VIDEO-SILENCE DE MACRON APRES LE MEURTRE DU « KHASHOGGI PALESTINIEN «

By  |  9 Comments

Des milliers de manifestants palestiniens ont été violemment dispersés après avoir défilé contre l’Autorité palestinienne, après la mort de Nizar Banat, déjà dénommé ′′ Khashoggi palestinien « , un militant connu qui a accusé Mahmoud Abbas et l’Autorité palestinienne de corruption. Banat est mort après avoir été arrêté et battu par les forces de sécurité PA. Les Palestiniens demandent maintenant la démission d’Abbas.

happywheels

9 Commentaires

  1. Franccomtois dit :

    Je crois que les gens á Gaza et Ramallah commencent á comprendre qui sont les véritables ennemie.Problématique pour toutes celles et ceux qui prenaient plaisir á taper sur Israel et les juifs.Va falloir autre chose pour qu´ils déversent leur diarrhé 🤮 verbale sur nos freres et soeurs juifs et n´oublions pas Israel.
    Parfois internet peut avoir du bon,voir ailleurs se qu´il se fait de bon ou de mauvais et ceci tout en gardant un esprit critique.Que Gaza et Ramallah trouve le chemin de la paix avec Israel et mettent une branlée á celles et ceux qui disent les soutenir en soutenant surtout leurs bourreaux.

  2. Franccomtois dit :

    Quelle différence entre Gaza et Ramallah et la France:
    Pris dans RR:
    Récompense exceptionnelle pour le policier lié à l’affaire Benalla !
    Macron Publié le 25 juin 2021 – par Marcher sur des oeufs – 6 commentaires
    Un policier mis en cause dans l’affaire Benalla est promu au grade de commissaire général

    Selon une information du magazine Le Point, Laurent Simonin, un des personnages clé de l’affaire Benalla, a accédé il y a une dizaine de jours au plus haut du corps des commissaires. L’arrêté aurait donc été signé de la main de Gérald Darmanin. Ainsi que le rapporte Le Point ce 24 juin, l’un des principaux mis en cause dans le cadre de l’affaire Benalla aurait été promu, il y a neuf jours, «au grade de commissaire général, le plus haut du corps des commissaires». «L’arrêté a été signé de la main du ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin le 15 juin», précise l’hebdomadaire

    Mis en examen pour «violation du secret professionnel» et «détournement d’images issues d’un système de vidéoprotection», et par ailleurs accusé par ses supérieurs hiérarchiques d’avoir, sans les prévenir, autorisé Alexandre Benalla à assister à la manifestation du 1er mai, Laurent Simonin avait été, dans l’attente de son jugement, suspendu de son poste de chef d’état-major adjoint à la préfecture de police de Paris.

    Bien que «dégradé» de son titre de contrôleur général, il a toutefois été nommé, fin 2019, directeur départemental adjoint de la sécurité publique à Dreux, avant de s’envoler pour Mayotte début 2021, en tant que directeur territorial de la police de l’île. Cité par Le Point, le ministère de l’Intérieur a expliqué que la récente promotion de Laurent Simonin était liée à «ses qualités professionnelles et ses résultats […] indépendamment de la procédure en cours».

    Néanmoins, au sein de la police, certains s’interrogent aujourd’hui sur une telle promotion. «Est-ce que son parcours correspond aux critères retenus pour être nommé commissaire général ? C’est la seule question qui vaille !», a en effet commenté un commissaire à la direction de la préfecture de police, cité par le magazine qui rappelle que pour prétendre à une telle nomination, il faut être âgé d’au moins 59 ans. «Simonin en a 54, et devient donc commissaire général avec cinq ans d’avance tout en étant mis en examen dans une des affaires les plus retentissantes du quinquennat», relève encore Le Point.

    France,la tiers-mondialisation est bien entammée!

  3. capucine dit :

    bon à savoir

    A savoir. Très intéressant
    Michel Minaud
    17 mai ·
    UN LIVRE DE 1714 APPORTE LES PREUVES QUE LA PALESTINE N’A JAMAIS ÉTÉ ARABE
    L’auteur parlait parfaitement l’hébreu, l’arabe et le grec ancien, ainsi que les langues européennes. Le livre a été écrit en latin. En 1695, il a été envoyé en Israël, à l’époque connue sous le nom de Palestine . Au cours de ses voyages, il a enquêté sur environ 2500 endroits où vivaient des gens qui étaient mentionnés dans la Bible ou la Michna.
    1) Il a d’abord cartographié la Terre d’Israël.
    2) Puis il a identifie chacun des lieux mentionnés dans la Michna ou le Talmud avec leur source originale Si la source était juive, il l’a répertoriée dans les Saintes Écritures. Si la source était romaine ou grecque, il a indiqué la connexion en grec ou en latin.
    3) il a organisé une enquête démographique et un recensement de chaque communauté.
    Ses conclusions
    1. Aucune colonie en Terre d’Israël n’a un nom d’origine arabe.
    La plupart des noms de colonies proviennent des langues hébraïque, grecque, latine ou romaine. En fait, jusqu’à aujourd’hui, sauf à Ramlah, aucune colonie arabe n’a un nom arabe original. Jusqu’à aujourd’hui, la plupart des noms de colonies sont d’origine hébraïque ou grecque, des noms parfois déformés en noms arabes sans aucun sens. Il n’y a pas de signification en arabe à des noms tels que Acco (Acre), Haïfa, Jaffa, Naplouse, Gaza ou Jénine et les villes nommées Ramallah, El Halil et El-Kuds (Jérusalem) manquent de racines historiques ou de philologie arabe. En 1696, l’année où Reland fit le tour du pays, Ramallah, par exemple, s’appelait Bet’allah (du nom hébreu Beit El) et Hébron s’appelait Hébron (Hevron) et les Arabes appelaient Mearat HaMachpelah El Chalil, leur nom pour l’ancêtre Abraham.
    2. La plupart des terres étaient vides, désolées.
    La plupart des terres étaient vides, désolées et les habitants peu nombreux et concentrés pour la plupart dans les villes de Jérusalem, Acco, Tzfat, Jaffa, Tibère et Gaza. La plupart des habitants étaient juifs et les autres chrétiens. Il y avait peu de musulmans, pour la plupart des bédouins nomades. Naplouse, connue sous le nom de Shchem, faisait juste exception, car y vivaient environ 120 personnes, membres de la famille musulmane Natsha, et environ 70 Shomronites.
    Dans la capitale de la Galilée, Nazareth, vivaient environ 700 chrétiens et à Jérusalem environ 5000 personnes, principalement des juifs et quelques chrétiens.
    Ce qui est intéressant, c’est que Reland a mentionné les musulmans que comme des bédouins nomades qui sont arrivés dans la région en tant que renfort de la main-d’œuvre du bâtiment et de l’agriculture. Autrement dit des travailleurs saisonniers.
    À Gaza, par exemple, vivaient environ 550 personnes, cinquante pour cent de juifs et le reste principalement des chrétiens. Les Juifs grandissaient et travaillaient dans leurs vignobles florissants, leurs vergers d’oliviers et leurs champs de blé. Les chrétiens travaillaient dans le commerce et le transport de produits et de marchandises.
    Tibère et Tzfat étaient pour la plupart juifs et à l’exception de mentionner les pêcheurs pêchant dans le lac Kinneret – le lac de Galilée – une occupation traditionnelle de Tibère, il n’y a aucune mention de leurs occupations. Une ville comme Um el-Phahem était un village où vivaient dix familles, une cinquantaine de personnes au total, toutes chrétiennes. Il y avait aussi une petite église maronite dans le village (la famille Shehadah).
    3. Aucun héritage palestinien ou nation palestinienne.
    Le livre contredit totalement toute théorie postmoderne revendiquant un «héritage palestinien» ou une nation palestinienne. Le livre confirme le lien, la pertinence, la parenté de la Terre d’Israël avec les Juifs et le manque absolu d’appartenance aux Arabes, qui ont volé le nom latin Palestina et l’ont pris pour leur.
    Adrian Reland (1676-1718), orientaliste néerlandais, est né à Ryp, a étudié à Utrecht et Leiden et a été professeur de langues orientales successivement à Harderwijk (1699) et Utrecht (1701). Ses œuvres les plus importantes sont Palaestina ex monumentis veteribus illustrata (Utrecht, 1714) et Antiquitates sacrae veterum Hebraeorum .

    • benjamin dit :

      c est parfaitement exact!et mieux a jerusalem en 1930 vivaient 70 000 juifs tres pieux et tres pauvres habitants dans l actuelle jerusalem controversèè et sujet des recents troubles !la majoritè etait et de loin juive sur jerusalem !de plus des photos montrent l esplanade dite des mosquèès! l on y voit des troupeaux de moutons qui paissent paisiblement quelques maigres touffes d herbe et pas ame qui vive !!

  4. liguedefensejuive dit :

    De quelles prestations parle vous ? Avez vous des informations vérifiées à fournir ?

    • liguedefensejuive dit :

      Nous ne portons certes pas Charles Enderlin dans notre coeur mais porter contre lui des accusations de pédophilie sans amener la preuve de vos dires est de la diffamation que ce soit dans le droit français comme dans le droit israélien. Amener des preuves nous les publierons et les transmettrons aux justices française et israélienne.

  5. liguedefensejuive dit :

    Désolé ,nous n’avons pas trouvé de pareilles photos.

  6. Paul06 dit :

    Il ne faut pas fâcher une partie de l’électorat.

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *