Trévoux – Des tags racistes sur les murs de l’ancien château d’eau résidence d’INside Dombes

By  |  3 Comments

Les caméras de surveillance de la propriété ont filmé l’auteur. Il était apparemment seul.
C’est un voisin qui a averti Adel Khatra. Quand le propriétaire est arrivé sur les lieux après 6 heures ce mardi 21 juillet, il a ressenti un choc. Le mur d’enceinte de l’ancien château d’eau qu’il a transformé en résidence de luxe sur les hauteurs de Trévoux, ainsi que l’espace terrasse intérieur, ont été tagués ! Des inscriptions racistes, des menaces, et des croix gammées ont été écrites ou dessinées à la bombe aérosol. Les faits ont été perpétrés dans la nuit, « à 3 heures du matin », précise Mme Khatra, co-gérante des lieux. Les caméras de surveillance du bâtiment ont filmé la scène. On voit une personne seule, à pied, portant une casquette, un masque et des gants. On le voit repartir à pied une fois son méfait commis ». M. Khatra a évidemment confié ces images vidéo à la gendarmerie après avoir déposé plainte. Une enquête est en cours. Le propriétaire a posté ce jour-même des photos des tags sur la page Facebook de sa société, soulevant une vague de commentaires indignés. Il y avait des clients dans le château d’eau au moment où l’auteur des tags a sévi. Mais ils n’ont rien vu et rien entendu, selon la gérante. Ce acte ouvertement raciste a contraint le propriétaire à annuler les réservations pour ce mardi, alors que la fréquentation de la résidence marche plutôt bien cet été. « Ce que l’on subit là, c’est dur. On redoute un drame avec ces menaces écrites », déclare Mme Khatra, bouleversée. Les cogérants ont saisi SOS Racisme et la Licra pour donner un échos national à l’acte raciste et discriminatoire qui les frappe.
L’aménagement de 4 suites de luxe dans cet ancien château d’eau, avec un rooftop offrant une vue sur les monts du Lyonnais et la Dombes, ainsi qu’une piscine extérieure chauffée, n’a pas été du goût de tout le voisinage, reconnait Mme Khatra. Le lieu est propice aux fêtes privées. Exploitée depuis le début de l’année 2019, la résidence commence à gagner en notoriété. Elle a accueilli quelques hôtes de marque : la star du Réal de Madrid, Karim Benzema, le footballeur du Paris Saint-Germain, Houssem Aouar, le chanteur Gims ou encore des membres de staffs d’équipes de football participant à la coupe du Monde féminine.
Un internaute réagissant sur le profil d’INside Dombes rappelle qu’il y a trois jours, un restaurants « fast-food », Les tontons Burgers à Vaise, a été aussi victime de tags racistes.
Source :
https://www.lavoixdelain.fr/actualite-42258-trevoux-des-tags-racistes-sur-les-murs-de-l-ancien-chateau-d-eau-residence-d-inside-dombes

happywheels

3 Commentaires

  1. Franccomtois

    22 juillet 2020 at 6 h 13 min

    Raciste contre l´orthographe de même.Écrire sans fautes peu de gens le font,moi le premier,mais lá vu le niveau du texte c´est le pompon.Le genre de taré qui a écrit ces propos de merde est un dégénéré.Il ou elle n´est pas la France,plus proche de l´égout est sa place.Je le répete mais je n´ai rien contre les personnes maghrébine,seul la « religion » de momo me pose probleme.Si nous devions vivre dans une France qu´avec de tels étrons,misere.

  2. J. Elsé

    22 juillet 2020 at 10 h 36 min

    D’un côté quelques menaces idiotes et on en fait tout un plat ! De l’autre, des assassinats, des attentats, des viols ou des menaces de mort et on n’en parle pas… Cherchez l’erreur. Bizarre ces inscriptions F.N (qui n’existe plus) avec un croix gammée… Ne serait-ce pas plutôt une fausse menace destinée à discréditer le R.N. ?

  3. BESTER

    22 juillet 2020 at 10 h 51 min

    Ce genre de vandalisme est inadmissible , tout comme les milliers d ‘agressions et d’actes de vandalisme quotidiens , commis par des mouloud mohammed etç , de la même engeance . Que fait le CRIF contre celà ?.

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *