Vieille Europe : vieux démons antisémites

By  |  4 Comments

Par Jacques Kupfer

L’Union européenne a eu l’outrecuidance, par l’entremise de sa direction espagnole, d’exiger de Mr Gantz de refuser toute possibilité d’établir la souveraineté juive sur la Terre d’Israël. Il est vrai qu’après avoir rejeté le vote démocratique de la Castille pour son indépendance, les Espagnols peuvent se permettre d’intervenir dans les affaires concernant la Judée Samarie ou la Vallée du Jourdain. On ne s’attendait pas à ce que Mr Gantz ait eu la saine réaction de les renvoyer à leurs problèmes.
Il semblerait que l’Union européenne divisée sur tant de sujets de brûlante actualité comme le Corona virus ait enfin trouvé un terrain d’entente : la condamnation d’Israël.
Cette vieille Europe est soumise à une pandémie mentale dont le centre se trouve au Quai d’Orsay.
La France est une terre de volcans aux éruptions antisémites régulières et une coulée de lave anti israélienne permanente. Notons les derniers phénomènes depuis l’éruption de l’affaire Dreyfus, les lois antijuives de Vichy, les rafles et les déportations commises par la police française, le silence assourdissant de radio Londres n’ayant jamais eu un mot concernant le statut et le sort des juifs en France, l’embargo sur les armes du jeune État d’Israël soumis à l’agression de ses voisins arabes, la fameuse épithète concernant le juif « fier, sûr de lui et dominateur », les vedettes de Cherbourg, les déclarations pompidoliennes concernant le numéro de téléphone non attribué, les jumelles giscardiennes pour observer l’État d’Israël à partir de l’autre rive du Jourdain sans omettre la provocation de Jacques Chirac à Jérusalem.
Certains chefs d’État français ont l’impression qu’en ayant mis une petite Kippa noire sur la tête, reconnu la responsabilité de la France dans la rafle du Vel’ d’Hiv’, et assisté à quelques commémorations concernant autant la Shoah que les actes terroristes commis en métropole, cela les blanchit de tout soupçon possible d’antisémitisme.
Le dernier déplacement, le seul, du président de la République française Macron en Israël en est un exemple frappant. Le but de son voyage était l’anniversaire de la libération du camp d’Auschwitz. Parmi une cinquantaine de hautes Personnalités et de délégations marquantes, Mr Macron a été le seul à « s’égarer » en accédant au Mont du Temple, accueilli par des « dignitaires musulmans » qui l’encadraient pendant qu’il visitait, ce qu’il appelait, l’esplanade des mosquées. Il ne pouvait pas ignorer qu’établissant ainsi son soutien permanent à la présence arabe à Jérusalem et en réitérant de façon mièvre le scandale qu’avait fait Chirac à l’église Sainte-Anne, il agissait de manière hostile à Israël. La visite qu’il fit ensuite, au mur occidental a pu ravir quelques juifs de Cour mais certainement pas effacer l’affront de son séjour.
C’est cette hostilité permanente qui permet à la France de voter une résolution présentée par l’Arabie Saoudite et la Libye afin de condamner Israël qui ne respecterait pas les Droits des femmes ! La France n’a pas raté une seule occasion de voter de scandaleuses résolutions anti israélienne à l’ONU, à l’Unesco ou dans tout autre organisme international.
Ainsi la récente déclaration de l’Union européenne affirme que les fonds qui sont versés aux O.N.G. « palestiniennes » peuvent également servir à tout individu c’est-à-dire précisément aux terroristes. Les O.N.G. qui sont ainsi soutenues et dont l’épicentre est le consulat général de France à Jérusalem, sont de véritables bases terroristes dont les directions sont tenues par des assassins notoires.
La France a compté et compte encore d’éminents citoyens qui se souviennent d’Israël comme de « notre ami, notre allié». Il fut un temps où l’alliance France – Israël du regretté Maréchal Pierre Koenig comptait dans ses rangs toutes les personnalités françaises de premier plan. Nul doute qu’il y en a encore !
Un récent décret introduit la langue arabe dans le système éducatif français. Ce décret signé par Mr Macron (faut-il déjà dire « Fatwa ») ouvre de nouvelles perspectives.
Si l’ancien Ministre de la Culture française peut devenir le président de l’Institut du Monde arabe, nul doute que le prochain président de la Ligue arabe pourra être un ancien Président de la République française. Ou de ce qui en restera.
De notre Capitale éternelle et réunifiée Jérusalem, nous observerons avec sérénité l’avenir.
Le Monde attend d’Israël à juste titre une découverte contre le virus du Corona. Il trouvera également le vaccin contre le virus du Quai d’Orsay.
Jacques Kupfer

happywheels

4 Commentaires

  1. taacov

    11 mai 2020 at 4 h 05 min

    derrière cette pathologie d’Israël et du juif de jolies valises en récompense
    De belles ordures

    • Boutet

      12 mai 2020 at 0 h 11 min

      Le message que fait passer macro et ses sbires n’est pas le message de tout les français. J’ai dit tout !!! L’ordre nouveau que veux institué les gouvernements, la France en tete avec l’eglise caho qui a passé une alliance avec l’islam font apparaître un antisémitisme grandissant et qui n’était pas méconnu de la part des catho et des islamiques. Les uns Comme les autres ont l’apparence de la piété mais n’appartiennent en rien a Dieu. Ne vous laissez pas seduire par leur faux discours d’amour. Si tu rejettes ce qui a ete établi par Dieu tu n’es pas de Dieu. Cela est ecrit dans la bible qui est la référence de la parole de Dieu…….

  2. Rosa SAHSAN

    11 mai 2020 at 11 h 43 min

    QUELLE ANALYSE MERCI MONSIEUR KUPFER
    ROSA

  3. capucine

    15 mai 2020 at 12 h 44 min

    Merci Jacques pour cet article !

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *