Val-d’Oise : une automobiliste invective avec un « Heil Hitler » une famille juive qui sortait d’une synagogue

By  |  5 Comments

La police a retrouvé l’automobiliste qui a proféré ces injures. La quinquagénaire avait attaqué verbalement une famille de confession juive de Deuil-la-Barre, dont l’un des membres portait la kippa. Elle sera jugée le 26 octobre au tribunal de Pontoise.

Par Thibault Chaffotte
Des propos effarants mais devenus hélas récurrents. Une femme a invectivé un groupe de personnes juives, samedi en milieu de journée, à Deuil-la-Barre. Selon l’Union des collectivités juives du Val-d’Oise (UCJ95), il s’agit d’une famille qui sortait de la synagogue d’Enghien-les-Bains et qui regagnait son domicile.
L’un des membres, Jonathan, un fidèle de 33 ans, avait gardé sa kippa blanche sur la tête. C’est au niveau du 5, rue Eugène Lamarre à Deuil-la-Barre, qu’ils ont vu une automobiliste sortir d’un parking puis faire une marche arrière pour se placer à portée de voix du groupe. Ils l’entendent alors dire une dizaine de fois : « Heil Hitler », avant d’ajouter : « Vous les juifs, vous êtes la honte de la France ».
Choqué, Jonathan est allé porter plainte au commissariat de police d’Enghien-les-Bains. Il a pu décrire cette femme qui est de type européen, a les cheveux longs et blonds et semble âgée d’environ 40 ans. Il a aussi été en mesure de donner le type du véhicule et le numéro de la plaque d’immatriculation que son frère aussi présent sur place avait noté. Les policiers ont été en mesure d’identifier un suspect.
Il s’agit d’une femme de 58 ans qui habite Enghien-les-Bains. Elle a été interpellée et placée en garde à vue. Selon nos informations, elle a reconnu avoir prononcé ces mots estimant qu’ils relèvent de la liberté d’expression.
Or, la loi prévoit jusqu’à six mois de prison et 22 500 euros d’amende pour les injures publiques en raison de l’appartenance ou non « à une ethnie, une nation, une race ou une religion déterminée ». Elle est convoquée pour être jugée devant la 6e chambre du tribunal correctionnel de Pontoise le 26 octobre.
Le Bureau national de vigilance contre l’antisémitisme (BNVCA) a décidé de se porter partie civile aux côtés de la victime et a chargé son conseil Me Franck Serfati de déposer plainte.
« Tout cela est dans la lignée des actes que l’on subit depuis 20 ans, déplore René Taïeb, président de l’UCJ 95. J’observe une parole antisémite libérée et impunie sur Internet et qui est le ref let des discours antisémites qui se développent en France. »
Source
https://www.leparisien.fr/val-d-oise-95/val-doise-une-automobiliste-invective-avec-un-heil-hitler-une-famille-juive-qui-sortait-dune-synagogue-27-08-2021-YZOBGQ4H7NDOLIG5ZT5ICT3CRM.php

happywheels

5 Commentaires

  1. Osh dit :

    Injures publiques ça br passera pas il aurait fallu que d’autres personnes soit présentes et entendent.

    Que d’histoires pour si peu, une bonne claque dans as gueule aurait suffit.

  2. Lior dit :

    Là il s’agit d’un acte antisémite clair et évident..
    Par contre, à propos de l’affaire de la pancarte, je suis moins affirmatif.

  3. Guéret-Tibon dit :

    « Défense juive » , du baratin: dites « Mémoire juive », mitsva, recherche sincère, au lieu de pontifier sur de vieilles lunes il faut avancer, apprendre, prier, c’est ça, ressusciter ~ Bonne année ~ 7&8 Sep. 2021

  4. Yaacov dit :

    C’est la merde les amis
    Ça part en sucette
    Je sais pas si c la crise, le coronavirus, ou le bourrage de crâne du genre BDS
    Mais c vraiment entrain de déraper
    Ou peut être la position de Marine dans les prochaines élections

  5. bensoussan jean joseph dit :

    les antisemites ne nous aiment pas.Qu’ils apprennent à nous craindre.joseph

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *