertement prosélyte que des éléments infiltrés de l’islamisme radical qui pratiquent la taqîya. C’est pourquoi, une vigilance accrue, objective, sans excès ni naïveté est à adopter. Au moment du recrutement, des enquêtes sérieuses de sécurité sont menées. Pendant le service, qu’il s’agisse de policiers ou de militaires, chacun doit être attentif aux signes, propos et attitudes déplacés, qui amèneraient à soupçonner un collègue de dérive radicale.
L’un des scénarii d’attentats que l’on a vu en Afghanistan est ce que les Américains appellent le «Green on green» (armée) ou le «Blue on blue» (police): des représentants des forces de l’ordre s’en prennent à leurs collègues. Quelqu’un qui porte l’uniforme s’en prend à quelqu’un d’autre, qui porte le même uniforme. Un tel scénario n’est pas impossible en France. Les forces de sécurité doivent avoir ce risque présent à l’esprit.
Source :
http://www.lefigaro.fr/vox/societe/2016/03/10/31003-20160310ARTFIG00226-thibault-de-montbrial-la-penetratrion-de-l-islamisme-n-epargne-pas-la-police-et-l-armee.php?fbclid=IwAR0wS-8FuZnNTzh3k2P1X9RKHRnM66ptwGWfMB33AqtqZDwK_scTEeA8n6k

happywheels

3 Commentaires

  1. Franccomtois

    6 octobre 2019 at 10 h 25 min

    Pas de soucis,cela fait bien longtemps que cela se sait.Maintenant que fait-on?La solution par la rue est une alternative,mais bon je ne vois pas un leader digne de ce nom pour mener le combat,si ce n´est des pseudos Patriote xénophobe,judéophobe…Noirs (Patrice Quarteron ferait un bon leader),blanc,jaune,rouge oú vert qu´importe si on aime sa terre.
    J´en reviens á Patrice Quarteron,j´ai pu voir sur Résistance républicaine son intervention par Rapport á l´attentat á la préfecture de Paris,vraiment bien le gars,je pensais pouvoir mettre la Video ici mais je n´y suis pas arrivé,donc á visionner sur RR.
    Sinon si vous saviez le nombre de CONvertie á l´épée et á la mort,heu pardon á la paix et l´amour en Germanie,pas mal,si demain ils sont côté en bourse les muzz faudra se dépêcher de prendre des Actions.
    Tiens un petit clin d´oeil aux Kabyles en ce dimanche:

    IDEFLAWEN MUHEND AGHEDDU
    https://youtu.be/FUuAnBz3shg

  2. Yeh'ezkel Ben Avraham

    6 octobre 2019 at 12 h 40 min

    Il y a quelques années, alors que j’accompagnais quotidiennement les enfants de l’Ecole européenne de Bruxelles (donc, un « cible » toute indiquée pour un attentat terroriste), un des chauffeurs de bus s’est répandus en propos pro-islamiste concernant l’attentat des twin towers.
    J’ai immédiatement signalé le fait tant à son patron qu’à la direction européenne de l’école ou encore au ministère belge de l’Intérieur.
    Moralité: C’est moi qui me suis fait virer (« Couvrez ce sein que je ne saurais voir… ») et le chauffeur est resté en place!

  3. jlmsika

    6 octobre 2019 at 17 h 04 min

    L’état français refuse de reconnaître le processus en cours de radicalisation (et d’infiltration dans les rouages de l’état) et de s’y attaquer car Macron compte sur le soutien des imams salafistes pour triompher de Le Pen en 2022.
    Il a donc donné instruction à son sbire abruti Castaner de masquer la réalité en mentant effrontément (l’assassin de 4 policiers au coeur du service renseignement de la Préfecture de Police n’aurait prétendument donné « aucun signe alarmant préalable » et il s’agit donc encore d’un « coup de folie » sans signification particulière, comme toujours, etc…).
    Macron distribue massivement, en ce moment même, la nationalité française à tous les islamistes salafistes qui vont voter pour lui, pense t il…
    Il ne va surtout pas faire boucler les centaines de mosquées salafistes ou l’on appelle quotidiennement au meurtre (des chrétiens, des juifs, des mécréants, des blancs, des homosexuels, des français (!!), etc…) car elles donneront instruction, espère t il, le moment venu, de voter pour lui, contre Le Pen…
    La République est sacrifiée à l’intérêt électoral à court terme, pour une réélection de Macron…

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *