VIDEO : En plein direct, Daniel Cohn-Bendit dérape et compare Trump à Hitler

By  |  14 Comments

Invité à débattre sur le plateau de LCI notamment de la situation aux Etats-Unis à trois jours de l’investiture de Joe Biden, l’ancien député européen a choqué en quelques secondes.
Il ne lui aura pas fallu longtemps pour déraper en plein direct sur le plateau de LCI, dimanche 17 janvier au soir. Accompagné de l’ancien ministre Luc Ferry, et de l’essayiste Jean-François Kahn, Daniel Cohn-Bendit n’avait d’ailleurs pas la parole au moment d’évoquer la future investiture de Joe Biden le 20 janvier et les récents événements au Capitole. Le thème : « La démocratie américaine abîmée ». Mais alors que Luc Ferry rappelle pour contrebalancer les propos, « Il ne faut pas oublier que Trump a eu une immense armée d’électeurs derrière lui », il est coupé immédiatement par l’ancien député écologiste qui lui rétorque « Hitler aussi ». Sauf que Daniel Cohn-Bendit prononce cette phrase à sept reprises, ne laissant pas continuer son interlocuteur, comme s’il était bloqué.

Très rapidement sur les réseaux sociaux, cette comparaison en a outré plus d’un, de par le caractère outrancier des propos tenus, mais les téléspectateurs ont aussi violemment critiqué LCI de le laisser encore intervenir sur son antenne. Un des internautes qui a partagé la vidéo estime que « Daniel Cohn-Bendit n’a pas toute sa tête et est pris de crises de démences en direct », alors que le journaliste Clément Weill-Raynal déplore que LCI « invite Cohn-Bendit » alors qu’ils « virent Finkielkraut ». « Lequel des deux a pourtant le plus fait l’apologie de la pédophilie ? », demande-t-il. Un rapport à son passé que d’autres ont ressorti également à l’image de l’avocat et essayiste, Gilles-William Goldnadel : « Non seulement l’apologiste de pédophilie Daniel Cohn-Bendit a table ouverte chez LCI tandis que Finkielkraut qui la condamne a été renvoyé, mais sans contexte il pratique le point Godwin en comparant Trump à Hitler à tous les étages ».
Propos polémiques
Le chroniqueur et polémiste, Kévin Bossuet, fustige quant à lui la comparaison : « Décidément, la gauche soixante-huitarde n’a peur de rien…A part peut-être que son passé ne la rattrape mais ça, c’est une autre histoire. »
Des accusations qui font écho à une vidéo qui était ressortie l’année passée sur la télévision suisse, ou dans une vidéo datant de 1975, on entend la figure de Mai 1968 raconter ses rapports aux enfants : « En ayant des expériences avec les gosses, en jouant avec eux, en ayant des rapports émotionnels et même sexuels, sexuels dans le sens émotifs, caresses, etc., j’ai appris beaucoup sur ma propre personne ». Ces propos lui avaient valu des accusations de pédophilie.
Source :
https://www.valeursactuelles.com/politique/video-en-plein-direct-daniel-cohn-bendit-derape-et-compare-trump-hitler-127605

happywheels

14 Commentaires

  1. Rosa SAHSAN dit :

    Cohn Bendit est indéboulonnable. Il murmure à l’oreille du minable de l’Elysée.
    ROSA

  2. Franccomtois dit :

    Cet infecte con-bendit avec son affreux passé ferait bien de se faire plus que discret!!!!!
    Pas directement en lien mais quand même:

    Europe-Israel infos
    Dans son livre La familia grande, paru le 7 janvier 2021, Camille Kouchner dénonce l’inceste dont Olivier Duhamel s’est rendu coupable. L’autrice se souvient également de ces étés à Sanary-sur-Mer, lors desquels son beau-père recevait ses amis haut-placés pour des soirées particulièrement sordides.

    Un commentaire m´a particulierement plu:

    joke ka
    17 janvier 2021 at 21 h 47 min
    Cette gauche arrogante, condescendante, sectaire ,l insulte immédiate à la bouche vis à vis des mal pensants , cette gauche dépravée ,qui dit le bien ou le mal
    cette gauche qui se prétend humaniste qui honorait Staline, puis Mao, puis Pol Pot comme des libérateurs mais qui traite de facho qui a le mauvais goût de penser autrement
    cette gauche qui a toujours choisi le mauvais camps, couvert les crimes de ses héros jusqu’à ce que la réalité les rattrape ,qui n’aime que l’entre soi dans leur villas et méprisante pour le petit peuple qu’elle est sensée défendre
    ces gauchistes bourgeois que les médias s’arrachent sur les plateaux TV (LCI ou BFM)
    triste France

    Sinon j´ai appris la mort du guitariste Sylvain Mizrahi dit « Sylvain Sylvain » des New York Dolls trés bon groupe de punk-rock.Le guitariste était juif d´Égypte qu´il avait quitté avec sa famille á cause de pogroms contre les juifs.
    Pour les haineux psychopathe les groupes de rock pour les plus connus ont souvent des juifs comme musiciens ou comme chanteur.Incroyable ces juifs,ils sont partout et le plus souvent au bon endroit.
    Une video pleine d´énergie pour la semaine:
    -NEW YORK DOLLS LIVE ON AIR 1973
    https://youtu.be/KZopYerx4bM

  3. Phantomask dit :

    Con-Bandit dit Dani le Rouge cet ex soixante-huitard
    qui après avoir foutu le bordel et sa merde à Paris en France (Mai 68)
    s’est exilé en Allemagne et s’est métamorphosé en Vert-islamique Allemand
    n’est qu’un Juif apostat et renégat collabo-traître pro-Palestine et anti-Israël

  4. Franccomtois dit :

    Tiens un autre collegue du site .Appréciez cette dérobade sur le tard face á son engagement,du moins son soutien par signature á légaliser la pédophilie.Par contre il se met hors des embrouilles qui mouillent olivier duhamel,bizzare,ne furent-ils pas des potes jusqu´á aujourd´hui?C´est á cela que l´on reconnait ses vrais potes.

    «C’était une connerie» : Jack Lang regrette avoir signé une tribune défendant la pédophilie
    L’ancien ministre de la Culture avait signé une tribune en 1977 défendant trois personnes accusées de pédophilie. Elle revendiquait un consentement possible pour des mineurs de 13 ans.
    Par Stanislas Poyet
    Publié il y a 2 heures, mis à jour il y a 1 heure(le Figaro)
    En janvier 1977, cette tribune publiée dans le journal Le Monde défendait la faculté de consentement de mineurs âgés de 13 ans. Cette tribune avait été rédigée à la suite du procès de trois hommes qui avaient filmé et photographié des victimes âgées de 12 ou 13 ans, lors de «jeux sexuels».

    «Nous considérons qu’il y a une disproportion manifeste, d’une part, entre la qualification de « crime » qui justifie une telle sévérité, et la nature des faits reprochés ; d’autre part, entre le caractère désuet de la loi et la réalité quotidienne d’une société qui tend à reconnaître chez les enfants et les adolescents l’existence d’une vie sexuelle. […] La loi française se contredit lorsqu’elle reconnaît une capacité de discernement à un mineur de treize ou quatorze ans qu’elle peut juger et condamner, alors qu’elle lui refuse cette capacité quand il s’agit de sa vie affective et sexuelle», pouvait-on lire dans la tribune.

    Toute une bande de salopards,vicelards qui malheureusement n´ont jamais eu á souffrir de cet engagement.

  5. Paul06 dit :

    Quel con! Le petit penseur qui meconnait l’histoire.

  6. benjamin dit :

    jack lang s est lui aussi distinguè !tres violente diatribe contre Donald trump a propos de cette femme condamnèè a mort pour horrible crime et qui a ètè executèè voila deux jours !on peut remarquer que jamais l on a entendu ce type commenter les multiples exécutions en iran !par dizaines avec procedure expeditive islamiste !!!

  7. Franccomtois dit :

    Le national-socialisme est de gauche et anti-bourgeois-Goebbels.
    Á méditer les salopiauds de gauchos!!!!
    Dans un sens nous pouvons mieux comprendre leur haine des juifs á ces crevures.D´un autre côté ils n´ont pas été manchot pour les camps de concentration,voir même d´extermination.Mais ils furent des petits malin,ils appelerent cela des camps de rééducation par le travail,la Chine communiste nous offre un bel exemple.
    Sale bourgeois de gauche tu es la pire des merdes,la pire des infections et un ennemi juré de ma personne!!!Moi,moi,moi voilá ton programme.Être méprisant et méprisable.
    Une pensée pour toutes les petites victime de ces tarés,qu´une envie vomir.

    • liguedefensejuive dit :

      Le patronat allemand a soutenu les nazis

      • Franccomtois dit :

        Vrai,les nazis manipulaient le peuple comme le font les gauchistes.Les S.A tout salopard qu´ils furent n´étaient pas moins la cheville ouvriere du parti national-SOCIALISTE et lá cela ne plaisait pas du tout au patronat.Hitler soutenu par ce même patronat c´est débarrassé de ces S.A pendant la nuit des longs couteaux avec la S.S.On attrape pas les mouches avec du vinaigre,il fallait plaire au peuple et malheureusement ils ont réussit.
        Mussolini était issu de la gauche,doriot,déat,laval et bien d´autres pourriture de même.
        Regardez le bloc de l´Est ce n´était rien d´autre que la même politique que les nazis.

  8. vrcngtrx dit :

    « DCB compare Trump à Hitler »
    quel con, toujours dans le même logiciel ringard alors que D.Trump n’a fait aucune guerre … j’ai mal pour les américains à l’idée de savoir que les islamo-mondialistes vont détruire les U.S.A

  9. Samuel de judée dit :

    Pour un sionisme populaire 19/01/2021

    TRUMP, KAHANA, même combat !!

    Nous venons d’assister en direct à la mise à mort politique du Président TRUMP. Il n’est que le dernier(provisoirement) d’une longue liste de leaders charismatiques profondément attachés à la survie de leur peuple et violemment écartés du pouvoir par des méthodes peu démocratiques (quand a-t-on vu un président sortant aux USA et gagnant dix millions de voix d’une élection à l’autre, perdre cette élection?).

    Le premier de cette liste d’assassinats politiques a été, il y a plus d’un demi-siècle Enoch POWELL. Celui-ci n’était ni un illettré, ni un admirateur du nazisme. En 1968, il prononça un discours devenu célèbre sous l’intitulé des « fleuves de sang » car il citait dans son argumentation un poète romain. Il y mettait en garde le peuple britannique des risques d’une immigration massive.

    Alors que sa popularité, sa culture, son courage pendant la deuxième guerre mondiale lui assuraient une place éminente dans la direction de son pays, il fut complètement détruit et isolé politiquement.

    Il ne faut pas croire que la prétendue démocratie israélienne soit exempte de ces pratiques. L’exemple le plus significatif fut le sort réservé au rabbin Meir KAHANA.

    Il s’est fait connaître en attirant l’attention de l’opinion publique sur la situation des Juifs d’Union soviétique qui voulaient la quitter pour s’installer en Israël. Avec ses partisans, il occupa une agence de l’Aeroflot, la compagnie aérienne de cet empire.

    A l’époque l’Union soviétique était toute puissante et personne n’osait la défier aussi ouvertement et l’alyah d’un million de Juifs des pays communistes était impensable. Pourtant il fut abreuvé d’injures par les milieux bien-pensant….qui sont toujours les mêmes aujourd’hui.

    Lorsqu’il fit son alyah, il souleva la question du danger que représente la forte minorité arabo-musulmane en Israël. Il fut déclaré inéligible pour racisme. Pourtant nous constatons aujourd’hui que le système politique est paralysé du fait de la « neutralisation » du vote arabe. Les Juifs évitent de se rendre dans les villes arabes israéliennes. Par contre en Samarie ou en Judée l’assassinat de Juifs se produit régulièrement. Les Arabes, eux, circulent sans danger en Israël. On appelle ça, « le vivre ensemble ».

    Le rabbin Meir KAHANA fut assassiné par des terroristes arabes en 1990 à New-York. Il y eu un deuxième assassinat d’un autre politique israélien onze ans plus tard, également par des terroristes, Rehavam ZEEVI. Lui aussi prônait la séparation des deux peuples (juif et arabe), étant donné qu’Israël représente un cinquième de la Palestine mandataire et qu’il a dû accueillir un million de Juifs venant des pays arabes.

    A ma connaissance ce sont les deux seuls hommes politiques israéliens à avoir été assassinés par des terroristes. Deux échecs pour les services secrets israéliens.

  10. beaufils dit :

    Tais-toi avant de parler !!!

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *